Aquarama n°86 oct/nov/déc 2019
Aquarama n°86 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°86 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier, systèmes anaérobiques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Pipelife est l’un des plus grands producteurs de systèmes de canalisations en plastique au monde et fournit ses produits et services sur le marché belge depuis plus de 50 ans ! » Nos produits offrent des solutions pour les travaux publics (gestion d’eau, eau potable, protection de câbles, gaz et drainage) et pour les applications d’installation www.pipelife.be With 45 experience in the development and production of decanter centrifuges and turnkey plants for solid-liquid separation Hiller GmbH is one of the leading companies within this field. DECANTER CENTRIFUGES & TURNKEY PLANTS FOR SOLID-LIQUID SEPARATION Hiller decanters for the industrial waste water treatment: With us you will work economical! www.hillerzentri.de ■ Reliable ■ High performance ■ Energy efficient ■ ”Made in Germany” quality
des grosses sociétés pharmaceutiques jusqu’au segment moyen. Les petites PME peuvent elles aussi s’adresser à nous et même des citoyens individuels qui en ont assez de la haute teneur en calcaire dans leur eau de ville. » « Peut-être qu’au fil du temps et à l’instar de nos collègues néerlandais, nous utiliserons nous aussi notre savoir-faire dans d’autres secteurs. Mais nous avons déjà bien assez de travail avec l’eau de chaudière et de refroidissement. Et c’est vrai – je touche du bois – les affaires marchent très bien. » « L’optimisation de la consommation d’eau donne du travail aux spécialistes et c’est justement ce que nous sommes devenus ces dernières années. Cela commence par une analyse approfondie de l’eau et de la consommation en eau et en énergie. Une consommation d’eau optimale est la meilleure garantie d’une longue durée de vie et d’un rendement élevé du système de chaudière ou de refroidissement et ce avec des frais d’entretien limités. » Analyse de l’eau gratuite : un message ou un coup de fil suffit « Notre activité principale est le traitement chimique de l’eau de refroidissement et de chaudière, avec tout ce que cela implique. Nous commençons par une analyse de l’eau chez le client, que nous réalisons d’ailleurs toujours gratuitement. Après l’analyse de l’eau sur place et des exigences de qualité pour le produit fini, nous élaborons un conseil sur mesure. Cela peut aller de l’osmose inverse à l’utilisation d’une eau de puits filtrée ou déferrisée. Un point prioritaire, que tous les clients apprécient largement : nous leur simplifions la vie au maximum. Après concertation et approbation du client, nous nous chargeons de toute l’installation de traitement de l’eau. » Ensuite Lubron s’occupe des ajustements de précision et de tout le suivi ultérieur. Les responsables directs reçoivent des instructions pour une bonne utilisation et un entretien régulier. « Naturellement, nous utilisons toujours nos propres produits chimiques, qui ont depuis longtemps fait leurs preuves. » « Ce qui est prioritaire dans notre approche, c’est limiter la consommation d’énergie et les autres coûts d’exploitation. Ainsi pouvons-nous en toute sécurité éliminer des systèmes tous les dépôts de calcaire existants (ou d’autres) pour augmenter le rendement et réduire les frais d’entretien et d’énergie. Nous traitons l’eau de refroidissement ou de chaudière avec nos appareils de traitement de l’eau sur mesure et nous manipulons les produits chimiques avec prudence. Ce n’est certainement pas un luxe superflu. Suite à l’évaporation et d’autres pertes d’eau, il est en effet nécessaire d’ajouter de l’eau propre, ce qui peut vite entraîner une pollution du système ou un dépôt de calcaire. Ce n’est qu’en intervenant régulièrement sur ce point que nous pouvons garantir un bon rendement de l’installation et en maximiser la durée de vie. » « Ces dernières années, nous sommes aussi devenus des spécialistes dans l’accompagnement du processus de passivation de nouvelles tours de refroidissement galvanisées (condenseurs d’évaporation, refroidisseurs de liquide). Nous aidons également nos clients dans la lutte contre les légionelles. Là encore, nous avons le savoir-faire et la bonne approche. » « A l’occasion, nous intervenons aussi à l’étranger. Il nous arrive parfois d’envoyer des installations en Russie ou au Moyen- Orient par exemple pour la déferrisation d’eaux souterraines ou pour le dessalement total de flux d’eau (par exemple avec des installations d’osmose inverse). C’est un petit plus appréciable, mais ce n’est pas un but en soi. » Pour l’avenir immédiat : « Nous essayons encore quelque temps de poursuivre sur notre élan. Il s’agit de continuer à rechercher pour nos clients un juste équilibre entre la consommation d’eau et de produits chimiques d’une part et l’investissement dans des équipements d’autre part. » « Notre objectif premier reste la fourniture de solutions de haute qualité. C’est vraiment dans l’intérêt de tous. » « Notre principal atout est et reste notre service, qui est vraiment très important en 2019 », conclut Christophe Vandenkerchove. « N’importe qui peut vendre un adoucisseur ou une unité d’osmose inverse. Nous examinons les choses au cas par cas, nous écoutons le client, nous proposons un concept, nous nous chargeons des appareils et de l’entretien. En cas de problème, nous sommes disponibles jour et nuit. Notre participation active dans l’installation et le service après-vente est doublement appréciée car bon nombre d’entreprises n’ont tout simplement plus de personnes qualifiées à qui elles pourraient confier ces tâches. » lubron.be Newsletter watercircle.be 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 1Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 2-3Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 4-5Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 6-7Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 8-9Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 10-11Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 12-13Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 14-15Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 16-17Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 18-19Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 20-21Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 22-23Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 24-25Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 26-27Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 28-29Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 30-31Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 32-33Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 34-35Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 36-37Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 38-39Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 40-41Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 42-43Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 44-45Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 46-47Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 48-49Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 50-51Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 52-53Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 54-55Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 56-57Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 58-59Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 60-61Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 62-63Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 64-65Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 66-67Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 68-69Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 70-71Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 72-73Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 74-75Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 76-77Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 78-79Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 80-81Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 82-83Aquarama numéro 86 oct/nov/déc 2019 Page 84