Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réutilisation de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
PMT Benelux IIVISA dépuis 15 ans votre partenaire pour Les Analyseurs COl'GEISIEVERS - De 003ppb à 50000ppb t SIMPLE ROBUSTE AFFORDABLE www.pmtbenelux,com PMT Benelux NYSA E-mail  : infogpmtbenelux.com Tél. 016/6S 0, 44 OneFlow Prévention anticalcaire durable Sans sel ni produits chimiques Sans électricité Sans rejet d’eaux usées Installation compacte et facile Technologie respectueuse de l’environnement Entretien minimal www.watts-oneflow.com Watts Benelux Beernemsteenweg 77A, 8750 Wingene Belgique Tél. BE +32 51 65 87 08 (be) NL +31 313 673 700 E-mail  : benelux@wattswater.com www.wattsindustries.com NOUVEAU% WATFS
Les sondes WTW jouent un rôle important dans l’élimination des micropolluants L’épuration de l’eau est un processus indispensable mais généralement coûteux. Toute solution pour faire baisser la facture est toujours la bienvenue. Dans ce cadre, l’étude de Michael Chys, associé à l’Université de Gand, offre une grande plus-value. Dans sa thèse de doctorat, il s’est penché sur la plus-value que les résultats de sondes utilisées pour des mesures UV-VIS peuvent apporter pour optimiser l’étape tertiaire toujours complexe d’une installation d’épuration des eaux. Lors d’un essai pilote sur la décomposition de micropolluants, il a utilisé une sonde WTW Nicavis de Xylem pour surveiller l’installation d’ozone. PAR BART VANCAUWENBERGHE ET MICHAEL CHYS e traitement tertiaire est « Ltoujours l’étape la plus difficile dans une épuration des eaux », dit Willy Vanneck, ingénieur commercial chez Xylem. « Au cours de cette étape, les mesures des UV sont cruciales pour voir quels micropolluants se trouvent encore dans l’eau et quelle dose d’ozone est nécessaire pour éliminer les micropolluants de l’eau de manière optimale. L’ozone agit très efficacement, à condition d’être utilisée à la bonne dose. Si ce n’est pas le cas, les coûts d’exploitation augmentent sensiblement en raison d’une facture énergétique supérieure et d’un recours généralement excessif à des produits chimiques. » Faibles concentrations « J’ai étudié ce thème parce que les micropolluants, comme les résidus de médicaments, sont difficilement éliminés, voire pas du tout, par les installations domestiques d’épuration des eaux actuellement disponibles », explique Michael Chys. « Après épuration des eaux usées, ces substances aboutissent donc quand même dans les eaux de surface. Bien que ces substances soient présentes en très faible concentration, elles peuvent quand même provoquer notamment une féminisation des poissons. De même, en cas de sécheresse persistante, ces eaux usées purifiées sont de plus en plus utilisées par les agriculteurs pour arroser leurs terres. De ce fait, cette eau et les micropolluants qu’elle contient entrent en contact avec les plantes. Actuellement, rien ne prouve encore que TECHNIQUE L ceci a des conséquences directes sur l’homme mais il n’est donc pas impossible que ces substances puissent par cette voie se retrouver dans le corps humain. » Quelle est l’importance de l’ozone dans ce processus ? Michael Chys  : « Pour traiter cette problématique, l’usage d’ozone notamment est préconisé pour appliquer un traitement supplémentaire à la dernière étape avant le rejet des eaux usées purifiées. Le recours à l’ozone pour éliminer ces composants a déjà prouvé son utilité, mais il s’avère Les capteurs spectraux comme les sondes WTW ont été importants pour mesurer l’absorbance. AQUARAMA #81 I 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 1Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 126-127Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 128-129Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 130-131Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 132-133Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 134-135Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 136-137Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 138-139Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 140-141Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 142-143Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 144-145Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 146-147Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 148