Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
Aquarama n°81 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réutilisation de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
DOSAGE MESURE & RÉGULATION TRAITEMENT DÉSINFECTION RÉALISATION MM..7 r 18.12 L eh th leiçà tà Service Pro tirent à valeur ajoutée Service ProMinent à valeur ajoutée Support téléphonique compétent Conseils techniques pour les applications Configuration de votre pompe Service après-vente étendu sur place Support téléphonique compétent Conseils techniques pour les applications Fra-m Servic" Bai et and co, EU RO WATER Belgium NV Rozenstraat 7 Industriezooe Eice 98101,Jetarethee Configuration de votre pompe Service après-vente étendu sur place _Llosed Industrial -water treatment Phone  : +32 9 228 1861 Fax  : +32 9 228 15 43 infogieurowarerbe wrow.eueoveàlgq.bP Pour la pompe doseuse la plus innovante, nous assurons le meilleur service après-vente au monde. Cliquer ici  : solutions@prominent.com allar711.111a% Notre nouvelle pompe doseuse à membrane à entraînement électromagnétique régulé gamma/X est largement en avance sur son temps. Tout comme notre service. Car de l’étude de votre installation jusqu’à la réalisation et la mise en service, en passant par la confi guration de votre gamma/X, nous vous proposons un support hors pair. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.prominent.com/gammaX ou appelez le +32 2 391 42 80 0150404 ProMinentGamma 195x133,5.indd 1 27/04/15 12:41:45 L l'urnkey projezn RPcircCilafion I a) É 2 MIROVVATMR PURE WATER TREATMENT
Internet of Water, l’arme de la Flandre contre les risques croissants liés à l’eau Grâce à un millier de capteurs innovants, à l’Internet des Objets et à un logiciel avancé, la Flandre bénéficiera d’un système de gestion de l’eau intelligent et de haute technologie. Grâce au projet ‘Internet of Water’, la Flandre sera mieux armée contre les inondations, la pénurie et la pollution de l’eau Le premier capteur a été inauguré récemment en présence du Ministre-président flamand Geert Bourgeois. PAR KOEN VANDEPOPULIERE Dans le parc du château De Blankaart, à Dixmude, se trouve un réservoir d’eau. Il y a dans ce dernier, depuis le 10 juillet, un capteur qui a été inauguré symboliquement d’une pression sur un bouton, par le Ministre-président Geert Bourgeois. Les personnes présentes sont allées ensuite dans une salle avoisinante où elles ont pu voir, sur grand écran, comment l’application SensorView fournissait un aperçu des données du capteur, entre autres à l’aide de graphiques basés sur les données mesurées. L’inauguration constitue une étape importante de ce jeune projet Internet of Water. Ce dernier regroupe les forces d’un certain nombre d’entreprises et d’instituts de recherche  : Vito, De Watergroep, Aquafin, imec et Vlakwa. Avec le projet pilote du bassin de l’Yser, les partenaires au projet veulent vérifier si les résultats de mesure sont suffisamment précis, et si le déploiement sur la Flandre entière est réalisable d’un point de vue pratique et financier. Partout en Flandre La Vlaamse Milieumaatschappij (VMM/Société flamande pour l’environnement) prélève déjà régulièrement des échantillons d’eau, mais elle le fait encore manuellement, contrairement aux nouveaux capteurs, et pas constamment. « Nous sommes certainement ouverts à l’utilisation des nouveaux capteurs. Sans doute ces derniers ne permettront-ils pas de tout mesurer. Nous attendrons les résultats exacts », nous déclarent ses représentants. Bastiaan Notebaert, coordonnateur projet Vlakwa (Vlaams Kenniscentrum Water/Centre de connaissance flamand concernant l’eau)  : « Le capteur qui vient d’être présenté focalise surtout sur le pH, la conductivité et la température. Conjointement avec l’imec (Interuniversity microelectronics centre) nous continuons à le développer pour pouvoir mesurer davantage de choses. Il ne pourra pas tout mesurer, mais ce capteur innovant a pour avantages d’effectuer les mesures en temps réel, de fournir bien plus de données, et d’être également bien moins cher. Il est relié par l’Internet, via l’IoT, l’Internet des Objets. Il sera connecté aux modèles hydrographiques du Vito (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek/Institut flamand pour la recherche technologique) Vous recevez ainsi des informations en temps réel et vous n’êtes plus obligé d’attendre les résultats du labo. L’avantage aussi du coût réduit est qu’il devient abordable d’installer un millier de capteurs répartis sur toute la Flandre. » Technologie de pointe Piet Seuntjes est responsable Innovations au Vito. « Le nouveau capteur imec mesure la qualité de l’eau de manière autonome et économe en énergie. Il fera partie d’un réseau à grande échelle, composé de centaines voire des milliers de capteurs installés dans des eaux de surface, des nappes phréatiques, des eaux usées, des eaux industrielles, L’application SensorView fournissait un aperçu des données du capteur, entre autres à l’aide de graphiques basés sur les données mesurées. (Photo Vito) REPORTAGE L Le Ministre-président Geert Bourgeois  : « Je suis heureux de cette collaboration entre nos centres de connaissance et nos secteurs d’activité. (Photo KV) » des étangs, des réservoirs, etc. », nous expliquait-il. « Nous prévoyons de constituer ce réseau en l’espace de deux ans, dans la zone pilote du bassin de l’Yser. L’objectif final est d’étendre ce réseau à l’ensemble de la Flandre. Les informations venant de ces différents capteurs seront traitées à l’aide d’algorithmes intelligents et via un réseau d’auto-apprentissage qui permettra de cartographier de mieux en mieux l’état de l’eau. Il alimentera aussi des modèles qui prédiront les évolutions futures. » Renseignement pris, nous apprenons qu’il est autodidacte par ce qu’il fonctionne en apprentissage automatique (‘machine learning’). C’est une forme d’intelligence artificielle. Piet Seuntjes  : « Un tel réseau autodidacte peut être comparé à un cerveau humain. Il est composé de nœuds et d’embranchements, et grâce aux entraînements et exercices, il devient sans cesse plus intelligent. Ce sera donc également le cas pour ces capteurs. Grâce aux algorithmes intelligents AQUARAMA #81 I 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 1Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 126-127Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 128-129Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 130-131Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 132-133Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 134-135Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 136-137Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 138-139Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 140-141Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 142-143Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 144-145Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 146-147Aquarama numéro 81 jui/aoû/sep 2018 Page 148