Architecture Canada n°13 2nd semestre 2012
Architecture Canada n°13 2nd semestre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2nd semestre 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Place Manitoba Hydro excède les cibles de durabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
www.raic.org/2012 A LEEDing community LEED for Neighbourhood Development and the CaGBC bring the 2030 Challenge to a community level By Chani Joseph, LEED Specialist, Sustainable Communities In working to meet the 2030 Challenge, it is not only necessary to look at what can be done with individual buildings, but to strive collectively towards implementing more sustainable systems and infrastructure at district, neighbourhood and city-wide scales. Since change at this scale can have a tremendous impact, the CaGBC continues to look at green building and sustainable development through the lens of the communities and the cities to which they belong. This is where the LEED for Neighbourhood Development (LEED-ND) rating system comes in. LEED-ND, which was first piloted by the US Green Building Council (USGBC) in 2007, is intended to guide and assess sustainable community development by integrating the principles of smart growth, new urbanism and green building, and encouraging developments to strive for greater environmental and social responsibility. Key features of the rating system include requirements to minimize impacts on sensitive lands and to select locations for development that, in combination with the neighbourhood’s design and infrastructure, encourage more sustainable modes of trans- 20 ■ ARCHITECTURE CANADA portation and a reduction in vehicle kilometres travelled. Many aspects of the LEED building rating systems (e.g., LEED for New Construction and LEED for Homes) are also included, with an emphasis on extending the application of sustainability approaches beyond the building scale, to the neighbourhood scale. The latest version of the rating system, LEED 2009 ND, currently has 10 Canadian projects underway. In order to make the rating system easier to interpret from a Canadian standpoint, the CaGBC (through the help of USGBC) also recently made Canadian Alternate Compliance Paths (ACPs) available in both offi cial languages. The Canadian ACPs could not have come at a better time, as this rating system will become more and more relevant. Omar Dominguez would agree. He lives in Vancouver’s vibrant Commercial Drive neighbourhood, close to his job in downtown Vancouver. Heeither cycles or takes transit to work, and many people in his neighbourhood do not own cars. Because of this, the local car share program is very successful. As Omar puts it, « I love that I can walk out and, if I need it, find a car-share vehicle parked within a few blocks of my home, and just hop in and go. » He also loves the community spirit, block parties, and having all the shops and services he needs within walking distance. There are many neighbourhoods like Commercial Drive in cities across Canada. These neighbourhoods weren’t designed to be models of sustainability, but many could now be regarded as such. While the unique character of an older neighbourhood like continued on page 22
Une communauté avant-gardiste LEED pour l’aménagement des quartiers et le CBDCa étendent le Défi 2030 à l’échelle de la communauté Par Chani Joseph Spécialiste en LEED pour les collectivités durables PHOTO : CHANI JOSEPH, CaGBC Pour relever le Défi 2030, il ne suffit pas d’examiner ce que nous pouvons faire à l’échelle des bâtiments, mais il faut aussi nous efforcer collectivement de mettre en place des réseaux et des infrastructures plus durables à l’échelle du district, du quartier et de la ville dans son ensemble. Comme le changement à un tel niveau peut avoir un énorme impact, le CBDCa, tout en continuant de se pencher sur les bâtiments durables, se penche également sur l’aménagement écologique sous l’angle des communautés et des villes dans lesquelles ces bâtiments sont construits. C’est dans cet objectif qu’a été lancé le système d’évaluation LEED pour l’aménagement des quartiers (LEED-AQ). D’abord piloté par l’US Green Building Council (USGBC) en 2007, LEED-AQ vise à orienter et à évaluer l’aménagement écologique des communautés en intégrant les principes de la croissance intelligente, du nouvel urbanisme et du bâtiment durable et en favorisant des aménagements qui visent une plus grande responsabilité environnementale et sociale. Ce système d’évaluation comporte notamment des exigences pour minimiser les impacts sur les terres écosensibles et pour choisir des emplacements qui, de concert avec l’aménagement et l’infrastructure du quartier, encouragent des modes de transport plus viables et une réduction du kilométrage parcouru par les véhicules. Il comporte également bien des aspects des systèmes d’évaluation des bâtiments LEED (p. ex., LEED pour les nouvelles constructions et LEED pour les habitations) tout en insistant sur l’importance d’étendre la portée des principes de la durabilité et de les appliquer à l’échelle des quartiers. Au Canada, dix projets en cours de réalisation sont inscrits à la dernière version du système d’évaluation, LEED ND 2009 de l’USGBC. Pour faciliter ‘interprétation et l’utilisation de ce système au Canada, le CBDCa (avec l’aide de l’USGBC) a récemment publié dans les deux langues offi cielles un document intitulé Système d’évaluation LEED 2009 pour l’aménagement des quartiers avec les méthodes de conformité de rechange du Canada. Le document n’aurait pu être publié à un meilleur moment, car ce système d’évaluation est appelé à être de plus en plus pertinent. Nul doute qu’Omar Dominguez abonderait dans le même sens. Cet homme habite dans le quartier animé Commercial Drive de Vancouver, à proximité de son lieu de travail au centre-ville. Il s’y rend en vélo ou en transport en commun et comme plusieurs de ses voisins, il ne possède pas de voiture. Dans un tel contexte, le programme d’autopartage connaît un franc succès. « J’aime bien le fait de pouvoir me déplacer à pied la plupart de temps et, au besoin, d’avoir facilement accès à un véhicule stationné à quelques rues de chez moi », dit-il. Il apprécie également l’esprit communautaire, les fêtes de quartier et l’accès à pied à tous les commerces et services dont il a besoin. Il y a bien des quartiers comme celui de Commercial Drive au Canada. Ils n’ont pas nécessairement été conçus pour être des modèles de durabilité, mais plusieurs d’entre eux peuvent suite à la page 24 ARCHITECTURE CANADA ■ 21 www.raic.org/2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :