Aquarama n°83 jan/fév/mar 2019
Aquarama n°83 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 23,9 Mo

  • Dans ce numéro : techniques de mesure et de contrôle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
O-Scent Aquarama_FR.pdf 1 14/09/17 17:08 SOLUTIONS DE POMPAGE POUR LES INDUSTRIES DU TRAITEMENT DES EAUX USEES Pompes à lobes Agitateurs inox Technique de broyage Silos inox Pompes mobiles www.boerger-pumps.nl Börger Benelux Ootmarsum T. 31 541-293687 info@boerger-pumps.nl
une résistance particulièrement élevée aux défaillances techniques. Farys a opté pour un double déploiement du volet WinCC sur plusieurs serveurs redondants installés dans des salles d’information distinctes. Ainsi, toutes les données historiques seront archivées deux fois. Pour localiser avec précision toute fuite éventuelle dans cette vaste région, Farys a divisé la zone concernée en près de 200 DMA (ZMA) regroupant chacune quelque 3.000 habitations. Une ZMA se définit comme une Zone de Mesure par Arrondissement accueillant un ou plusieurs compteurs d’entrée et de sortie. Doués d’une précision de l’ordre de 0,2%, les compteurs compacts MAG 6000 communiquent les données enregistrées par l’intermédiaire d’API Siemens S7-300, S7-1200 et S7-1500 ainsi que de routeurs GPRS/UMTS sans fil, conformément au protocole de communication Profibus. Ces API se distinguent par une puissance de calcul et une capacité de mémoire hors du commun. Ces caractéristiques leur permettent de signaler immédiatement toute donnée de débit hors tolérance pour cause de travaux ou d’absence d’eau dans les canalisations concernées. Les données de débit permettent au personnel de Farys de surveiller en permanence la consommation d’eau et de la comparer avec la consommation moyenne statistique. Prévisions Farys est à même de procéder au calcul des consommations moyennes ainsi qu’à celui d’une foule d’autres valeurs statistiques essentielles à partir de la base de données gigantesque que constituent les données de débit recueillies sur son réseau de distribution d’eau potable et consignées sous WinCC. « Une entreprise extérieure s’est livrée à une analyse des mégadonnées qui a conduit à l’élaboration de statistiques et d’algorithmes importants qui nous permettent de prévoir les données de consommation et de les comparer avec la consommation actuelle. Ainsi, nous sommes rapidement informés de la manifestation, sur le réseau, de certaines anomalies susceptibles d’indiquer l’existence de fuites et de commutations. En outre, nous tenons également compte des consommations saisonnières, hebdomadaires ou en fin de semaine ainsi que des consommations de pointe pendant la saison touristique et ainsi de suite. L’époque où nous n’envisagions la détection de fuites que d’un point de vue purement curatif en nous fondant sur les réclamations des habitants est révolue depuis bien longtemps déjà. Pour améliorer sensiblement le score ILI, il était indispensable d’optimiser le réseau et d’en examiner systématiquement chacune des composantes. » PROJET L Pour assurer une surveillance transparente, Farys couple les chambres de mesure au progiciel de visualisation WinCC. Perspectives « Cet équipement moderne et les statistiques dont nous disposons nous permettront d’aller très loin », poursuit Versluys. « Nous sommes à même d’évaluer le débit d’entrée par ZMA et de déceler sans peine toute anomalie telle qu’une consommation trop basse et de détecter toute fuite soudaine, de la plus modeste à la plus massive. Pour que le service de gestion des fuites puisse établir l’ordre des priorités dans la planification des interventions, le système procède à un classement quotidien des réparations les plus urgentes. Nous en recevons un aperçu transmis par courrier électronique. En cas de manifestation d’une situation d’urgence en l’absence du personnel de surveillance, l’AlarmControl Center de Siemens l’en informe par courriel. » L’opérateur chargé de la gestion du réseau de distribution d’eau potable voit s’afficher, sur un tableau synoptique respectant un code couleur, l’ensemble des niveaux d’alarme que lui soumet l’interface client Web du progiciel WinCC. De plus, il peut se pencher sur l’ensemble du réseau, mais aussi sur une rue ou un quartier résidentiel spécifique. Cette particularité lui permet de localiser très rapidement l’origine d’un problème. Le système permet aussi de procéder à une analyse détaillée des débits mesurés. Enfin, l’intégration du système est très poussée. « Parfaitement compatibles les uns avec les autres, les produits Siemens sont susceptibles d’être programmés à partir d’un seul progiciel  : TIA Portal. WinCC est également couplé à d’autres logiciels externes (au nombre desquels SAP, pour la facturation et les audits) et à SharePoint. Ce logiciel présente toutes les informations pratiques indispensables en cas d’intervention. Exemples  : schéma ZMA de la zone limitrophe, informations relatives au nombre de bouches d’incendie, longueur en kilomètres des canalisations posées dans la zone, courbe des alarmes et ainsi de suite. Ainsi tout équipe d’intervention dispose immédiatement de ces données, même en déplacement. » Farys applique cette approche depuis 2015. 137 des quelque 200 ZMA concernées sont d’ores et déjà soumises à cette surveillance d’une précision extrême. « Les 63 zones restantes font encore l’objet d’une surveillance plus simple pour le moment, parce que les statistiques dont nous disposions pour ces zones étaient insuffisantes pour nous livrer à des comparaisons précises. Au fil du temps, nous procéderons également à la mise en œuvre de ce système complexe dans ces zones. Son déploiement nous permettra aussi d’y déceler avec une efficacité accrue toute fuite soudaine. » EEhttps://new.siemens.com/be/nl.html EEwww.farys.be/AQUARAMA #83 I 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 1Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 2-3Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 4-5Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 6-7Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 8-9Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 10-11Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 12-13Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 14-15Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 16-17Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 18-19Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 20-21Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 22-23Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 24-25Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 26-27Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 28-29Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 30-31Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 32-33Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 34-35Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 36-37Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 38-39Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 40-41Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 42-43Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 44-45Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 46-47Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 48-49Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 50-51Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 52-53Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 54-55Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 56-57Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 58-59Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 60-61Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 62-63Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 64-65Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 66-67Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 68-69Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 70-71Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 72-73Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 74-75Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 76-77Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 78-79Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 80-81Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 82-83Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 84-85Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 86-87Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 88-89Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 90-91Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 92-93Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 94-95Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 96-97Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 98-99Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 100-101Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 102-103Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 104-105Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 106-107Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 108-109Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 110-111Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 112-113Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 114-115Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 116-117Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 118-119Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 120-121Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 122-123Aquarama numéro 83 jan/fév/mar 2019 Page 124