Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : adooucisseurs d'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
L PROJET Un filtre à saules épure l’eau de cent logements d’un quartier de Groningue Épurer, de manière extrêmement durable, les eaux usées dans le cadre d’un projet de grande ampleur ? Cela semblait contradictoire jusqu’à récemment, mais c’est possible. C’est ce que prouve Wetlantec avec une réalisation à Reitdiep, un nouveau quartier de Groningue (Groningen). Un filtre à saules permet l’épuration des eaux usées de cent logements. « Nulle part ailleurs aux Pays-Bas on ne trouve une telle réalisation pour un volume aussi important d’eaux usées », affirme fièrement Jonas Pelgröm, gérant et directeur de Wetlantec. PAR BART VANCAUWENBERGHE 44 I AQUARAMA #82 Le filtre à saules se trouve dans un espace vert en bordure du quartier. Photo Wetlantec Au nord-ouest de Groningue le lotissement Reitdiep existant se verra agrandir d’un certain nombre de logements qui doivent être construits de manière aussi durable que possible. Dans ce cadre, l’aspect d’épuration joue également un rôle important. La commune de Groningue exigeait une approche très durable pour cette épuration. Concrètement, un système sous vide rassemble les eaux usées sanitaires, dites eaux-vannes ou eaux noires, et les résidus organiques de la cuisine. Un filtre à saule est chargé du traitement du reste des eaux usées dites eaux grises. Wetlantec utilisait depuis de nombreuses années des filtres à hélophytes. « Dans ce type de filtration naturelle, l’eau usée s’écoule à travers une couche de coquillages, de gravier et de sable », explique Jonas Pelgröm. « L’épuration se fait par les racines des roseaux, conjointement avec des bactéries. Dans un filtre à saules, nous remplaçons, entre autres, « Les saules ont l’avantage d’évaporer beaucoup d’eau et d’absorber rapidement l’azote et les phosphates. » Jonas Pelgröm, gérant et directeur de Wetlantec les plants de roseaux par une variété spéciale de saule. Ce dernier a l’avantage d’évaporer beaucoup d’eau et d’absorber rapidement l’azote et les phosphates. Ceci nous amène au rendement élevé exigé par la commune de Groningue  : moins de 4 mg d’azote par litre (ceci est d’ordinaire 10 mg pour une station d’épuration) et moins de 0,25 mg de phosphore par litre (d’habitude 1 mg). Les saules ont la capacité d’évaporer beaucoup d’eau, surtout pendant les mois chauds. Cela varie de 4,3 à 13,2 liter par m² par jour, selon le type d’eau usée, les conditions climatiques et la variété de saule. » Principe Les filtres à saule sont un type d’épuration avec lequel des pays comme la Suède et les États-Unis ont déjà acquis plus d’expérience. Ils y servent à traiter des effluents provenant d’installations d’épuration d’eau d’égout, des eaux usées d’entreprises ou des eaux usées ménagères d’une ou plusieurs familles. « Nous utilisons des variétés robustes de saule, spécialement cultivées à cet effet. Nous pouvons encore en augmenter le rendement en y ajoutant des mycorhizes, des champignons qui permettent aux plants de saule d’absorber encore mieux les phosphates, l’azote et l’eau. En outre, ce type de filtration promeut la biodiversité, entre autres parce que les saules offrent des conditions de nidification à diverses sortes d’oiseaux. Des repéreurs, aux États-Unis ont observé 79 sortes d’oiseaux dans les plantations de saules. Le produit résiduel du filtre à saules peut servir de biocarburant ou comme matière première pour des clôtures ou des meubles. Ce projet a pour caractère unique que les exigences de haut rendement n’ont jamais été réalisées auparavant sur une si grande échelle. « Précédemment nous avions, à Oosterwold (un quartier d’Almere) et au Biesbosch Museum (à Werkendam), des réalisations de même nature, mais jamais à une telle échelle. Il s’agit en effet de 30.000 litres d’eau usée par jour. C’est un réel défi, mais en tant que leader au Benelux d’épuration d’eau naturelle, c’est certainement à notre portée. Nous prévoyons d’implanter le filtre à saules dans un espace vert en bordure du quartier. Cette zone est librement accessible et protège le quartier des autoroutes proches. C’est, en fait, une sorte de parc naturel dans lequel nous allons aussi organiser des visites guidées », conclut Jonas Pelgröm. EEwww.wetlantec.com
BIO DYNAMICS Votre partenaire pour la construction de... Stations d'épurations des eaux usées et centrales de biogaz-méthanisation Construction de silos et citernes cylindriques en béton. Béton armé coulées sur place sans joints de reprises verticaux, et sans entretoises. Parfaitement étanche ! Tous les diamètres possible de 4,5m à 40m et haut de 14m. Bio-Dynamics peut livrer et installer certains accessoires au silo  : pièces de traversées en inox ou HDPE trou d'homme diam 800 mm en inox, bâche en PVC, agitateurs à travers de la paroi, possibilité d'intégrer le réseau de chaleur coulé dans les oiles, revêtement intérieur des cuves (liner), etc… BIO-DYNAMICS S.A. Groenstraat 55 B-9800 Deinze, Belgique tel 00 32 (0)9 210 31 60 fax 00 32 (0)9 210 31 65 www.bio-dynamics.be info@bio-dynamics.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 1Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 2-3Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 4-5Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 6-7Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 8-9Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 10-11Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 12-13Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 14-15Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 16-17Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 18-19Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 20-21Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 22-23Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 24-25Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 26-27Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 28-29Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 30-31Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 32-33Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 34-35Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 36-37Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 38-39Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 40-41Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 42-43Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 44-45Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 46-47Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 48-49Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 50-51Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 52-53Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 54-55Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 56-57Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 58-59Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 60-61Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 62-63Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 64-65Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 66-67Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 68-69Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 70-71Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 72-73Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 74-75Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 76-77Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 78-79Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 80-81Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 82-83Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 84-85Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 86-87Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 88