Architecture Canada n°2 1er semestre 2007
Architecture Canada n°2 1er semestre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 1er semestre 2007

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : conception des établissements de santé... plaisir, forme et fonction à la grandeur du pays.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
■ ■ ■ www.raic.org/2007 Conception des établissements de santé leurs expériences d’hospitalisation. Nous nous attendions à ce qu’ils nous parlent de douleur et d’angoisse. Ils se sont plutôt plaints du côté sombre, déprimant et ennuyant de l’hôpital », raconte Gardner. « Les enfants nous ont donné beaucoup de conseils sur la variété, la couleur et l’échelle du bâtiment. » Ils ont dessiné des petites personnes et des grandes fenêtres et ils ont utilisé beaucoup de couleur – des jaunes clairs et des bleus vifs. C’est ce qu’ils ont obtenu dans le projet final – tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Quand les enfants de l’unité d’oncologie sont trop malades pour s’aventurer à l’extérieur, on les amène dans un solarium où ils profitent de la lumière naturelle et d’une vue spectaculaire sur les Rocheuses. Le nouvel hôpital pour enfants de l’Alberta, qui a été achevé en moins de trois ans, répond également aux objectifs de flexibilité de son concepteur. Le plan directeur du terrain sur lequel est implanté l’hôpital permet l’agrandissement latéral du bâtiment et non pas vertical. Ainsi, les futurs travaux n’occasionneront 28 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA 292208_Leica.indd 1 10/11/06 10:22:40 AM ARCHITECTE : KASIAN ARCHITECTURE INTERIOR DESIGN AND PLANNING LTD./PHOTO : NIC LEHOUX pas de perturbations ou d’interruptions de services dans les espaces actuels. L’hôpital est à la fine pointe de la technologie et est doté des systèmes d’information les plus récents, dont les nouvelles technologies sans fil et la fibre optique (on y compte environ 100 kilomètres de conduites en cuivre pour les téléphones et les ordinateurs, soit la distance pour atteindre le sommet du mont Everest et en redescendre, et 2 100 kilomètres de fils, soit deux fois la distance entre Calgary et Vancouver). Aire d’accueil du centre de D&T de l’hôpital Royal Jubilee de Victoria. Toutes les chambres de soins intensifs et d’oncologie sont dotées de leur propre système d’approvisionnement en air. Pour prévenir la prolifération de bactéries dangereuses, comme la Legionella, aucun tuyau n’a un angle de 90 degrés. En outre, les murs de tête préfabriqués qui contiennent les gaz médicaux, les prises de courant et les systèmes d’appel du personnel infirmier faciliteront les travaux de rénovation futurs et les modifications éventuelles sans qu’il ne soit nécessaire de démolir les murs ou de fermer les chambres. Le nouvel hôpital pour enfants de l’Alberta occupe une superficie de 60 pour cent plus élevée que celle de l’ancien hôpital qu’il remplace et son service d’urgence est conçu
ARCHITECTE : KASIAN ARCHITECTURE INTERIOR DESIGN AND PLANNING LTD./PHOTO : ROBERT LEMERMEYER pour accueillir 60 000 patients par année par rapport à son prédécesseur qui avait été conçu pour en accueillir 25 000. Le principal trait caractéristique du nouvel hôpital pour enfants de l’Alberta – le premier hôpital pour enfants autoportant construit au Canada au cours des 20 dernières années, et le seul entre la frontière Alberta-Colombie- Britannique et Winnipeg – c’est que son apparence et sa fonction reflètent les besoins et les désirs de ses utilisateurs finaux. Comme l’a écrit le journaliste du Globe and Hôpital pour enfants de l’Alberta : scène de l’espace central avec vue du second étage. La scène descend du plafond et surplombe l’élément aquatique. Mail, la forme de l’hôpital a une fonction et elle confirme que l’endroit où sont fournis les soins de santé a son importance. On peut dire la même chose du centre de santé pour enfants de l’hôpital Surrey Memorial en Colombie-Britannique, construit sous le thème de la « nature enchanteresse ». L’arc-en-ciel est un motif récurrent dans le bâtiment. On le retrouve dans les panneaux de verre aux couleurs vives qui jouent le rôle de pare-soleil dans le hall d’entrée. On le retrouve également dans le motif du revêtement de sol du hall principal. À l’entrée du bâtiment, un auvent en bois épouse la forme d’une « queue de dragon endormi » et abrite les usagers qui se déplacent entre l’aire de débarquement et le bâtiment. L’entrée comporte également quatre sculptures d’enfants en train de jouer – faisant la roue, sautant et se balançant – chacune d’entre elles d’une couleur différente de l’arcen-ciel pour célébrer la « tolérance culturelle et raciale innée des enfants », selon la firme Stantec Architecture Ltd., qui a conçu l’établissement. « Beaucoup d’hôpitaux pour enfants se contentent de la recette habituelle : quelques images de Walt Disney sur les murs pour plaire aux enfants et à leurs parents », dit ARCHITECTE : KASIAN ARCHITECTURE INTERIOR DESIGN AND PLANNING LTD./PHOTO : ROBERT LEMERMEYER Bruce Raber, MRAIC, vice-président de Stantec Architecture et chef de secteur, qui a participé au projet. « Nous avons délibérément adopté une approche qui visait à interpeller les gens de tout âge et qui allait au-delà du dessin animé. » Par exemple, explique-t-il, le bâtiment est doté de 14 terrasses facilement accessibles où les familles peuvent aller respirer un peu d’air frais ou regarder la cour extérieure qui porte sur le thème de la forêt. L’établissement de 30 000 mètres carrés est également très éclairé à l’intérieur. Toutes les chambres des patients sont munies de fenêtres en saillie, car les recherches indiquent que l’accès à la lumière Conception des établissements de santé du jour peut accélérer le processus de guérison. « Nous croyons aussi que l’art et la sculpture liés à la nature et la fantaisie aident les gens à se sentir mieux durant une mauvaise période de leur vie. » C’est ainsi qu’une grenouille aux couleurs vives munie d’un présentoir en 3-D accueille les gens au moment où ils entrent dans le centre. Lorsqu’ils regardent au plafond, ils voient une scène de printemps colorée, une volée d’hirondelles trace le contour d’une grosse Hôpital pour enfants de l’Alberta : solarium de l’unité d’oncologie. poutre en épousant la forme de l’arc-en-ciel qui soutient la toiture du hall. Une autre volée d’oiseaux suit la rampe du principal escalier circulaire qui mène à la maternité et aux étages des patients hospitalisés. Lorsqu’elle décrit le projet, la firme explique que les arcs-en-ciel et l’évocation du printemps veulent rappeler que les périodes de croissance et de renouveau font suite aux périodes plus sombres de l’existence. Des branches d’arbres feuillus abritent le poste du personnel infirmier. Des parties d’arc-en-ciel mènent aux chambres des patients. Le centre permet également aux enfants de s’amuser. L’aire de réception, située en retrait du hall, THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 29 ■ ■ ■ www.raic.org/2007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 1Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 2-3Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 4-5Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 6-7Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 8-9Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 10-11Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 12-13Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 14-15Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 16-17Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 18-19Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 20-21Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 22-23Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 24-25Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 26-27Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 28-29Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 30-31Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 32-33Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 34-35Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 36-37Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 38-39Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 40-41Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 42-43Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 44-45Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 46-47Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 48-49Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 50-51Architecture Canada numéro 2 1er semestre 2007 Page 52