Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réutilisation de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
L PROJET « La nouvelle station d’épuration devait répondre aux normes américaines ASME. » Peter De Ridder, ment physico-chimique basé sur la coagulation et la floculation. « Durant la phase de coagulation, il se forme de petits flocons, qui croissent durant la floculation, afin qu’ensuite ils puissent précipiter. Ainsi nous pouvons déjà éliminer de l’eau usée une partie significative des émulsions d’huile et des hydrocarbures aromatiques polycycliques. Une fois floculée, l’eau traitée repart vers la filtration à charbon actif, mais du fait du pré-traitement, l’utilisation de charbon actif peut être limitée. L’installation traite par heure de 4 à 5 m³ d’eau usée. » Les boues sont ensuite dirigées vers un incinérateur, mais cette dernière phase ne faisait pas partie du projet confié à Purazur. L’effluent est finalement rejeté au niveau des docks, dans une eau de surface. Matériau À remarquer  : Borealis a choisi de faire réaliser tous les éléments de l’installation, hormis les escaliers, en acier inoxydable. « C’est la première fois en vingt ans de carrière que je vois cela, mais ce choix résulte des exigences sévères de qualité chez Borealis. Au départ, cela entraîne un coût plus important (investissement total de 1,2 millions d’euros, en partie parce que l’inox demande plus de travail de soudage), mais la robuste qualité des matériaux inoxydables a un impact positif, sur la durée de vie », déclare Peter De Ridder, ingénieur technicien principal. 92 I AQUARAMA #81 Ingénieur technicien principal chez Purazur Tous les éléments de l’installation sont en acier inoxydable, hormis les escaliers. Normes américaines Pour diverses raisons, l’extension de l’épuration d’eau existante représente un sérieux défi pour l’entrepreneur. « La nouvelle station d’épuration d’eau doit répondre aux normes américaines ASME », poursuit Peter De Ridder. « Ces dernières ne sont pas courantes en Europe. Les normes américaines se rapportent principalement à d’autres dimensions de tuyauterie. Il va de soi que nous nous sommes soigneusement investis dans ces normes, afin de répondre totalement à la question. En outre, le fait de travailler dans une usine en activité qui comporte des zones ATEX, n’est pas évident. Vous ne pouvez, notamment, pas y souder, et les travaux sont strictement réglementés. » L’intégration de l’installation dans l’usine a exigé, elle aussi, une soigneuse préparation. « Tous les sites Borealis sont soumis à des normes de sécurité sévères. Nous avons opté pour une approche dans laquelle l’installation serait en grande partie montée ‘hors site’. Une fois tout au point, nous avons pu tout remonter, avec la plus grande précision, dans l’unité de production Borealis, où nous avons intégré l’installation en tenant compte des canalisations existantes. » Purazur s’est occupée du projet pendant environ un an. La construction a commencé en février de cette année. L’installation a été livrée courant juillet, après avoir subi avec succès tous les essais performanciels, toutefois avec de l’eau de ville. « Borealis n’a voulu mettre en service le système qu’une fois qu’il a été prouvé que tout fonctionnait normalement, tant mécaniquement qu’hydrauliquement. » Intense collaboration Les responsables de chez Borealis n’ont rien laissé au hasard. « L’entreprise a même désigné plusieurs spécialistes, qui ont tout suivi avec minutie. Un contrôle rigpoureux a ainsi été effectué, entre autres sur la qualité des soudures. Il a également été veillé à ce que l’ensemble du site soit facilement accessible pour les travaux de maintenance. Les nombreuses réunions que nous avons eues avec le client, sont la meilleure preuve de son implication étroite dans ce projet. Grâce à l’ambiance constructive et à la bonne collaboration, nous sommes parvenus à une installation dont les deux entreprises peuvent être fières. » Purazur, créée il y a sept ans, est depuis bien familiarisée avec la conception et la construction d’installations d’épuration d’eau pour des industries exigeantes telles que le pétrole et le gaz, la chimie, la métallurgie et le secteur pharmaceutique. EEwww.deme-group.com/nl/purazur EEwww.borealisgroup.com
— Optimize Always flowing process performance, without Never still compromising energy efficiency. — ABB’s water and wastewater drives are specialized to secure your water Always flow. The advanced flowing water specific functionalities of ACQ580 keep the flow steady and protect your equipment even in the most demanding Never environments. still No unplanned breaks, no surprises, no matter the circumstances. www.abb.com/drives www.abb.com/drivespartners ABB’s water and wastewater drives are specialized to secure your water flow. The advanced water specific functionalities of ACQ580 keep the flow steady and protect your equipment even in the most demanding environments. No unplanned breaks, no surprises, no matter the circumstances. Water and wastewater utilities are facing many challenges from managing leakage and pressure, optimizing pump performance, improving potable water quality, reducing energy consumption and CO 2 emissions to lowering maintenance costs. ABB’s drives, motors and PLC’s are designed to help motor-driven applications such as pumps, fans, compressors and conveyors, tackle these, and www.abb.com/drives other, challenges. To discover how to improve your utility’s energy efficiency and productivity, visit www.abb.com/water www.abb.com/drivespartners A II II PM IF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 1Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 126-127Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 128-129Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 130-131Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 132-133Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 134-135Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 136-137Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 138-139Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 140-141Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 142-143Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 144-145Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 146-147Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 148