Architecture Canada n°14 1er semestre 2013
Architecture Canada n°14 1er semestre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 1er semestre 2013

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,1 Mo

  • Dans ce numéro : architecture des établissements de justice, reflet des collectivités locales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Editorial | Éditorial continued from page 8 by Deputy Minister of Correctional Services for the Province of Ontario, Stephen Rhodes. There was a uniquely Canadian emphasis in some sessions featuring justice projects being developed using Alternative Finance Procurement (AFP) methods such as Design Build Finance and Maintain (DBFM). Discussions held amongst key representatives from successful consulting teams and Infrastructure Ontario, in sessions such as An Introduction to Alternative Financing and Procurement Model to Design, Build, Finance and Manage New Ontario Courthouses Utilizing P3 Process outlined how more than $23 billion has been brought to market since 2005, including nine courthouses and correctional facilities. This issue of Architecture focuses on two case studies, both part of the Court House Track presented during the conference—Community Engagement in Design for Law Enforcement and the Thunder Bay Courthouse, Aboriginal Conference Settlement Suite. They are only a sampling of two from the long list offered from a Canadian perspective during the conference such as:• A Presentation on the Toronto South Detention Centre ; • A Master Plan for Police Facilities in Niagara Region, Ontario ; • the Challenges of retaining Heritage buildings in a Courts Consolidation Program WITH 10 Years later : Historic Courthouses as Catalyst for Change ; • Adapting a Historic Penitentiary to New Use : the Guelph Correctional Centre WITH Reimaging 1930’s Penitentiary Through Adaptive Reuse ; • Quinte Courthouse : Contributing to Belleville’s Downtown Revitalization ; and• A Healing Facility : An Inuit Response to Incarceration. « The conference has been a key incubator of facilitating discussions and developing new networks and maintaining a key knowledge transfer across our large but related jurisdictions. It provides an opportunity to signifi cantly infl uence the built environment and engage our responsibilities in civic commitment and build new partnerships, » said conference’s co-chairs, Mark Krapez OAA, Int. Assoc. AIA and Michael Moxam, FRAIC, OAA, Assoc. AIA in their welcome letter to delegates. This issue of Architecture delves a little deeper into two of the many discussions that took place during the conference. ■ suite de la page 9 www.raic.org/2013 intéressants parmi lesquels William Blair, chef de police du service de police de Toronto, ainsi que l’honorable Heather Forster Smith, juge en chef de la Cour supérieure de justice de l’Ontario, qui a été présentée par le sous-ministre des Services correctionnels de l’Ontario, Stephen Rhodes. Certaines séances avaient un caractère purement canadien, particulièrement celles qui ont présenté des projets réalisés selon des modes de fi nancement alternatifs tels que le mode conception, construction, fi nancement et entretien (CCFE) et les partenariats public-privé. Une table ronde intitulée An Introduction to Alternative Financing and Procurement Model to Design, Build, Finance and Manage New Ontario Courthouses Utilizing P3 Process a réuni des représentants de premier plan d’équipes de professionnels et d’Infrastructure Ontario qui ont expliqué comment des fonds de 23 milliards $ ont été investis dans le marché depuis 2005, notamment pour la construction de neuf palais de justice et établissements correctionnels. Le présent numéro d’Architecture présente deux études de cas du volet « palais de justice » de la conférence – Mobilisation de la communauté dans la conception d’établissements dédiés à l’application de la loi et Palais de justice de Thunder Bay, avec salle d’audience et de règlement à caractère autochtone. Ce ne sont que deux exemples choisis parmi la longue liste de présentations de la conférence qui illustrent le point de vue canadien : • une présentation sur le centre de détention du sud de Toronto ; • un plan directeur pour les services policiers de la région de Niagara, en Ontario ; • les défi s de la conservation de bâtiments patrimoniaux dans un programme de consolidation des palais de justice, 10 ans plus tard : les palais de justice à caractère historique comme catalyseur du changement ; • l’adaptation d’un pénitencier à caractère historique en vue d’une nouvelle utilisation : le centre correctionnel de Guelph : réutilisation adaptative de ce pénitencier de 1930 ; • palais de justice de Quinte : contribution à la revitalisation du centreville de Belleville ; • un pavillon de ressourcement : une solution inuite à l’incarcération. « La conférence joue un rôle déterminant. Elle facilite les discussions et favorise le développement de nouveaux réseaux tout en assurant le transfert de connaissances essentiel entre nos grandes juridictions connexes. Elle offre aussi une occasion d’exercer une infl uence sur le milieu bâti et elle nous responsabilise sur le plan civique tout en permettant de créer de nouveaux partenariats », ont déclaré les coprésidents de la conférence, Mark Krapez OAA, Int. Assoc. AIA, et Michael Moxam, FRAIC, OAA, Assoc. AIA, dans leur message d’accueil aux délég ués. Ce numéro d’Architecture approfondit deux des nombreuses discussions qui ont eu lieu durant la conférence. ■ 10 ■ ARCHITECTURE CANADA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :