Architecture Canada n°13 2nd semestre 2012
Architecture Canada n°13 2nd semestre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2nd semestre 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Place Manitoba Hydro excède les cibles de durabilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
www.raic.org/2012 Simply sustainable LEED-Platinum Restoration Services Centre showcases sustainability through simple design By Christopher Guly 18 ■ ARCHITECTURE CANADA PHOTO : TOM ARBAN Architect : Montgomery Sisam Architects Inc. After five years in operation, the Toronto and Region Conservation Authority’s (TRCA’s) Restoration Services Centre in Vaughan, Ont. is performing as expected—a lot better than comparable buildings, given its energy conservation design features. A fi nal energy performance report—conducted as part of the Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) requirements that earned the centre the distinction of becoming the first eastern Canadian building to achievePlatinum certifi cation in 2008— found that it used 79 per cent less energy and had utility costs 76 per cent lower than buildings of identical size and design, based on benchmarks set by the Canadian Model National Energy Code for Buildings. Its annual energy intensity (equivalent kilowatt hours per square metre) ekWh/m2) was 151 ekWh/m2, or nearly three times lower compared to a similar building, according to a 2008 report prepared by Kitchener-based Enermodal Engineering. The centre has maintained that high level of sustainability, says Santiago Kün zle, a principal with Toronto-based Montgomery Sisam Architects Inc., which designed the building. « It’s a wood-frame building that highlights you don’t really need to do anything high-tech or extremely extravagant to achievea high level of performance, » he explains. « You can do it with regular, every-day materials, some common sense and the willingness of the client to try things like composting toilets. » continued on page 27
Architecte : Montgomery Sisam Architects Inc. Le Restoration Services Centre de l’Office de la protection de la nature de Toronto et de sa région, à Vaughan (Ontario), a été inauguré il y a cinq ans et il affiche une performance très supérieure à celle de bâtiments comparables grâce à ses nombreux éléments éconergétiques. Tout simplement durable Le Restoration Services Centre certifié LEED Platine illustre la durabilité par la simplicité Par Christopher Guly Un rapport fi nal sur la performance énergétique – établi dans le cadre des exigences de certifi cation du système d’évaluation Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) – a révélé que sa consommation d’énergie était de 79 pour cent inférieure à celle de bâtiments de mêmes dimensions construits selon les exigences du Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments du Canada (CMNÉB) et que ses coûts pour les services publics étaient de 76 pour cent inférieurs. Le bâtiment a été le premier dans l’est du Canada à obtenir la certifi cation Platine de LEED, en 2008. L’intensité de la consommation d’énergie (équivalent en kilowatts-heures par mètre carré) du Restoration Services Centre était de 151 ekWh/m 2 en 2008, selon un rapport préparé par la firme Enermodal Engineering de Kitchener. C’est près de trois fois moins qu’un bâtiment semblable construit selon le CMNÉB. Le bâtiment maintient un niveau de durabilité élevé, souligne son concepteur Santiago PHOTO : TOM ARBAN Künzle, un associé du bureau d’architectes torontois Montgomery Sisam Arch itects Inc. « Ce bâtiment à ossature de bois démontre qu’il n’est pas vraiment nécessaire de recourir à la haute technologie ou à des éléments aux prix exorbitants pour atteindre un niveau de performance élevé », explique-t-il. « Il est possible d’obtenir de tels résultats en utilisant des matériaux ordinaires couramment utilisés et en faisant preuve de sens commun, d’autant plus que dans le cas présent, le client était ouvert à l’innovation et prêt, par exemple, à installer des toilettes à compostage. » Ces toilettes, de même que les robinets et pommes de douche à faible débit et les suite à la page 27 PHOTO : TOM ARBAN ARCHITECTURE CANADA ■ 19 www.raic.org/2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :