Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : adooucisseurs d'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
L DOSSIER ADOUCISSEURS D’EAU Un échangeur thermique libéré de son calcaire par un champ électrique dans un parc de vacances Jusqu’à récemment, un parc de vacances en Zélande (Pays-Bas) était confronté à un dépôt de calcaire au niveau de l’échangeur thermique du bâtiment sanitaire. Le problème a été résolu en remplaçant le système magnétique par l’appareil Hydroflow i45 qui applique un champ électrique. TEXTE ET PHOTOS HYDROFLOW L’ancien échangeur thermique de l’eau chaude du bâtiment sanitaire a connu des défaillances durant la saison suite au dépôt de calcaire, ce qui a entraîné une perte d’énergie et de capacité. Pour prévenir le dépôt de calcaire, le parc de vacances avait d’abord décidé de placer un système magnétique. Mais depuis son montage, aucun effet positif n’avait été remarqué. Le dépôt de calcaire était toujours là et il fallait prévoir une maintenance tous les ans. Le parc de vacances s’est alors tourné vers la solution Hydroflow. L’aimant a été remplacé par l’appareil Hydroflow i45 qui est placé à l’extérieur proche de l’entrée de la conduite d’eau froide de l’échangeur thermique. Le procédé Hydroflow n’utilise pas de produits chimiques, de sels, d’aimants, … mais un champ de traitement électrique avec une fréquence de courant alternatif de 120 KHz, qui se reproduit dans tout le circuit de tuyaux. Le générateur d’ondes Hydroflow modifie la forme des cristaux de calcaire et évite ainsi que le calcaire se dépose sur les conduites et les éléments de chauffage. La fréquence de courant alternatif émise fait en sorte que pendant la cristallisation, exercée par des changements de pression et/ou de température, la structure ronde des cristaux de calcaire (qui ont la propriété d’adhérer) se modifie en des cristaux minéraux allongés qui sont ensuite évacués. Les cristaux ont Placement de l’Hydroflow. 76 I AQUARAMA #82 une taille microscopique et leur forme modifiée n’a aucune influence sur le goût de l’eau. Série i Grâce au modèle Hydroflow sériei, placé dans le parc de vacances, les grands réseaux de conduites ramifiés peuvent être protégés contre le calcaire, et est-il possible de faire dissoudre le calcaire existant dans le temps. Ainsi, également les conduites de grande capacité fonctionnent de manière optimale et celles-ci nécessitent nettement moins Aucun dépôt de calcaire n’a été constaté sur le nouvel échangeur thermique, huit mois après son placement en mai 2018. La mesure du signal de traitement de l’appareil est réalisée avec un multimètre oscilloscope. d’entretien. L’appareil aide aussi à prévenir le bio-encrassement (croissance indésirable et accumulation de micro-organismes sur les surfaces) et renforce la floculation (formation de flocons). L’eau est plus claire, ce qui constitue un grand avantage pour certaines applications. Un multimètre à oscilloscope a été utilisé pour mesurer le signal de traitement de l’Hydroflow dans le parc de vacances. Après six mois, l’échangeur thermique a été ouvert à des fins de contrôle. Les plaques de l’échangeur thermique étaient recouvertes de calcaire, mais le calcaire n’adhérait pas et s’enlevait facilement. Suite à ce contrôle, un nouvel échangeur a été placé. Huit mois plus tard, il était ouvert pour un contrôle  : il n’y avait pas de dépôt calcaire et les plaques étaient relativement propres. Les problèmes de dépôt de calcaire sur l’échangeur thermique du bâtiment sanitaire du parc de vacances sont donc résolus grâce au champ électrique de l’Hydroflow. Cette solution a un effet positif dans la prévention de dépôt de calcaire sur les équipements et le nettoyage des installations sanitaires. Les coûts de nettoyage et d’entretien ont également diminué, et de l’énergie est économisée grâce à l’échangeur thermique propre, exempt de calcaire. EEwww.HydroFLOW.nl
Plasma Industries investit dans une installation PW Ovivo possède plus de 150 ans d’expérience dans le domaine de l’eau, et est présent, avec ses 800 collaborateurs, dans quinze pays. Un certain nombre de personnes de l’équipe ont été mobilisées pour réaliser un projet PW (purified water/eau purifiée) chez Plasma Industries Belgium (PIBE), basé à Neder-Over-Heembeek. PAR BART VANCAUWENBERGHE I PHOTOS OVIVO En raison de la demande croissante du marché pour un certain médicament ainsi pour d’autres produits, il y avait besoin chez PIBE d’une nouvelle installation de production d’eau purifiée (PW). Le choix de l’entreprise s’est porté sur Ovivo Holland. L’installation totalement automatique produit de l’eau purifiée à partir de l’eau du robinet. Pour ce faire, l’eau potable bruxelloise est tout d’abord adoucie puis amenée, en trois étapes successives dont une osmose inverse, un dégazeur à membrane, et une électro-déminéralisation finale (Electrodeionization ou EDI), à la qualité exigée. Adoucissement Grâce à une régénération à courant inverse, la consommation de sel est réduite au minimum. En outre, on contrôle à l’aide d’une mesure de conductivité inductive, tant la concentration de la régénération que de l’étape de rinçage post-régénération, ce qui permet un suivi optimal de chaque condition du processus. La désalinisation se fait en deux étapes  : l’unité d’osmose inverse, réalisée à l’aide de membranes basse pression, permet d’éliminer la majeure partie des sels dissous. Les sels résiduels, le CO 2, le SiO 2 et les TOC sont réduits via l’unité EDI. Entre l’osmose inverse (en anglais  : reverse Le processus peut être démarré manuellement ou automatiquement à partir de l’armoire de distribution. osmosis ou RO) et l’unité EDI se trouve un dégazeur à membrane (membrane degasser ou MDG) afin d’éliminer le CO 2. Ainsi, l’unité EDI a moins de charge en CO 2 à traiter. L’installation d’adoucissement, les unités de RO et d’EDI, ont la possibilité d’un assainissement à l’eau chaude (env. 85°C). Il est prévu pour ce faire un échangeur thermique, en série, alimenté à la vapeur (DTS). Ce processus peut être démarré manuellement ou automatiquement à partir de l’armoire de distribution, et fonctionne ensuite totalement automatiquement. Commande L’installation est équipée d’un API Siemens type Simatic S7-série 1500. La demande d’informations et de tendance des paramètres, ainsi que la commande de l’installation, se font via le panneau de commande Siemens TP2200. Les valeurs les plus importantes sont transmises, via une liaison ‘données’, au système de GTB (Gestion technique du bâtiment) du client. Comme exigé pour les applications pharmaceutiques, le système d’exploitation est également équipé d’un système ‘audit trial’permettant l’enregistrement et la surveillance des paramètres, avec différents niveaux d’autorisation. DOSSIER ADOUCISSEURS D’EAU L La désalinisation se déroule en deux étapes. Atouts Ce n’est pas par hasard que PIBE a opté pour Ovivo Holland B.V. Cette entreprise néerlandaise est spécialisée dans la production d’eau de processus de qualité et la réutilisation de l’eau. « Nous comprenons la complexité de l’utilisation de l’eau dans le processus d’exploitation, et nous en reconnaissons l’impact économique  : l’eau a une influence directe sur la qualité, le rendement et les coûts du processus. C’est pourquoi nous recherchons en permanence une utilisation optimale de l’eau et un concept de processus le plus approprié possible. L’eau est en effet pour une entreprise, une matière première essentielle et non un produit banal », affirme le directeur des ventes Sjoerd van der Mark. Les installations sont conçues en interne, construites, installées et mises en service, par l’équipe expérimentée d’Ovivo Holland B.V. Cela leur permet de répondre de manière flexible aux besoins spécifiques de leurs clients. « En outre nous nous distinguons de la concurrence par la qualité de nos prestations de service après-vente. En complément de nos contrats de base Standard, Plus et Allin, Ovivo peut également assurer un service 24h/24. En outre, nos clients ont la garantie d’un travail durable, car l’environnement est moins sollicité lorsque la consommation d’eau et d’énergie est moindre. » EEwww.ovivowater.nl AQUARAMA #82 I 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 1Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 2-3Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 4-5Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 6-7Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 8-9Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 10-11Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 12-13Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 14-15Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 16-17Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 18-19Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 20-21Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 22-23Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 24-25Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 26-27Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 28-29Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 30-31Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 32-33Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 34-35Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 36-37Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 38-39Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 40-41Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 42-43Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 44-45Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 46-47Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 48-49Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 50-51Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 52-53Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 54-55Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 56-57Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 58-59Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 60-61Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 62-63Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 64-65Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 66-67Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 68-69Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 70-71Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 72-73Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 74-75Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 76-77Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 78-79Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 80-81Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 82-83Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 84-85Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 86-87Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 88