Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réutilisation de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
L FOIRES & SALONS Les participants aux conférences se comptent par dizaines. Projets belges Le projet NEREUS verra la mise sur pied d’un réseau de démonstration comprenant l’installation de deux unités de démonstration en Flandre (Nieuwe Dokken Gent et Antwerpen Nieuw-Zuid), d’une unité dans le Nord de la France, d’une autre aux Pays-Bas et de la dernière au Royaume-Uni. Le partenaire principal impliqué dans la réalisation de ce projet n’est autre que le Vlaams Kenniscentrum Water (Vlakwa/VITO). Procéder à l’épuration des eaux par site industriel, par îlot résidentiel ou par quartier, tel est à présent l’objectif de water-link dans le quartier Nieuw-Zuid d’Anvers. L’épuration totale des eaux usées (grises) et de pluie recueillies localement s’effectuera en quatre temps. La première étape consistera à réchauffer l’eau pour en favoriser la nanofiltration. Lors de la nanofiltration, les eaux subissent un passage forcé à travers des membranes en rotation, lesquelles retiennent les molécules de grande taille (pollution organique). Le maintien des eaux traitées à une température de 65°C permet ensuite d’éliminer les bactéries restantes. Après leur refroidissement, les eaux pasteurisées subissent une désalinisation par osmose inverse. 24 I AQUARAMA #81 L’eau pure obtenue à l’issue de ce processus est apte à un usage sanitaire domestique et industriel. L’ajout de sels minéraux suffit à rendre cette eau parfaitement potable. L’extraction d’un flux d’eau pure utilisable à partir du flux d’eaux usées ouvre également des perspectives d’exploitation du concentrat obtenu à l’issue de ce processus. En effet, ce processus permet de concentrer les effluents résiduels qui, à l’instar des eaux usées grises, seraient insuffisamment chargés pour en autoriser la méthanisation. Dès lors, leur valorisation devient envisageable. Powerstep Ensuite, les spécialistes de l’épuration des eaux ont écouté avec intérêt un exposé prononcé par Christian Loderer, lequel exerce des fonctions de direction auprès du Kompetenzzentrum Wasser Berlin et participe au projet Powerstep. Ce projet s’est donné pour objectif d’étudier le potentiel des installations d’épuration des eaux usées à bilan énergétique positif et à Pendant les ateliers, les participants s’efforcent d’identifier, en groupes restreints, des solutions pertinentes, aptes à relever les défis actuels dans le domaine du recyclage des eaux. en évaluer la maturité commerciale. « Powerstep s’inscrit dans le cadre du programme Horizon 2020 de l’Union européenne », comme le rappelle Christian Loderer. « Ce projet vise à identifier des méthodes innovantes de recyclage des eaux et de récupération de l’énergie et des nutriments. » À titre d’exemple, les chercheurs associés au projet Powerstep en sont arrivés à la conclusion qu’une installation d’épuration des eaux usées était le consommateur d’énergie le plus important de toute collectivité, la part du lion revenant à l’aération (56%). « Pourtant, les options de réduction de la consommation d’énergie ne manquent pas », estime Christian Loderer. « La mise en œuvre de techniques à bilan énergétique positif s’avère même relativement aisée de nos jours. Ainsi, l’énergie consommée par certaines installations d’épuration des eaux usées provient (partiellement) de parcs à éoliennes ou d’installations de production d’énergie solaire. Nous nous demandons si la réalisation d’installations d’épuration des eaux usées à bilan énergétique positif ne recourant à aucune source externe d’énergie renouvelable est également envisageable. » « Près de 1% de la demande d’électricité est absorbée par les stations d’épuration des eaux usées installées sur le territoire de l’Union européenne. Cependant, le potentiel énergétique chimique de la fraction organique des eaux usées municipales s’élève à quelque 87.500 GWh par an. Ce potentiel équivaut à la puissance développée par douze centrales thermiques de grande capacité. » La réalisation d’une installation d’épuration des eaux usées à bilan énergétique positif repose sur un développement technologique sérieux qui requiert la conjugaison de nouveaux concepts avec l’intégration optimisée de technologies disponibles telles que la digestion des boues et la valorisation des biogaz. « Les installations d’épuration des eaux usées pourraient améliorer le traitement des eaux usées tout en tirant parti du potentiel inexploité de la biomasse comme source d’énergie renouvelable. Divers essais et installations pilotes nous ont permis d’en déduire que le recours à certaines technologies évoluées autorisait la réalisation d’installations d’épuration des eaux usées à bilan neutre ou positif. Il n’en demeure pas moins que les installations d’épuration des eaux usées neutres en carbone relèvent encore de la fiction, même en recourant à des techniques de pointe. » E Ewww.nereus-project.eu
ENIPACIL AOUARAMA TRADE FAIR, " HI Visit MI11M i 11Ial us ! Brussels Expo 03 - 04/10/2018 Booth # C065 Booth # 21 MORE TOUCH. MORE PC. MORE POWER. www.br-automation.com/multitouch ETHERNET open I mi POWERLINK SAFETY ;) 00.41) < Automation Panel Panel PC Automation PC < Multi-touch Single-touch < Widescreen 4:3 < Landscape Portrait < Support armCabinet Stainless steel < Any combination possible < Smart Display Link 3 100 m < Intel Core i3 i5 i7 Xeon < Intel Atom Bay Trail PERFECTION IN AUTOMATION A MEMBER OF THE ABB GROUP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 1Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 126-127Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 128-129Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 130-131Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 132-133Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 134-135Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 136-137Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 138-139Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 140-141Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 142-143Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 144-145Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 146-147Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 148