Architecture Canada n°3 2nd semestre 2007
Architecture Canada n°3 2nd semestre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de 2nd semestre 2007

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : des écoles novatrices.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
www.raic.org/2007 Bâtir le centre Interdistrict Downtown School d’apprentissage communautaire LLes principaux artisans de la réforme en éducation dans les villes nord-américaines mettent les écoles au défi de recréer des liens avec les lieux où vivent les étudiants. Les écoles doivent tenir compte des intérêts des étudiants et de leurs parents et des questions qui les préoccupent ! En réponse à cette invitation, on voit naître un mouvement favorisant les stratégies d’apprentissage fondées sur la communauté, ce qui crée un cadre flexible à l’apprentissage permanent et comble l’écart entre les modes de vie et les modes d’apprentissage des étudiants. Cette vision provient de la pédagogie élaborée par John Dewey il y a près d’un siècle. Dewey [voir l’encadré] privilégiait l’unité de la théorie et de la pratique. Il a proposé un modèle d’éducation permettant à une jeune personne de « s’intégrer à la vie communautaire et de sentir qu’elle y participe et qu’elle y contribue ». Il prétendait que les étudiants apprendraient mieux si les enseignants savaient comment réintégrer en expérience concrète la matière à l’étude. Des éducateurs de renom prétendent que les travaux de Dewey sont toujours pertinents dans le contexte des stratégies d’apprentissage communautaire des systèmes scolaires d’aujourd’hui. L’éducation civique, le service communautaire et l’éducation environnementale retiennent l’attention des étudiants, car ces programmes tirent leurs sources dans les collectivités. Voilà un profond contraste avec l’isolation physique du modèle forteresse/temple — censé représenter un dépositaire central du savoir où se font la plupart des apprentissages — ce territoire étendu oblige les architectes à concevoir des bâtiments servant à un modèle d’éducation diffus qui s’adresse à des étudiants de tous les âges. Au Canada, cette expérimentation est en cours. Le village Vellore, situé à Vaughan, en Ontario, en est un exemple récent. Construite pour desservir la communauté de cette banlieue par Eric Mann, MRAIC au nord de Toronto, l’installation subventionnée conjointement par les autorités locales et la commission scolaire comprend un centre récréatif de 90 000 pieds carrés (gymnase, piscine, garderie et salles communautaires) et un parc exploités par le village, ainsi qu’une école secondaire administrée par la commission scolaire catholique locale. À Vellore, l’apprentissage est vu comme une voie à double sens et s’exprime sous la forme d’un long hall interne qui relie les divers éléments du bâtiment. De l’extérieur, l’identité de chaque partenaire est marquée par l’architecture, les entrées distinctes et les stationnements séparés. En mettant leurs ressources en commun, la commission scolaire et le centre récréatif profitent d’une utilisation plus efficiente des gymnases, de la bibliothèque et de la cafétéria, tout en réduisant la taille globale et le budget du bâtiment. Dans un tel modèle, toutes les fonctions de l’école traditionnelle sont sur un même site. La propriété commune du bâtiment offre toutefois de nouvelles possibilités d’apprentissage à divers segments de la collectivité et favorise naturellement l’apprentissage fondé sur les projets. Ailleurs dans le monde, à Melton, en Australie, le Centre Brookside place l’apprentissage au centre de la communauté. Une place commune sert à la fois d’école et de lieu communautaire et deux écoles privées et une école gouvernementale se partagent diverses installations, comme un studio d’art, une bibliothèque et un centre de technologie entièrement équipé. Le gymnase, quant à lui, 40 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA appartient conjointement à la municipalité, à un groupe sportif non scolaire et aux écoles, alors que les terrains de jeux sont détenus en partenariat par la communauté, les écoles et un club de soccer local. À Minneapolis, au Minnesota, l’Interdistrict Downtown School (IDDS) illustre un modèle où la communauté elle-même est conçue comme un laboratoire d’apprentissage. Plutôt que de construire des gymnases, des auditoriums et d’autres installations spécialisées, l’IDDS s’est associée à un théâtre voisin ; un centre d’art ; le YMCA local ; une bibliothèque publique et plusieurs entreprises du centre-ville. Contrairement à la notion voulant que l’école soit le principal centre d’apprentissage, nous voyons ici une « orbite » éducative répartie à la grandeur de la ville, qui permet aux étudiants de cycle supérieur de passer la moitié de leur temps dans des laboratoires d’apprentissage hors site. En retour, ces institutions obtiennent l’accès à une installation souple conçue pour convenir à des réunions, à de la formation aux adultes et à diverses autres fonctions en dehors des heures de classe. Les institutions d’enseignement doivent aujourd’hui établir efficacement un lien entre le programme scolaire et la vie des jeunes. Les écoles de l’avenir doivent tenter de relier les aspirations individuelles à des visions communes. Par la force des choses, les lieux d’apprentissage des enfants et des adultes devront fusionner en des centres d’apprentissage permanent qui enrichissent la vie des citoyens de tous âges. ■ John Dewey (20 octobre 1859 — 1er juin 1952), était un philosophe et psychologue américain qui a réformé le système d’éducation et dont les idées et les méthodes ont exercé une grande influence aux États-Unis et partout dans le monde. Avec Charles Sanders Peirce et William James, il est reconnu comme l’un des fondateurs de l’école philosophique du pragmatisme. Il est également reconnu comme étant le père de la psychologie fonctionnelle et a été l’un des principaux représentants du mouvement progressiste dans l’éducation aux États-Unis au cours de la première moitié du 20 e siècle. Source : Wikipedia [trad.] COURTOISIE DE CUNNINGHAM ARCHITECTS LTD.
316282_Nordic.indd 1 2/12/07 9:22:38 AM Designing a Church ? Have The Congregation Hear The Call...Not The Echo ! SonaSpray « fc » and K-13 create a visually pleasing ceiling finish, which is extremely effective at reducing reverberation. Can-Cell products can be custom colored to meet any new construction and renovation specifications. SonaSpray and K-13’s competitive prices make high performance ceilings a reality for even the tightest budgets. SonaSpray « fc » and K-13 are also ideal for:• Auditoriums• Museums• Gymnasiums• Libraries• Movie Studios• Swimming Pools• Casinos• Convention Centres CAN-CELL INDUSTRIES INC. ph : (780) 447-1255 toll free : 800-661-5031 fax : (780) 447-1034 14735 - 124 Avenue, Edmonton AB T5L 3B2 www.can-cell.com Order our products from RAIC for a 10% discount ! For more on our products, contact : 877-519-4484 or www.innovative.ca The NMS – National Master Specification• Canada’s largest commercial master specification• Highlights environmentally responsible and sustainable choices throughout• Formats for NMS-Edit, Word and WordPerfect in 44 divisions. NMS-Edit – To order, contact RAIC at www.raic.org Practice Support, Document Order Centre• The only word-processor designed exclusively for spec-writing• Faster than Word or WordPerfect• Protects specification data in a single file• Formatting features ensure a consistent presentation• Reports and validation checks ensure data is complete and coherent THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 41 317321_Innovative.indd 1 3/19/07 9:29:57 AM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 1Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 2-3Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 4-5Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 6-7Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 8-9Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 10-11Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 12-13Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 14-15Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 16-17Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 18-19Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 20-21Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 22-23Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 24-25Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 26-27Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 28-29Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 30-31Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 32-33Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 34-35Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 36-37Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 38-39Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 40-41Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 42-43Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 44-45Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 46-47Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 48-49Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 50-51Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 52-53Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 54-55Architecture Canada numéro 3 2nd semestre 2007 Page 56