Architecture Canada n°5 2nd semestre 2008
Architecture Canada n°5 2nd semestre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 2nd semestre 2008

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : les bâtiments à haute performance atteignent de nouveaux sommets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
www.raic.org/2008 Les bâtiments à haute performance ventilation naturelle et du mouvement de l’air dans la conception de la principale façade du bâtiment. « L’utilisation de bois de laC.-B., tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, pour des éléments structuraux et des revêtements de fi nition, établit un contraste frappant avec le métal brut utilisé pour l’enveloppe extérieure du bâtiment et le dessous de la toiture, ce qui crée un dynamisme et une certaine exubérance. » www.durisol.com Transparent Noise Barriers Noise Barriers and Retaining Walls Environmental Noise Barriers Durisol Inc. 67 Frid Street Hamilton, ON Canada L8P 4M3 Tel : 905-521-0999 Fax : 905-521-8658 Ron Kato précise que Parcs Canada voulait devenir un exemple de gestion environnementale responsable en dépendant le moins possible des sources d’énergie extérieures et en réduisant son impact environnemental. « Parcs Canada est probablement le ministère le plus infl uent en matière de développement durable au pays. Il voulait que l’empreinte écologique du bâtiment soit la plus faible possible pour témoigner de son mandat de gérant de nos parcs nationaux », explique-t-il. Imagine ! A beautiful, peaceful bike ride across a busy bridge ! Durisol USA, Inc. 8270 Greensboro Drive, Suite 810, McLean, Viginia, 22102 Tel : 866-801-0999 Fax : 877-268-8813 26 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA 374991_Durisol.indd 1 3/22/08 7:09:35 PM TRCA Les systèmes du bâtiment tirent donc tous avantage des ressources naturelles environnantes – l’océan, la lumière du soleil et les pluies abondantes. L’eau de pluie captée du toit est canalisée vers un réservoir souterrain de 30 000 litres. Elle sert ensuite à la chasse des toilettes et sert d’eau de lavage pour l’aire des opérations maritimes. On prévoit que ce système permettra de recueillir et de réutiliser 108 000 des quelque 340 000 litres d’eau qui tombent chaque année sur le toit du Centre des opérations, ce qui entraînera une réduction de 60 pour cent de la consommation d’eau potable par rapport à un bâtiment qui utilise des appareils sanitaires conventionnels. De plus, le volume d’eau potable utilisé pour le transport des déchets sanitaires sera réduit de 98 pour cent grâce à l’utilisation des eaux pluviales pour alimenter les toilettes à double chasse et servir d’eau de lavage à la marina. Les toilettes à double chasse de six et trois litres utilisent 67 pour cent moins d’eau que des toilettes conventionnelles à réservoir de 11 litres. Par ailleurs, le bâtiment – complété en moins de 20 mois – tire sa chaleur de l’océan. L’eau de mer est pompée dans le bâtiment et passe ensuite par un échangeur de chaleur et des thermopompes qui en extraient et en augmentent l’énergie calorifi que. Un système de tuyaux en plastique intégrés aux planchers de béton sert à distribuer la chaleur dans le bâtiment. Ce système de chauffage et de
refroidissement par rayonnement réduit considérablement la consommation énergétique. Sur la toiture du bâtiment, des panneaux photovoltaïques convertissent la lumière du soleil en électricité et comblent 20 pour cent des besoins énergétiques du bâtiment. Le système est également relié à BC Hydro, ce qui permet de connaître la consommation nette. À l’intérieur, des détecteurs de lumière contrôlent les appareils d’éclairage près des fenêtres, et des détecteurs d’occupation éteignent les lumières dans les pièces inoccupées. L’aménagement ouvert des espaces et l’atrium favorisent la ventilation naturelle. Tous les bureaux et les postes de travail sont situés à proximité de fenêtres ouvrantes. Des grilles de ventilation motorisées, au niveau de la toiture et à chaque étage, s’ouvrent automatiquement lorsque les capteurs des systèmes déterminent que la température de l’air extérieur et les conditions sont appropriées. De plus, des détecteurs de gaz carboniques sont reliés au système de ventilation. Le système de contrôle du bâtiment libère de l’air frais lorsque des niveaux accrus de CO 2 ont été détectés dans une pièce. Sur le plan de la conservation des matériaux et des ressources, près de 90 pour cent de tous les déchets générés pendant la construction ont été détournés des sites d’enfouissement et la valeur du contenu recyclé des matériaux de construction a représenté plus de 27 pour cent du coût total des matériaux. ARCHITECTE : MONTGOMERY SISAM ARCHITECTS INC./PHOTO : TOM ARBAN PHOTOGRAPHY Le Centre des opérations des Îles Gulf consommera environ le quart de l’énergie d’un bâtiment comparable doté de systèmes mécaniques et de chauffage conventionnels et réduira annuellement d’environ 33,3 tonnes les émissions de gaz à effet de serre. Le bâtiment construit au coût de 4,5 millions de dollars est tellement populaire que des visites guidées sont organisées tous les mois. NEW Les bâtiments à haute performance Ron Kato rappelle que l’un des objectifs des architectes était d’intégrer pleinement des systèmes et composantes durables à l’expression architecturale du bâtiment. « Le client nous a donné une rare occasion d’étudier la performance du bâtiment, puis de faire des recommandations et de prendre les mesures nécessaires », ajoute l’architecte Kato. Le cabinet McFarland Architects a examiné la performance énergétique du bâtiment pour déterminer si l’objectif de réduction de 75 pour A high performance, rigid EPS insolution Built-in air and vapor barrier. Silverboard greatly reduces moisture absorption. Eliminates need for house wrap increasing jobsite ef ciency. Higher R-value compared to traditional rigid EPS insulation. VERSATILE APPLICATIONS : Interior & Exterior Above Grade Wall | Interior & Exterior Below Grade Walls Re-siding Projects | Exterior Roof Decks | Cathedral Ceilings | Radiant Floor Heating | Slab on Grades 1 Hour Rated Fire Walls | Cavity Walls Amvic + the power of added value Call today for more information 1.877.470.9991 www.amvicsystem.com 367927_Amvic.indd 1 2/11/08 12:25:29 PM This is the North American launch of the NFCA Specifi cation Manual that will replace the old NFCA & BCFCA Manuals. It is your « Universal Flooring Guide. » The 1,000 pageup-to-date NFCA FLOOR COVERING REFERENCE GUIDE is « state of the art ». This Guide is a MUST HAVE for anyone that specifies floor covering. The manual is broken down into the following flooring types Carpets, Resilient, Hardwood, Laminate, and Other (Bamboo and Cork). Within each floor type the guide goes in depth with Reference Standards, Material Selection Guide, Installation Guidelines that include Scope of Work & Floor Preparation and Glossaries. We accept Mastercard, Visa or payment by cheque. PLACE YOUR ORDER TODAY ! For your copy of the NFCA SPECIFICATION MANUAL – « YOUR UNIVERSAL FLOORING GUIDE », contact us at : Phone : 604-689-9928• Fax : 604-629-1868• Email : info@bcfca.com THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 27 336645_BCFloor.indd 1 7/6/07 5:54:54 PM + www.raic.org/2008



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 1Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 2-3Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 4-5Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 6-7Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 8-9Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 10-11Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 12-13Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 14-15Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 16-17Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 18-19Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 20-21Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 22-23Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 24-25Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 26-27Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 28-29Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 30-31Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 32-33Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 34-35Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 36-37Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 38-39Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 40-41Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 42-43Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 44-45Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 46-47Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 48-49Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 50-51Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 52-53Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 54-55Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 56-57Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 58-59Architecture Canada numéro 5 2nd semestre 2008 Page 60