Architecture Canada n°4 1er semestre 2008
Architecture Canada n°4 1er semestre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de 1er semestre 2008

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : raviver l'économie des collectivités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
www.raic.org/2008 La revitalisation l’architecte et urbaniste Serge Viau, directeur général adjoint de la ville. La ville a embauché la firme montréalaise d’architectes, urbanistes et architectespaysagistes, Groupe Cardinal Hardy, pour établir les lignes directrices de l’aménagement du quartier Saint-Roch. L’objectif était de préserver le caractère historique du secteur tout en lui insufflant une nouvelle vie. « Nous voulions remodeler tout le secteur et je crois que nous y sommes parvenus », ajoute modular six foot broadloom woven no one else puts 341254 Tandus 1/2v Viau, qui porte le titre officiel de directeur général adjoint au développement durable et qui est responsable de la planification urbaine, du développement économique, de l’environnement, du génie et des travaux publics de la ville de Québec. L’administration municipale a déménagé ses services de développement économique et d’urbanisme dans l’édifice La Fabrique, l’ancienne usine Dominion Corset, assurant ainsi une forte présence dans le Faubourg Saint-Roch. design technology sustainability [] For more information call 800.667.8181 or visit tandus.com 34 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA 341254_Tandus.indd 1 8/21/07 5:52:23 PM ARCHITECTE : GROUPE CARDINAL HARDY/PHOTO : CLAUDEL HUOT Le Centre de production artistique et culturelle Alyne-LeBel héberge des organismes culturels dans un ancien bâtiment détenu par le gouvernement provincial. Par ailleurs, Méduse, un complexe artistique polyvalent, regroupe 10 organismes artistiques des domaines de la photographie, de la production vidéo et des arts graphiques, et abrite une station de radio, un théâtre et des logements pour les artistes en visite. L’école des arts visuels de l’Université Laval s’est implantée dans le quartier Saint-Roch, de même qu’un centre d’art et d’artisanat qui regroupe des ateliers d’enseignement de céramique, de sculpture, de tissage et de reliure. L’Université du Québec s’est elle aussi installée dans le quartier, tout comme l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique et diverses entreprises de haute technologie et entreprises en démarrage qui ont reçu une aide du gouvernement du Québec pour s’établir dans le quartier. « Plutôt que de compter sur le développement commercial, nous avons décidé de miser sur les activités culturelles, éducatives et de haute technologie pour donner une nouvelle identité au secteur », explique Viau. La ville a également instauré un programme de bourses qui aide les artistes à acheter leurs ateliers, plutôt que de les louer, et à habiter dans ces espaces polyvalents. Entre 1992 et 2000, la ville de Québec a par ailleurs investi 31,7 millions de dollars pour des projets écologiques visant à doter le quartier Saint-Roch de jardins publics. En vertu d’un projet municipal appelé ZoneArt, on a autorisé des artistes à réaliser de gigantesques fresques murales sous les bretelles d’autoroute d’un échangeur.
Enfin, au grand plaisir de plusieurs, on a complètement enlevé une toiture extérieure qui couvrait des commerces de détail sur une distance d’un kilomètre le long de la rue Saint-Joseph. « Ça n’a jamais fonctionné, c’était laid – un vrai désastre. » Enfin, au grand plaisir de plusieurs, on a complètement enlevé une toiture extérieure qui couvrait des commerces de détail sur une distance d’un kilomètre le long de la rue Saint-Joseph. Selon Viau : « Ça n’a jamais fonctionné, c’était laid – un vrai désastre. » 2007 Nichiha U.S.A., Inc. All rights reserved. « On peut maintenant voir les beaux bâtiments historiques qui étaient complètement cachés par cette toiture. » Le défi actuel de la ville de Québec est d’attirer un plus grand nombre de résidents et de touristes dans le secteur. 346969 Nichiha 1/2h Unbelievable Versatility at a Low Installed Cost. « Les gens magasinent dans les centres d’achats des banlieues et ont perdu l’habitude d’aller au centre-ville. Nous devons les convaincre d’y revenir », conclut-il. À l’approche de son 400 e anniversaire, la ville de Québec aimerait que des boutiques spécialisées s’établissent dans le quartier, mais certains promoteurs attendent que la clientèle augmente avant de prendre des engagements. C’est un cercle vicieux. « Les magasins s’installent, mais plus lentement que nous le pensions », avoue Serge Viau. « Il faudra environ 10 ans pour complètement revitaliser les activités commerciales dans Saint-Roch. » Le directeur adjoint, à l’emploi de la Ville depuis 25 ans, est toutefois encouragé par les progrès réalisés jusqu’à ce jour qui ont donné une nouvelle vitalité à Saint-Roch. « Il y a maintenant des bars et des restaurants fréquentés par des artistes, des étudiants et des résidents et travailleurs du quartier », dit l’architecte et urbaniste de 64 ans. « Le succès général du projet est venu plus vite que prévu et j’en suis très heureux. » ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 35 346969_Nichiha.indd 1 9/29/07 3:43:23 AM ARCHITECTE : GROUPE CARDINAL HARDY/PHOTO : CLAUDEL HUOT La revitalisation Low installed cost, quick installation at 9 sq. ft. at a time, a 50 year warranty, and over 30 beautiful textures ; what more could an architect want ? Nichiha fiber cement is truly fiber cement at it’s best. Learnhow Nichiha fiber cement panels can be the perfect solution for your designs at www.NICHIHA.com or callus toll-free at 1.86.NICHIHA.1 (1.866.424.4421) to request more information and samples. www.raic.org/2008



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 1Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 2-3Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 4-5Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 6-7Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 8-9Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 10-11Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 12-13Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 14-15Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 16-17Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 18-19Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 20-21Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 22-23Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 24-25Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 26-27Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 28-29Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 30-31Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 32-33Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 34-35Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 36-37Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 38-39Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 40-41Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 42-43Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 44-45Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 46-47Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 48-49Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 50-51Architecture Canada numéro 4 1er semestre 2008 Page 52