Aquarama n°86 oct/nov/déc 2019
Aquarama n°86 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°86 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier, systèmes anaérobiques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
www.danfoss.be La valeur intrinsèque du variateur - fonçages de tuyaux - rénovation d’égout Libérer l’intelligence de l’intérieur Vous souhaitez accélérer la transformation numérique pour vous et vos clients de manière simple et abordable ? Libérez toute la puissance de l’IoT industriel avec les variateurs intelligents de Danfoss. Ils optimisent non seulement les performances, mais permettent également d’ajouter à votre système des fonctions de maintenance prédictive et conditionnelle. Venez nous rendre visite à Aquarama, Brabanthal, Louvain, le 24/10/2019 pour discuter ensemble de nos dernières innovations. 2019_NewAd_Aquarama.indd 2 12/08/2019 11:20:07
Un spécialiste en intégration informatique pour infrastructures critiques Une station d’épuration qui cesse soudain de fonctionner, des fuites qui endommagent l’infrastructure du réseau d’eau potable, ... : voilà des problèmes auxquels nous n’aimons pas être confrontés. C’est précisément pour cela que de nombreuses grandes entreprises publiques et privées du monde entier font confiance aux services de CGI. Ce spécialiste du conseil aux entreprises et de l’intégration informatique réussit à fournir, grâce à la combinaison d’un ancrage local et d’une expérience internationale, les solutions adaptées à chaque besoin. PAR BART VANCAUWENBERGHE 77 500 employés dans le monde, dont 300 en Belgique : CGI, à l’origine canadienne, est une organisation solide, dotée d’un modèle commercial dans lequel l’actionnariat interne occupe une place centrale. « 80 % de nos employés possèdent des actions de la société », explique Pol Robeys, expert VP du secteur des services publics. « C’est pourquoi nous abordons chaque mission avec une implication plus grande que la concurrence. Idéalement, nous devrions être impliqués dans un projet le plus tôt possible afin de pouvoir utiliser au maximum nos connaissances et aider nos clients dans leurs tâches de transformation numérique, d’automatisation intelligente, de robotisation et autres. Fil rouge dans le cadre de chaque projet CGI : l’intégration informatique. « Nous utilisons souvent pour cela nos propres solutions ou des systèmes que nous développons en consultation avec le client. Nous sommes actifs dans dix secteurs, dont les suivants : ‘fabrication’, ‘sciences de la vie’, ‘santé’, ‘transport et logistique’, et particulièrement ‘énergie et services publics’ », poursuit Pol Robeys. Gestion d’actifs Dans le segment « énergie et services publics », le secteur de l’eau occupe une place prépondérante. « Nous voulons surtout nous démarquer dans le domaine de l’eau potable », poursuit Luk Aerts, consultant en affaires et innovation. « Grâce à des outils appropriés de gestion d’actifs et de ressources, nous proposons des solutions pour la maintenance préventive et curative, la planification stratégique, etc. En intégrant des systèmes performants, nous aidons nos clients dans leurs tâches de gestion opérationnelle, de main-d’œuvre, de planification, etc. Notre approche permet notamment aux clients de sécuriser de manière optimale leurs systèmes (cybersécurité) et de les aider à déployer les compteurs numériques. » Au fil des ans, CGI a également acquis une vaste expérience en matière de détection de fuites. « Pas moins de 20 à 30 % de l’eau potable produite ne parviennent pas aux clients finaux en raison de fuites qui endommagent les infrastructures et entraînent des pertes économiques. Sur la base d’une analyse de capteurs et de données, nous parvenons à détecter rapidement et avec précision les fuites, même dans une zone étendue. » Échange de données CGI a développé une liste impressionnante de références, entre autres en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. « Au Royaume- Uni, par exemple, nous avons contribué à la libéralisation du marché des services publics. Nous souhaitons également appliquer cette expérience en Flandre et en Wallonie. Le marché de l’eau belge se caractérise par une tendance à la modularisation (production et traitement décentralisés de l’eau), une évolution vers une production sur mesure (différentes qualités pour différentes applications), un glissement vers une approche du marché CGI développe des outils, également pour la maintenance préventive et curative. Il s’agit notamment de systèmes de détection des fuites dans le réseau d’eau potable.d’eau potable. orientée vers un service plutôt qu’un produit (‘l’eau en tant que service’), et la réutilisation. Pour faciliter tout cela, il faut également un échange de données fluide entre les différents partenaires. Forts de notre expérience et de notre orientation technologique, et en tirant profit de la synergie entre les secteurs dans lesquels nous sommes actifs, nous souhaitons créer un pont solide entre les technologies de l’information et l’eau », conclut Luk Aerts. EEwww.cgi.com/belgium CGI veut réagir aux tendances du marché belge de l’eau. REPORTAGE L AQUARAMA #86 I 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 1Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 2-3Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 4-5Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 6-7Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 8-9Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 10-11Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 12-13Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 14-15Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 16-17Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 18-19Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 20-21Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 22-23Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 24-25Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 26-27Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 28-29Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 30-31Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 32-33Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 34-35Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 36-37Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 38-39Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 40-41Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 42-43Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 44-45Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 46-47Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 48-49Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 50-51Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 52-53Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 54-55Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 56-57Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 58-59Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 60-61Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 62-63Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 64-65Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 66-67Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 68-69Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 70-71Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 72-73Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 74-75Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 76-77Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 78-79Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 80-81Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 82-83Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 84