Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : adooucisseurs d'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Kleistraat 2, B-9320 Erembodegem - Tel  : +32 (0)2 309 67 13 - www.flowmotion.be www.slib.be Solutions temporaire pour traitement des eaux et déshydratation des boues Déshydratation mobile l’aération temporaire Service in Separation bv, KAPELLE (NL) +31 113 572523
Avènement des zéolithes ? Les traces d’antibiotiques, pesticides, et autres substances indésirables retrouvées dans l’eau sont une source grandissante de préoccupation. Pour préserver l’environnement et la santé publique, il faut les éliminer. Selon des scientifiques néerlandais, les zéolithes ont beaucoup de potentiel. PAR KOEN VANDEPOPULIERE Divers contaminants retrouvés dans l’eau sont préoccupants  : traces de médicaments, pesticides, microplastiques, composés perfluorés, retardateurs de flamme... Si les quantités semblaient insignifiantes, aujourd’hui elles retiennent l’attention et de nombreuses études sont menées pour déterminer la meilleure manière de les capter et de les supprimer. Aluminosilicates Des scientifiques néerlandais ont commencé avec le projet AdOx, relatif à un procédé innovant d’adsorption/oxydation visant à éliminer les substances indésirables dans les rejets d’eaux ménagères. Un projet (1er mars 2018 jusqu’au 31 décembre 2022) mené aux Pays-Bas en partenariat avec trois agences publiques de gestion des eaux et trois entreprises. Le chef de projet est prof. dr. ir. Luuk Rietveld de la TUDelft. Les scientifiques participant au projet AdOx travaillent sur un procédé mettant en œuvre des aluminosilicates dont les pores ont un diamètre inférieur à deux nanomètres. Les zéolithes existent à profusion dans la nature, mais on peut les produire de manière industrielle. Luuk Rietvel  : « En comparaison avec le charbon actif, les zéolithes synthétiques sont plus performants en ce qui concerne l’adsorption des substances dites ‘émergentes’. De plus, pour régénérer le charbon actif, il faut le transporter et le chauffer dans un réacteur, ce qui demande beaucoup d’énergie. Nous pensons que les zéolithes devraient pouvoir être régénérés sur place avec un fluide, par exemple, un oxydant comme l’ozone. » Le montage d’essai en laboratoire. À droite  : un générateur d’ozone. Au centre  : deux colonnes qui seront remplies avec des grains de zéolithes, l’une pour la production d’eau enrichie en ozone et l’autre pour le destructeur d’ozone. (photo Marij Zwart) Zéolithes synthétiques. TECHNIQUE L Zéolithes synthétiques Les chercheurs vont réaliser des expériences surtout avec des zéolithes synthétiques, en raison de leur teneur plus élevée en oxyde de silicium  : « Il est probable qu’ils adsorberont uniquement les substances émergentes. Les substances organiques anodines présentes dans les eaux usées en concentration élevée ne seront pas éliminées. Le projet en cours vise à déterminer les zéolithes capables de retenir les substances posant problème. Sans doute faudra-t-il en combiner plusieurs sortes pour éliminer toutes les substances indésirables, ou la plupart de ces substances. Nous cherchons également à déterminer la bonne méthode pour produire les grains de zéolithe en quantités suffisantes, par exemple, pour un grand réacteur. Et nous cherchons quelle serait la meilleure méthode pour la régénération. » Somme toute, les partenaires du projet estiment que les zéolithes devraient permettre l’élimination d’un plus grand nombre des substances émergentes trouvées dans les eaux usées. De plus, le procédé de régénération devrait être plus économique et plus durable que les techniques actuelles. Dans une première phase, les chercheurs vont réaliser des essais en laboratoire. D’ici quelques années, ils s’attendent à pouvoir construire une installation pilote à l’usage de l’une des agences publiques de gestion des eaux. AQUARAMA #82 I 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 1Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 2-3Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 4-5Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 6-7Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 8-9Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 10-11Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 12-13Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 14-15Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 16-17Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 18-19Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 20-21Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 22-23Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 24-25Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 26-27Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 28-29Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 30-31Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 32-33Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 34-35Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 36-37Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 38-39Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 40-41Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 42-43Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 44-45Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 46-47Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 48-49Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 50-51Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 52-53Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 54-55Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 56-57Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 58-59Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 60-61Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 62-63Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 64-65Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 66-67Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 68-69Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 70-71Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 72-73Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 74-75Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 76-77Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 78-79Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 80-81Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 82-83Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 84-85Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 86-87Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 88