American Legend n°1 mar/avr/mai 2014
American Legend n°1 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°1 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 96,5 Mo

  • Dans ce numéro : la grande Histoire de l'Ouest.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Style de vie - Vêtements nos en famille à la maison, le patriarche Salvatore Lucchese meurt à San Antonio. 28 mai 1929 : Lucchese prend la forme de société par actions enregistrée à San Antonio (Texas) avec S.L. Gill (Pdt.), Cosimo Lucchese (Vice-Pdt.) et M. Millken (Secrétaire). 3 février 1930 : Ed F. Echols achète une paire de cowboy boots et une paire de chaussures chez Lucchese. Après avoir travaillé comme cow-boy au Texas, il va en Arizona en chariot en 1902. Echols est considéré comme l’initiateur du rodéo professionnel à Tucson. 13 février 1931 : Charles Kreuz, Sr. de Luling, Texas, commande une paire de cowboy boots. Mr. Kreuz a fondé en 1900 le magasin de barbecue de renommée mondiale qui porte son nom (Kreuz Market) et existe encore aujourd’hui. 31 mars 1934 : L’actrice Josephine Hutchinson achète une paire de cowboy boots (la commande précise « tiges pas trop rigides ») au prix de 23,50 $. Elle est l’une des rares actrices à avoir survécu au passage du muet au parlant. 12 juin 1934 : Le Lt. Col.L.J. Maitland achète une paire de chaussures habillées pour 35,00 $. En 1927,L.J. Maitland et A.F. Hegenberger avaient réalisé le 1er vol du continent américain vers Hawaii, parcourant 2 425 miles en 23 heures. 2 décembre 1935 : Jimmy Doolittle, de St. Louis, commande une paire de boots. Doolittle, instructeur militaire de pilotage durant la Première Guerre mondiale, deviendra célèbre dans les années 1920 pour de multiples records de vitesse et de distance, et recevra la médaille d’honneur à la Maison Blanche des mains du Pdt. Franklin D. Roosevelt pour avoir préparé et exécuté son fameux raid sur le Japon. Roper en cuir de chèvre L3505 (699 $) : un modèle de simplicité Piping : passepoil Scallop/dip : découpe Front quarter : avant de la tige Quarter stitching : repoussage décoratif de la tige Pullstrap : languettes d’enfilage Side welt : raccord latéral Back quarter : arrière de la tige Crown : calotte Instep : coup de pied Vamp : empeigne Toe medallion : médaillon Heel counter : talon Spur ridge : saillie de fixation de l’éperon Heel cap : talon de semelle Welt : trépointe 7 avril 1942 : L’acteur et chanteur Bing Crosby écrit à Lucchese, demandant un catalogue et une paire de boots faites spécialement pour lui en « beau cuir souple, le mieux que vous ayez en stock. » 23 octobre 1944 : L’acteur oscarisé Gregory Peck visite Lucchese. 22 juin 1945 : Gary Cooper visite Lucchese. Sa carrière s’étale de 1925 à sa mort - avec 100 films à son actif et cinq nominations comme meilleur acteur. Son jeu taciturne et sa présence à l’écran en font un des acteurs fétiches du western. 1949 : Les chaussures Acme confient à Lucchese le soin de fabriquer une collection de boots commémoratives des États américains pour une campagne publicitaire. Lucchese va mettre quatre ans pour finir la collection com- Interior insole : doublure du pied Outsole : semelle extérieure plète. Chaque modèle porte les couleurs exactes du drapeau de l’État, sa capitale, son oiseau et sa fleur fétiches ainsi que sa spécialité. Le Maître cordonnier Cosimo Lucchese, Jesse Garcia et Carlos Hernandez Jr. contributent à ce projet. 9 octobre 1951 : Visite de l’acteur John Wayne 1er décembre 1952 : Le Sénateur et futur Pdt.) Lyndon Johnson visite Lucchese. 9 février 1955 : Le cow-boy, compositeur-interprête et acteur Rex Allen visite Lucchese et achète trois paires de cowboy boots. Allen se distingue pour avoir tourné le dernier western/comédie musicale. Son doublage des films de Walt Disney lui vaudra le surnom de « The Voice of the West. » 17 août 1955 : L’acteur et héro militaire Audie Murphy visite Lucchese. Il est l’un des soldats L’AVIS D’UNE FAN : « REAL TEXAS BOOTS » Voilà les objets : j’ai cherché loin et partout pour trouver une meilleure description de ces boots, à part en dire la marque « Lucchese 1883 », mais les amis, c’est un truc dur à trouver. Je les ai achetées chez un revendeur spécialisé local et choisies parmi une boutique entière pleine de choses en cuir. Si vous êtes nouveau dans le monde des boots western, vous apprendrez qu’il n’y a pas deux paires de boots exactement pareilles. Celles-ci, par exemple, étaient exposés à côté de cinq autres paires de la même marque et du même modèle. Je les ai choisies pour la nuance de couleur et pour le confort. Bien que j’ai aussi essayé trois autres paires de la même pointure, c’était les plus ajustées et les plus faciles à mettre. Si vous ne réussissez pas au premier essai, essayez essayer essayez encore. J’ai reçu ces boots comme cadeau de mes parents pour mon 26 e anniversaire, et inutile de dire qu’elles ont déjà vu pas mal d’usage. Vivant à Houston, je marche beaucoup. Pratiques, j’utilise ces boots en toutes occasions. Et le plus fort avec elles, c’est qu’elles sont supposées avoir l’air usées, alors il n’y a pas de limites ! Littéralement, ce sont mes chaussures magiques. Des flaques ? Gentlemen épargnez votre manteau - je les ai. Un terrain de football boueux ? Je les enfile. Une balade ? Ca le fait ! Il n’y a rien que je puisse faire pour les user, et plus j’essaye, plus elles ont l’air cool. Ces boots pour femme sont un exemple classique d’un excellent savoir-faire, de cuir de qualité, de coutures impeccables et d’une magnifique patine. Ceci dit, un nettoyage par an ne fait pas de mal… Comme la mode change sans cesse, j’ai vu mon compte de boots aller et venir (pour hommes comme pour femmes). J’ai vu la douleur sur la figure de certains quand ils tournent en rond, tel SteveMadden (géant américain de la chaussure,ndt) essayant de vendre LA botte idéale. J’ai vu le désespoir dans les yeux de femmes quand elles vont au rodéo de Houston chaussées de « bottes de cow-boy » Gucci et réalisent qu’en dépit de la somme indécente par laquelle elles ont contribué à accroître la fortune de l’empire Gucci, elles se sont encore plantées pour le bon accessoire. Ces boots sont des classiques. Je n’en dirai pas plus. Elles sont confortables, vont avec tout, sont de grande qualité... et magnifiques ! Portez-les sous des pantalons, avec une jupe, avec ce que vous voulez. Ce sont des dures-à-cuire. Steffie Tomson 10/12/2010 « Red Triad » cowgirl boots N9351 en lézard avec tige ornée de fleurs brodées au look vintage (499 $) 24 ★ AMERICAN LEGEND
« Certaines choses vont très bien ensemble » annonce cette publicité qui associe Lucchese et une marque de whiskey tout aussi célèbre. OÙ ACHETER ? AUX USA, LUCCHESE POSSÈDE TROIS BOUTIQUES EN PROPRE : Lucchese Nashville 503 12th Avenue South, Nashville, Tennessee 37203, Tél. : 00 1 615.242.1161 Lucchese San Antonio 255 East Basse Rd #800 San Antonio, Texas 78209, Tél. : 00 1 210.828.9419 Lucchese Santa Fe 57 Old Santa Fe Trail, Santa Fe, New Mexico 87501, Tél. : 00 1 505.820.1883 …et est également distribué par 23 revendeurs officiels à travers les États-Unis : boutiques spécialisées comme Allen’s Boots, Boot Barnou Sheplers, grands magasins comme Dillard’s et même sites VPC spécialisés en ligne sur Internet, dont CJ’s Lucchese boots (www.lucchesecowboyboots.com) Liste compète sur www.lucchese.com/retailers EN SUISSE : Cowboy Kurt 15, rue de Neuchatel CH-1201 Genève, Tél. : 00 41 22 732 37 94, www.cowboykurt.com EN BELGIQUE : Western Shop Bruxelles 79, boulevard Adolphe Max B-1000 Bruxelles, Tél. : 00 32 22 19 55 17, www.westernshop.be EN FRANCE : Boutique Le Guardian 9, rue Victor Hugo 13460 Les Saintes-Marie-de-la-Mer, Tél. : 04 90 97 85 34, www.legardian.com américains les plus décorés au combat de la Seconde Guerre mondiale, et devient une célébrité à Hollywood pendant plus de deux décennies après la guerre, apparaissant dans 44 films, principalement des westerns. 5 novembre 1956 : L’actrice Zsa Zsa Gabor visite Lucchese. Née à Budapest, Gabor devient une star du cinéma et de la jet set aux États-Unis. 1957 : Lucchese présente cette année-là des bottes d’équitation anglaises dans son catalogue. 13 février 1960 : L’acteur, chanteur et businessman Jimmy Dean visite Lucchese. Bien qu’aujourd’hui surtout connu pour être le créateur d’une célèbre marque de saucisses éponyme, il fut en 1957 une personnalité la télévision, et connait la gloire en 1961 avec son hit country « Big Bad John ». 5 janvier 1961 : 15 jours avant son investiture, Caroline Bouvier Kennedy, la fille du nouveau Lucchese 1883 Western « Cruella Devil » M5725 (600 $) et « Sienna » GC9022 en autruche (1 119 $) Pdt. John F. Kennedy, fait prendre ses mesures pour une paire de boots, un cadeau du Vice-Pdt. Lyndon Johnson. 7 avril 1961 : Texas « Tex » Schramm, alors Vice-Pdt. et patron de l’équipe de football des Dallas Cowboys, contacte Lucchese pour faire fabriquer des boots custom pour ses joueurs. Il en sera fabriqué 66 paires pour les joueurs, entraîneurs et officiels. 30 août 1963 : L’acteur Slim Pickens et le légendaire rancher texan James « Happy » Shahan visitent Lucchese. Shahan est connu comme « le père de l’industrie du cinéma au Texas », ayant collaboré avec John Wayne pour construire « Alamo Village » en-dehors du village de Brackeville, le premier décor de cinéma utilisé. 7 novembre 1963 : Sandra Dee et Jimmy Stewart visitent Lucchese. Sandra Dee commence sa carrière comme mannequin mais deviendra une des vedettes les plus polulaires des années 60. 6 juin 1967 : George Dickinson écrit une lettre de Paris : « J’apprends par des amis joueurs de polo qu’il est possible d’obtenir de vous des bottes cavalières « mexicaines » sur mesure ou en prêt-à-porter et je vous serais très obligé si vous pouviez m’en indiquer les particularités et m’envoyer un catalogue de vos modèles. » Choisissez votre État : toutes les excentricités sont permises… 5 juillet 1968 : Le Pdt. Lyndon Baines Johnson est photographié sur son ranch à Stonewall, Texas, portant aux pieds des boots Lucchese. 7 juin 1970 : Lucchese est racheté par Blue Bell Corporation. Avril 1976 : Une photo est publiée dans le prestigieux magazine National Geographic montrant une partie des ateliers Lucchese où les boots subissent les tests de résistance. Octobre 1976 : Un article intitulé « Boots Fit for a Duke » sort dans le magazine Esquire. 9 mai 1977 : Un article intitulé « Les boots de Sam Lucchese pour le cowboy de fantaisie qui est en chacun de nous » paraît dans le magazine People. 19 mai 1982 : Le Pdt. Ronald Reagan offre au roi du Maroc Hassan II une paire de boots Lucchese. Juin 1986 : Lucchese annonce son déménagement de San Antonio à El Paso. 19 janvier 1989 : Lucchese produit une paire de boots « spécial investiture » pour le nouveau Pdt. élu President George H. W. Bush. Janvier 2008 : Lucchese dévoile ses boots spéciales 125 e Anniversaire, dont 125 paires seulement seront produites à 12 500 $ la paire ! 29 février 2008 : Lucchese fabrique une paire de boots en cuir de bison couleur whiskey pour l’ancien 1er ministre britannique Tony Blair. 11 juin 2008 : Le prince Harry d’Angleterre conduit l’équipe de polo Lucchese lors de la prestigieuse Stanford Commodore’s Cup. 4 août 2008 : Lucchese annonce un partenariat avec le Santa Barbara Polo and Racquet Club. 1er octobre 2008 : Le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger achète une paire de boots Lucchese 125 th Anniversary, suivi le 17 décembre par le gouverneur du Texas Rick Perry. 19 juin 2009 : Sous la 81 e législature de l’État du Texas, le décret 226 est voté pour officialiser la commémoration du 125 e anniversaire de Lucchese. Janvier 2011 : Lancement des Collegiate Boots, une collection de cowboy boots brodées aux logos de 17 grandes universités américaines. 23 février 2011 : Lucchese est fournisseur officiel de l’équipe des pom pom girls des Dallas Cowboys. AMERICAN LEGEND ★ 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 1American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 2-3American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 4-5American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 6-7American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 8-9American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 10-11American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 12-13American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 14-15American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 16-17American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 18-19American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 20-21American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 22-23American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 24-25American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 26-27American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 28-29American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 30-31American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 32-33American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 34-35American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 36-37American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 38-39American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 40-41American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 42-43American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 44-45American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 46-47American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 48-49American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 50-51American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 52-53American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 54-55American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 56-57American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 58-59American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 60-61American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 62-63American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 64-65American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 66-67American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 68-69American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 70-71American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 72-73American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 74-75American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 76-77American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 78-79American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 80-81American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 82-83American Legend numéro 1 mar/avr/mai 2014 Page 84