Arabesques n°18 avr/mai/jun 2000
Arabesques n°18 avr/mai/jun 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de avr/mai/jun 2000

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Agence Bibliographique de l'Enseignement Supérieur

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : le système universitaire de documentation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Editorial Ce deuxième n°d'Arabesques de l'an 2000 traite bien sûr de l'actualité du système universitaire de documentation — expérimentation, formation, publications en série, livres anciens… À l’occasion de la réunion annuelle des centres régionaux du CCNPS, il s'intéresse également aux revues scientifiques, lesquelles, fait nouveau, publient maintenant un plus grand nombre d'articles en Europe qu'aux États-Unis. Cela ne s'était pas produit depuis un demi-siècle. Arabesques recense donc les lectures préférées des étudiants, des enseignants, des chercheurs, en matière de périodiques universitaires, à travers le nombre d'abonnements, de prêts, de consultations dans les bibliothèques… Des titres et des chiffres illustrent la situation dans certaines disciplines — médecine, pharmacie, droit. Inversement, des exemples sont pris dans des universités pluridisciplinaires mais différentes par la taille ou l'ancienneté. L'intérêt des universitaires pour les « publications en série » est évident. Certains ont même créé un service de « gestion et de valorisation des périodiques ». Et l’on sait que le prêt entre bibliothèques est en grande partie constitué par la fourniture d'articles de revues. Autre évidence, la prédominance de l'anglais, qui reste la langue de la communication scientifique. Et la tendance ? elle est évidemment aux publications électroniques  : cédéroms, périodiques en ligne… Suzanne Santiago Directrice de l'ABES Reliure mosaïquée provenant de la collection personnelle du cardinal Mazarin Atelier du Maître doreur, vers 1622 Bibliothèque Mazarine Photo J-L. Charmet Le système universitaire de documentation Une nouvelle étape du projet Le système universitaire de documentation* - SU - continue à se mettre en place. Il est entré depuis le 3 janvier dans une nouvelle phase qui va permettre l'installation puis l'expérimentation du système dans les sept bibliothèques pilotes. L'année a débuté avec la livraison début janvier, puis l'installation dans les locaux du Centre informatique national de l'enseignement supérieur - CINES -, du serveur principal Tandem K2006. Dans les semaines qui ont suivi, le travail sur les développements des points reportés dans cette tranche 2 du projet s'est poursuivi. Ces points concernaient, par exemple, l'affichage des localisations et des états de collections ou les adaptations pour le prédéploiement du catalogue collectif national des publications en série. La date prévue pour la livraison par PICA du système pilote est le 21 avril. Ce système sera alors testé par l'ABES en vue de son acceptation fixée au 26 mai. Une étape essentielle est également atteinte avec l'ouverture à la consultation de la base du SU, les données qui constituent le catalogue étant proposées au public, gratuitement sur internet depuis le 3 avril. Plus de 3 500 000 notices sont ainsi consultables. Cependant, les mises à jour issues des réseaux n'ont pu être effectuées. Rendues nécessaires par le décalage dans le temps entre la reprise des données et le début du travail « en direct » dans le SU, une première série de ces mises à jour est prévue avant l'expérimentation par les sites pilotes. 7 http://www.sudoc.abes.fr Parallèlement, le travail avec les correspondants des sites pilotes s'est poursuivi. Réunions du groupe de travail pour mettre au point l'expérimentation, réunions avec les différents fournisseurs de systèmes intégrés de gestion de bibliothèques (SIGB) pour envisager en commun les développements nécessités par les échanges entre SU et systèmes locaux, se sont succédées au cours du premier trimestre. Aboutissement de toute cette préparation, l'expérimentation proprement dite aura lieu dans les établissements entre le 29 mai et le 25 juillet. Elle permettra aux professionnels des bibliothèques pilotes de tester toutes les fonctionnalités du système (catalogage, prêt entre bibliothèques…). La formation, enfin, occupe une place importante dans cette phase du projet. Plusieurs publics en sont les destinataires. Outre les professionnels des sites pilotes (voir ci-après), les experts de l'ABES et leurs partenaires du CINES se sont aussi vu proposer des modules de formation aux différentes fonctionnalités du système et à tous les outils d'administration. Cette formation, qui a débuté le 17 janvier, ne représente cependant qu'une partie de ce qui avait été initialement prévu pour cette tranche 2 du projet. Elle sera donc poursuivie pendant la phase de déploiement généralisé, qui devrait débuter à l'automne. Françoise Berthomier 7 Francoise.Berthomier@abes.fr * Bulletin d'information mensuel sur le système universitaire de documentation BIM 7 http://www.abes.fr/bim.htm Arabesques n°18 avril - mai - juin 2000
TheseNet 7 http://www.thesenet.abes.fr Un service de consultation des notices de thèses soutenues en France, baptisé TheseNet, est en accès libre et gratuit sur le web de l’ABES, depuis le 13 mars. Ce catalogue contient l’ensemble des données bibliographiques extraites le 15 novembre 1999 des fichiers de Téléthèses ainsi que la localisation des documents, pour les originaux uniquement. Cet accès grand public est destiné à remplacer Téléthèses et son service Minitel en attendant la disponibilité d’une base SU parfaitement à jour. Accompagner le déploiement et l’expérimentation dans les sites pilotes Mener l’expérimentation avec les bibliothèques sites pilotes du SU, c’est bien sûr l’occasion de roder aussi l’ensemble du dispositif d’accompagnement prévu pour le déploiement du système. Beaucoup d’information s’échange déjà depuis un an et demi au sein du groupe de travail, qui réunit régulièrement les sept coordinateurs locaux du SU. C’est maintenant le démarrage du plan de formation, qui a été conçu à l’intention des sept bibliothèques et préparé de longue date avec elles et avec l’équipe de Pica. Il représente dans son ensemble une quarantaine de jours de formation et d’information destinés, selon les cas, à un nombre de participants plus ou moins large. Les bibliothécaires de ces établissements abordent la connaissance du SU par la prise en main des fonctionnalités proposées aux utilisateurs professionnels en matière de recherche catalographique, prêt entre bibliothèques et catalogage. Soixante participants se répartissent dans les six sessions, dont la 1 re a été programmée du 20 au 24 mars, tandis que la dernière aura lieu du 22 au 26 mai. Pour tenir compte des contraintes matérielles, deux des sessions ont lieu à Paris et les quatre autres, à Montpellier. En quatre jours et demi, venant de Grenoble 2 et 3, du Mans, de Lille 3, Arabesques n°18 avril - mai - juin 2000 Lyon 2, Nice, Perpignan et Rennes 2, les participants s'initient à la recherche dans les index, aux différents choix d'affichage de notices, aux principes et aux procédures de catalogage de divers types de documents, aux possibilités de paramétrage proposées à l'utilisateur et à la fonction de prêt Pica, telle qu'interfacée avec PebNet que tous les sites pilotes utilisent pour gérer le prêt entre bibliothèques. Cet apprentissage est conçu pour répondre à deux objectifs  : d'une part dans le contexte de l'expérimentation du SU, être à même de démarrer les tests nécessaires puis de travailler régulièrement dans la base de données de production, d'autre part avoir les moyens de retransmettre chacun à quelques collègues (3 ou 4 environ), les connaissances et le savoir-faire acquis en stage. Chacun reçoit l'ensemble des fascicules du Manuel utilisateur professionnel*, et un support de cours qui pourra l'aider à la BU dans sa mission de « personneressource ». Nous ouvrons également l'accès à une base de données SU faite pour s'entraîner avant de commencer le travail dans la base de production même. Pendant cette période préparatoire à l'expérimentation du SU, ce sont des intervenants Pica qui animent les six sessions de formation, avec l'assistance de l'ABES, en particulier pour faciliter l'adéquation du cours au contexte professionnel des bibliothèques françaises - ne serait-ce qu'à propos de règles, choix et usages de catalogage. Une autre action de formation est fixée à la mi-mai, à Montpellier ; celle-ci concerne spécifiquement les coordinateurs locaux du SU, qui assument la mission de correspondant, chacun dans leur établissement. En deux jours environ, après avoir fait le point avec des intervenants de l’ABES sur leur rôle et leurs fonctions, de façon générale et plus particulièrement par rapport à l'expérimentation, ils verront les modalités de tests et les outils qui sont de leur ressort, par exemple pour l'administration locale des utilisateurs, la gestion des notices descriptives de leur établissement dans le RCR (Répertoire de centres de ressources) et recevront là encore, la documentation nécessaire. Sachant que l'expérimentation à proprement parler débute le 29 mai, pour une période d'un mois et demi à deux mois, il reste à valider dans son détail le calendrier d'un autre type de présentation qui s'adresse cette fois-ci à l'audience la plus large possible dans les sites pilotes, qui n'a pas pour but de former au sens strict du terme, mais plutôt de donner une information générale sur ce qu'est le SU dans son ensemble. Au cours d'une série de visites prévues de fin avril à fin mai, des intervenants ABES prendront contact avec chacun des sept établissements et, en coordination avec le directeur et le coordinateur local SU, présenteront à l'ensemble du personnel, un aperçu sur la place du nouveau système dans le paysage de la coopération entre bibliothèques, la dimension du réseau, comment on y travaille et comment on l'utilise, ce que les nouvelles modalités peuvent induire de différent par rapport aux situations connues. Chaque action de formation donnera lieu à évaluation, dès la fin de la session, puis après quelques semaines d’expérimentation. Le bilan et l’expérience acquise nous serviront à ajuster et à améliorer les formations premières au moment du déploiement du système à l’ensemble des bibliothèques. Ils devraient également donner des indications intéressantes pour concevoir et mettre en œuvre la future formation continue liée au système universitaire de documentation. Géraldine Lambert & Mireille Pénichon 7 Geraldine.Lambert@abes.fr 7 Mireille.Penichon@abes.fr * Manuel WinIBW, Manuel d'interrogation, Manuel de catalogage, Manuel PEB et fascicule d'annexes, dans leur « version pilote ». 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :