Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réutilisation de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
L REPORTAGE Piet Seuntjes, responsable Innovation chez Vito, en conversation avec une chaîne de télévision couvrant le projet Internet of Water. (Photo KV) nous pourrons en tirer toujours davantage d’informations. Ces dernières sont basées sur la qualité de l’eau, mais les informations peuvent aussi concerner la quantité d’eau. Les fournisseurs et consommateurs d’eau pourront prélever des informations de ce cerveau  : les sociétés des eaux telles qu’Aquafin et De Watergroep, qui se tiennent conjointement au berceau de cette initiative, des entreprises alimentaires, des entreprises agricoles, des administrations, des citoyens… Ces informations pourront être consultées sur un écran, via l’application Sensor- View-applicatie du Vito, comme le font les yeux pour le cerveau humain. Toute cette infrastructure nous permettra de décider 110 I AQUARAMA #81 Quelques mots d’explication concernant les capteurs, à quelques mètres de l’endroit où a été immergé le premier capteur, dans le parc du eau De Blankaart. (Photo KV) où et quand nous pouvons utiliser l’eau, ou bien la recycler, et vers où nous pouvons l’envoyer. Dans l’optique du changement climatique attendu, ceci est un ‘must’. Nous allons gérer notre eau d’une manière radicalement différente, réagir beaucoup plus rapidement et prévoir bien mieux les changements pouvant se produire à court terme. Nous allons donc, grâce à une telle infrastructure, utiliser bien mieux nos réserves d’eau douce. » Ce projet répond à l’évolution vers un Internet des Objets. Ce dernier implique que les objets seront de plus en plus connectés à Internet et pourront échanger des données. À terme, le nombre d’objets différents présents sur ce réseau ‘Internet of Water’augmentera. À la longue, ce seront non seulement des capteurs, mais aussi des pompes et des vannes qui y seront connectés, et directement pilotés. Ainsi il naîtra un système en partie autonome, disposant d’organes sensoriels (les capteurs), d’un cerveau (l’intelligence artificielle) et de mains (les actionneurs, qui mettront en marche les pompes et les vannes). Bastiaan Notebaert  : « En cas de forte sécheresse comme actuellement, nous pourrons gérer plus intelligemment l’eau. Les mesures de gestion, comme par exemple d’ouvrir des écluses, de mettre en route des pompes, … seront prises plus intelligemment, étant basées sur un nombre très important de données. Il y aura donc moins souvent de pénuries, et l’eau sera mieux utilisée. Voilà l’objectif à long terme du projet. » Un Ministre-président enthousiaste Le Ministre-président Geert Bourgeois éprouve beaucoup de sympathie pour le projet. Il a expliqué pourquoi les partenaires au projet, en Flandre occidentale, effectuent les premières étapes de la construction du réseau  : « La Flandre occidentale est la province par excellence affrontant des problèmes d’eau. Les dernières sécheresses ont conduit à des défis immenses. Il y a eu une pénurie d’eau, avec un impact énorme précisément sur les secteurs importants pour la Flandre occidentale  : il y a notre industrie de surgélation de légumes, notre agriculture qui nécessite énormément d’eau, de nombreuses industries textiles, qui ont besoin de beaucoup d’eau, … Naturellement, la disponibilité de l’eau est, par extension, un problème pour toute la Flandre. On peut citer l’industrie chimique et de nombreux autres secteurs. Il est dès lors vraiment indispensable que nous pratiquions une politique efficace en matière d’eau, que nous réalisions une consommation circulaire. » Le Ministre-président a fait l’éloge de ce projet  : « Je suis heureux de cette collaboration entre nos centres de connaissance et nos secteurs d’activité. Les capteurs sans fil d’imec, économes en énergie, mis en liaison avec les systèmes hydrologiques du Vito. Ensuite la mise en œuvre de cet ensemble par Aquafin et De Watergroep. Et enfin Vlakwa, qui veillera à ce que tout cela soit étendu à toute la Flandre, mais également déployé vers les divers secteurs  : vers l’industrie, vers l’agriculture, vers l’industrie chimique, vers notre transport d’eau, etc. » Finalement, les partenaires au projet de Flandre espèrent être des pionniers d’une telle gestion intelligente de l’eau. EEvito.be EEwww.dewatergroep.be EEwww.aquafin.be EEwww.imec-int.com EEwww.vlakwa.be
690 V/up to 40 A 0.5 - 6.0 mm2 Easy installation QPD installation system Time savings ofup to 80% for on-site connection Quick and easy assembly without special tools Flexible power distribution design, thanks to fixed and plug-in QPD versions High reliability, thanks to robust housing with IP68/IP69K degree of protection, with IK07 shock resistance The electronics are thoroughly protected as the housing does not need to be opened, even when connecting the power supply Safe use, even in potentially explosive areas For additional information call +32 2 723 98 11 or visit phoenixcontact.be PHOENIX CONTACT 2017. 40% higher energy savings Technological leadership Maximum reliability New hydrodynamic disk Energy saving Pressure compensation channels Lowest pressure loss Optimised seat geometry Durable sealing with high-alloy welded overlay VAG EKN Butterfly Valve – H-Series VAG EKN Butterfly Valves of Series H, M and B are the perfect choices for allapplications  : maximum reliability, highest energy efficiency and long service life. Various coating systems and customized options allow its use in almost any field of application  : water distribution, water treatment, wastewater, dams and power plants. Your VAG representative will be happy to help you find the right dimension for your application and even explain how other satisfied customers use our valves. Ask your representative or visit our website at www.vag-group.com we move water



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 1Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 126-127Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 128-129Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 130-131Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 132-133Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 134-135Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 136-137Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 138-139Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 140-141Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 142-143Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 144-145Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 146-147Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 148