Architecture Canada n°2 1er semestre 2007
Architecture Canada n°2 1er semestre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 1er semestre 2007

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : conception des établissements de santé... plaisir, forme et fonction à la grandeur du pays.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
■ ■ ■ Les 10 principales tendances www.raic.org/2007 Les 10 principales tendances par Vivian Manasc, FRAIC présidente de l’IRAC IIstanbul, Munich, Rome, lac Slave, Yellowknife, Los Angeles, Acapulco, Athabasca, Grande Prairie, Calgary, Edmonton, Washington D.C., Banff, Vancouver, Ottawa, Montréal, Honolulu… voilà tous des endroits que j’ai visités au cours des douze derniers mois et où j’ai eu l’occasion de discuter avec des architectes et des étudiants, des exposants à des foires commerciales, des innovateurs, des chefs de file, des élus municipaux, des éducateurs et des intellectuels. Ces rencontres m’ont permis de dresser la liste des dix principales tendances qui auront des incidences sur l’architecture, le design urbain et toute l’industrie du bâtiment au cours de la prochaine décennie. 1. Le règne des villes – Des villes que l’on peut parcourir à pied, des villes saines, sécuritaires, animées, attirantes, belles et dynamiques qui attirent les jeunes, les idées nouvelles, la culture et la vie. Partout dans le monde, on considère que Vancouver est une ville modèle. De plus en plus, les architectes canadiens joueront un rôle prédominant en matière de design urbain et contribueront à créer les cités états du 21e siècle. 2. Questions de design – La culture et la valeur du design sont de plus en plus reconnues – le public, les clients et les dirigeants politiques seront à la recherche d’excellence en ce domaine. Les Canadiens voyagent de plus et plus et s’aperçoivent qu’il est possible d’y parvenir. Les architectes devront donc réaliser de meilleurs designs, quelle que soit l’envergure des projets. 3. Nano-Macro – La capacité de passer d’une échelle à l’autre est particulière aux architectes. Ils sont capables d’examiner des cadres conceptuels futuristes à grande échelle tout aussi bien que les moindres implications de leurs concepts – d’imaginer les villes de l’avenir et d’en étudier les plus petits détails. Les architectes seront responsables de la vision globale et de l’attention aux détails. 4. Éducation & Culture – Les villes deviennent de plus en plus des centres de culture et d’apprentissage plutôt que des centres de commerce (le commerce 44 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA étant de plus en plus virtuel). Dans dix ans, toutes les grandes villes du monde feront de leurs écoles, collèges et universités les principaux moteurs économiques de leurs centres-villes. Déjà, le phénomène existe dans plusieurs villes. 5. Le design et la santé – Tous les travaux de recherche le démontrent : les villes saines et les modes de vie sains (la marche, le vélo, notamment) favorisent la santé. L’absentéisme est moins élevé dans les lieux de travail sains et la productivité est accrue lorsque les personnes peuvent contrôler leur environnement de travail, en ouvrant les fenêtres, par exemple. Les autorités sanitaires et les universités ont déjà compris cela. Les architectes acquerront des connaissances approfondies en ce domaine et verront à ce que les centresvilles et les bâtiments soient plus sains. 6. L’éclairage naturel dicte la forme des bâtiments – Dans plusieurs régions d’Europe, on définit la distance maximale obligatoire d’un poste de travail par rapport à une fenêtre. Les nouveaux bâtiments seront plus étroits, comporteront des atriums et des cours intérieures, seront en forme de E, de T et de H, de sorte que tous les occupants profiteront de la lumière naturelle et de vues sur l’extérieur et qu’ils auront accès à des fenêtres ouvrantes. L’Agence internationale de l’énergie nous recommande d’apprendre à travailler en utilisant moins l’éclairage artificiel ! Les
architectes canadiens concevront ces nouveaux bâtiments éclairés par la lumière naturelle et procéderont à des simulations d’éclairage naturel dans tous leurs projets. 7. La conception durable se généralise – Beaucoup de villes et de provinces exigent la certification LEED ou un autre type d’évaluation de la performance de leurs bâtiments par une tierce partie. Les avantages économiques découlant de la construction de bâtiments durables sont de plus en plus démontrés, tant sur le plan de la productivité des employés que de l’efficacité éconergétique. La conception durable deviendra la norme. Le monde de la finance s’engage dans la voie du « vert » et les banques sont de plus en plus nombreuses à adopter les Principes de l’Équateur (principes environnementaux et sociaux en fonction desquels elles gèrent le financement). La prochaine vague sera celle de la régénération ou celle de la conception de bâtiments à « impact net zéro » sur l’environnement. 8. La densité urbaine réduit la dépendance envers le pétrole – Nous sommes de plus en plus dépendants envers le pétrole. La meilleure façon de réduire cette dépendance, ou à tout le moins de diminuer la dépendance envers l’automobile, est de modifier la forme des villes. Les villes compactes offriront une solution de rechange aux personnes désireuses d’adopter de nouveaux modes de vie et de se déplacer à pied, tout en étant dotées d’excellents systèmes de transport public. Les architectes donneront l’exemple en déménageant dans les centres urbains, comme le reste de la « classe créative » que toutes les villes tentent d’attirer. 9. Le projet du 21e siècle en est un d’intégration – Les compétences et les talents des architectes sont plus importants que jamais quand il s’agit d’intégrer les nombreux aspects politiques, économiques et techniques complexes du tissu urbain et de la conception des bâtiments. L’intégration du volet technique à la conception et à la construction est la prochaine étape et les architectes devront diriger le mouvement s’ils ne veulent pas être relégués à un rôle de second plan. 10. Leadership horizontal dynamique – L’avenir est au leadership dynamique, exercé à l’horizontale et largement partagé. Les architectes qui s’imposeront sont ceux qui sauront faire participer la communauté et les clients au processus de conception Les 10 principales tendances et qui parviendront à y intégrer tous ces jeunes branchés en permanence sur le Web ou le sans fil. Dans cette époque extraordinaire où le leadership collaboratif est plus important que jamais, les compétences des architectes seront très recherchées. Nous aurons besoin de beaucoup plus d’architectes formés à ces pratiques d’intégration au cours de la prochaine décennie, partout en Amérique du Nord. ■ Made from reclaimedmaterials (plastic shopping sacks & hardwood furniture trims) Time accentuated to 66 years Canadian Building Code approved (CCMC 13125-R) For more information please contact : Cliff Taylor Western Canada 780-984-0637 Jason Gulliver Eastern Canada 800-268-5095 THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 45 ■ ■ ■ 299633_trex.indd 1 10/23/06 9:02:35 AM www.raic.org/2007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 1Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 2-3Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 4-5Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 6-7Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 8-9Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 10-11Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 12-13Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 14-15Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 16-17Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 18-19Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 20-21Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 22-23Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 24-25Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 26-27Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 28-29Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 30-31Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 32-33Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 34-35Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 36-37Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 38-39Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 40-41Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 42-43Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 44-45Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 46-47Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 48-49Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 50-51Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 52