American Legend n°4 déc 14/jan-fév 2015
American Legend n°4 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°4 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 139 Mo

  • Dans ce numéro : éternelle route 66... le mythe américain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Univers du Cheval Les différentes épreuves se déroulent en tenue et en harnachement traditionnels. Il s’agit d’un parcours imposé qui comporte différentes figures et enchaînements tels que des cercles, des reculés (en ligne droite sur au moins trois mètres), des « roll-backs » (demi-tour au galop en pivotant sur les postérieurs), des « spins » (pirouette sur des hanches à 360° sur le postérieur intérieur), des « sliding stops » (arrêt glissé en ligne droite), et des huit de chiffre et changement de pied. Le barrel racing : Il s’agit d’une course chronométrée contre la montre autour de trois tonneaux disposés sous la forme d’un triangle. Le cavalier choisit de commencer sa course soit à main droite soit à main gauche. Le cheval doit être très agile et être capable de partir rapidement au galop, avec des accélérations très rapides sur de courtes distances. Attention : le cavalier peut toucher le tonneau, mais le faire tomber est disqualifiant ! Le pole bending : C’est également une course de vitesse. Le parcours est un aller-retour Épreuve plus ludique, le barrel racing est une course chronométrée autour de trois tonneaux disposés en triangle. Le cheval doit être très agile, capable de partir rapidement au galop et d’accélérer sur de courtes distances. Le cavalier peut toucher le tonneau, mais pas le faire tomber ! 52 ★ AMERICAN LEGEND Le ranch sorting dérive directement du véritable travail réalisé sur le terrain : les cavaliers doivent trier et faire passer des bêtes numérotées (de 0 à 9) d’un point à un autre et dans l’ordre chronologique. sur un slalom autour de six poteaux. Le cavalier doit savoir bien manier son cheval. Celui-ci doit être vif, agile et rapide. Le ranch sorting * : Au cours de cette épreuve héritière directe du véritable travail réalisé sur le terrain - par opposition aux épreuves précédentes, à la fois plus acrobatiques et ludiques - les cavaliers doivent trier et faire passer dans le rond B les bêtes numérotées (de 0 à 9) se trouvant dans le rond A les unes après les autres dans l’ordre chronologique. Une fois dans le rond B, les bêtes ne doivent pas retourner dans le rond A. Les deux bêtes sans numéro doivent rester dans le rond A. Deux postes distincts sont à prendre en compte : Le trieur doit repérer, isoler et sortir sa bête le plus vite possible en essayant de ne pas pousser le troupeau entier. Le gardien de porte qui doit gérer le troupeau et ne laisser passer que le bon numéro. Le team penning * : Une équipe de trois cavaliers (appelée team, d’ou l’appellation de l’épreuve) entre dans l’arène. Dès que le juge en a donné l’autorisation, les cavaliers démarrent le jeu. Le chronomètre est déclenché à partir du moment où l’un des trois cavaliers franchit la ligne de départ. A cet instant, le juge attribue le numéro des bêtes qu’il faudra trier et faire entrer dans le « pen ». Un temps maximum est alloué (allant de soixante secondes jusqu’à deux minutes 30 en fonction de l’importance des concours et des classes engagées). L’arrêt du temps est (*) DÉFINITIONS AFET-WESTERN
En team penning, une équipe de trois cavaliers doit trier dans un temps limité (60 secondes à 2 mn 30) trois bêtes déterminées par le juge au démarrage de l’épreuve. Le chrono s’arrête quand le cavalier se présente à l’entrée du pen, arrête son cheval et lève la main. L’équipe qui entre le maximum de bêtes dans un minimum de temps remporte la manche. demandé par l’un des cavaliers lorsqu’il se présente à l’entrée du pen, arrête son cheval et lève la main. C’est l’équipe qui entre le maximum (trois) de bêtes dans un minimum de temps qui remporte la manche. Un concours s’effectue en général sur deux manches, au cumuldes bêtes et du temps. Le rodéo : Le mot rodéo est d’origine hispanique, « rodear », signifiant « encercler », « tourner autour ». Au départ, le rodéo était un regroupement qui avait pour but de s’occuper, de marquer et de vendre le bétail. Ce rassemblement saisonnier était l’occasion de mettre en place des jeux autour du bétail entre les participants. Aujourd’hui, le rodéo est devenu un spectacle, mais également une discipline sportive. Plusieurs épreuves en découlent, les principales sont : la monte du cheval sauvage, la monte du taureau et la capture du veau au lasso. L’image traditionnelle du cow-boy s’occupant du bétail et guidant des milliers de vaches à travers d’immenses Plaines est toujours très présente dans de nombreux ranchs aux USA, notamment dans les états du Wyoming et du Montana. Depuis quelques années, la relation homme-cheval s’est beaucoup développée aux Etats-Unis, appelée équitation naturelle ou « natural horsemanship » en anglais. Pat Parelli, Monty Robert sont les pionniers, maîtres L’AFET (ASSOCIATION FRANÇAISE D’ÉQUITATION DE TRAVAIL) e tri de bétail est à l’origine de toutes les disciplines de l’équitation western. Le Team penning et le Ranch sorting sont les deux disciplines les plus pratiquées aux USA de nos jours. Outre celles-ci, disciplines, les autres épreuves couramment pratiquées par les adhérents AFET sont : le Cattle penning, L le Speed penning, le Speed ranch et le Working cow ou Cow horse. Créée en 2002, L’AFET a pour objectif de faire connaître et développer ces disciplines ludiques et conviviales qui peuvent se pratiquer en famille. Elle forme, informe et organise concours et démonstrations pour permettre à ses adhérents une approche complète de ce sport dans le respect de l’éthique « Western ». Outre la culture western, toutes les cultures d’équitation de travail sont acceptées à partir du moment où l’équipement du cheval et du cavalier sont en harmonie. Les règlements des compétitions AFET sont basés sur ceux appliqués aux USA et au Canada. Un championnat est organisé chaque année. Il comporte en général entre sept et huit concours géographiquement situés plus dans la partie Sud de l’Hexagone. Ce championnat est également qualificatif pour un éventuel championnat de France qui voit les meilleures équipes nationales se confronter sur trois journées de compétitions. Des concours d’entraînement et des stages de formation/perfectionnement sont planifiés régulièrement chez les adhérents professionnels de l’association, laquelle participe également à diverses manifestations et salons nationaux ou internationaux, soit en démonstration, soit en concours hors championnat du type « master », championnat d’Europe ou championnat du monde. Dans une épreuve, chaque cavalier se voit attribuer un handicap en fonction de ses résultats en compétition. (un nouvel adhérent est doté d’un handicap minimum). Tous les niveaux de cavaliers sont donc représentés et forment les catégories suivantes dans l’ordre croissant de difficultés : Mini Youth : Catégorie réservée aux cavaliers de moins de 12 ans révolus. Youth : Catégorie réservée aux cavaliers de moins de 18 ans révolus. Beginner : Cavaliers débutants. Très peu ou pas de handicap. Limited Open : Cavaliers avec expérience de la compétition. Open : Accessible à tous les cavaliers, mais seule catégorie accessible aux cavaliers très expérimentés. A part l’acquittement d’une cotisation annuelle, aucune licence ni affiliation ne sont nécessaires. Le cavalier doit cependant être en possession d’une police d’assurance en responsabilité civile pour lui et son cheval et fournir au secrétariat une attestation médicale pour la pratique de l’équitation. AFET 847, avenue de Montpellier 34570 Montarnaud, http://afet-western.com américains que l’on appelle aujourd’hui « les chuchoteurs ». Ils se sont basés sur l’éthologie qui est l’étude axée sur le comportement animal dans son milieu naturel et permettant de comprendre son langage. Le cheval est donc apprivoisé selon des méthodes douces, permettant d’instaurer un climat de confiance avec le cavalier. Ces méthodes et ces savoirs s’exportent à travers le monde entier. Cette belle philosophie nous laisse apercevoir un bel avenir pour nos compagnons de route préférés ! Le spectaculaire sliding stop (arrêt glissé en ligne droite) est une des figures de l’épreuve de dressage appelée reining, au cours de laquelle le couple cavalier-cheval doit effectuer au galop un parcours imposé appelé « pattern » comportant différentes figures et enchaînements composés de cercles et des huit, de reculés, demi-tours et pirouettes. AMERICAN LEGEND ★ 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 1American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 2-3American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 4-5American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 6-7American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 8-9American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 10-11American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 12-13American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 14-15American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 16-17American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 18-19American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 20-21American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 22-23American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 24-25American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 26-27American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 28-29American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 30-31American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 32-33American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 34-35American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 36-37American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 38-39American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 40-41American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 42-43American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 44-45American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 46-47American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 48-49American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 50-51American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 52-53American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 54-55American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 56-57American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 58-59American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 60-61American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 62-63American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 64-65American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 66-67American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 68-69American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 70-71American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 72-73American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 74-75American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 76-77American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 78-79American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 80-81American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 82-83American Legend numéro 4 déc 14/jan-fév 2015 Page 84