Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
Aquarama n°82 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : adooucisseurs d'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
une centaine d’entreprises de Flandre disposant de leur propre station d’épuration biologique de l’eau. « Nous avons constaté que l’utilisation intelligente des mesures en ligne dans ces installations restait très limitée, et qu’il y avait donc encore beaucoup de place pour une réduction des coûts opérationnels », explique l’ingénieur projet Tim Van Dyck. « Avec l’équipe IntelSens, nous avons conseillé aux entreprises d’optimiser et d’automatiser leur épuration d’eau. L’intégration, dans le processus, de mesures en ligne permet un gain dans de nombreux domaines  : économie sur les coûts opérationnels, réduction de la consommation d’énergie et de produits chimiques, fonctionnement stable de l’installation d’épuration d’eau et engagement optimal du personnel. Notre approche était double  : générale et individuelle. Une analyse avait permis de faire la synthèse des systèmes de mesure disponibles, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Lors d’ateliers et durant des exposés, nous avons fait part de nos résultats et de nos expériences et ceux-ci ont également été affichés sur le site Web. En outre, il y a eu des actions ponctuelles auprès de certaines entreprises, entre autres des secteurs de l’alimentation, de la pharmacie, de la chimie, du textile, du nettoyage de réservoirs et de la blanchisserie industrielle, pour leur offrir une explication gratuite et un avis technico-économique, sans engagement. » L’ingénieur de projet Riet Cornelissen exposait quelques cas réussis, ayant résulté, entre autres, en une valorisation du biogaz, une réduction de la consommation de chlorure de fer ou d’acide acétique et Valérie Verjans Kiara Viaene en tout cas en d’importantes économies d’énergie. « À notre grande surprise, nous avons constaté que la maintenance des capteurs était, dans un quart des entreprises, très médiocre. Ceci est inexplicable, lorsque l’on sait que des mesures correctes constituent une condition essentielle pour gérer efficacement une installation d’épuration d’eau. Il ne faut jamais perdre de vue le facteur humain, et une formation convenable des opérateurs doit être au centre des préoccupations. » Dans une présentation double, Steven Deryckere (IMOG) et le professeur Stijn Van Hulle (UGent) exposèrent la manière dont la Société intercommunale pour la Santé publique en Flandre occidentale du sud (Intergemeentelijke Maatschappij voor Openbare Gezondheid in Zuid-West-Vlaanderen) a prodigué, sur le site de Moen, des conseils à l’équipe IntelSens. Grâce aux mesures en ligne, IMOG a optimisé l’élimination d’azote grâce à la mise en œuvre d’une régulation de l’oxygène et de l’oxydoréduction. La consommation d’énergie a pu être réduite de 63% et en outre celle de la source de carbone (isobutyrate de sodium) a pu être également réduite de 68%. Grâce à un investissement total d’à peine 4.400 euros, les coûts annuels d’épuration d’eau ont été réduits de 23.264 euros… pour une eau usée de même qualité. KO-water Entre-temps, watercircle. be a déjà démarré un nouveau projet d’une durée de deux ans. « Kosten-efficiënt Opwaarderen van Waterbronnen in de procesindustrie » (Revalorisation rentable des sources d’eau dans l’industrie de transformation) ou en abrégé « KO-water ». Les utilisateurs finaux seront informés, activés et soutenus en vue de la production efficace de l’eau de processus et de la réutilisation des effluents. « Les pénuries d’eau de l’été dernier ont à nouveau démontré que nous devons réfléchir tous ensemble à une (ré)utilisation plus efficace de l’eau », déclare le chef de projet Marc Feyaerts. « Nous aidons les entreprises de l’industrie de transformation à mettre en œuvre des techniques d’économie d’eau (potable) dans lesquelles l’accent est mis sur la technologie à membrane, afin d’utiliser des sources d’eau alternatives dans le processus de production. Une attention particulière est également accordée à la revalorisation des réserves d’eau souterraine et d’eau de pluie. Pour le projet KO-water, nous avons défini deux indicateurs-clés de processus (Key Process Indicators)  : au moins 75 entreprises réaliseront, au cours de la durée du projet, une mise en œuvre technologique, ayant pour effet une préparation plus efficace de l’eau, et au moins 25 entreprises s’engageront, tout au long du projet, dans la voie du recyclage de l’eau de processus ou de sa réutilisation. » Riet Cornelissen, l’un des ingénieurs projet, fait un retour sur les deux ans du projet IntelSens. www.watercircle.be Bienvenue à deux nouvelles collaboratrices Avec Valérie Verjans et Kiara Viaene ce sont deux jeunes talents qui viennent renforcer l’équipe watercircle.be. Elles mèneront à bien le projet ‘KO’sous la direction du chef de projet Marc Feyaerts et avec l’aide de bien des membres de l’équipe. À cette occasion, nous remercions également Riet Cornelissen et Tim Van Dijck pour les services rendus et nous leur souhaitons beaucoup de succès pour la suite. 12 I AQUARAMA #82 Lettre d’information du watercircle.be
3M High Flow Filtration, applied to minimize your footprint High flowup to 113m³/hr Compound radial pleats Compact system design Easy to use with « twist-to-lock » New HFM series for organic & biological contaminants Liqui-Cel advanced dissolved gas control, without chemicals Reduces corrosion in boilers and piping Removes dissolved O 2 to <1ppb Removes dissolved CO 2 <1ppm Let’s discuss your application  : go.3m.com/liquicel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 1Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 2-3Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 4-5Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 6-7Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 8-9Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 10-11Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 12-13Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 14-15Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 16-17Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 18-19Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 20-21Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 22-23Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 24-25Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 26-27Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 28-29Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 30-31Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 32-33Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 34-35Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 36-37Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 38-39Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 40-41Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 42-43Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 44-45Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 46-47Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 48-49Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 50-51Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 52-53Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 54-55Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 56-57Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 58-59Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 60-61Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 62-63Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 64-65Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 66-67Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 68-69Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 70-71Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 72-73Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 74-75Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 76-77Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 78-79Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 80-81Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 82-83Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 84-85Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 86-87Aquarama numéro 82 oct/nov/déc 2018 Page 88