Also Update n°2018-4 oct/nov/déc
Also Update n°2018-4 oct/nov/déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-4 de oct/nov/déc

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Also Suisse SA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 31,4 Mo

  • Dans ce numéro : menace et défense des infrastructures connectées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
HP EliteBook 800 G5 Series Distinctively designed notebooks that let you work anywhere Optional Windows 10 Pro or FreeDos operating systems available Optional 8th gen quad-core Intel Core processor Long battery life with HP Fast Charge to rechargeup to 50% in 30 minutes Touchscreen model pictured (HP Sure View activated) Choose the right EliteBook 800 for your needs. Ports include : SIM slot (optional) USB-C Thunderbolt USB 3.0 (one powered) HDMI RJ-45 Ultra-slim dock port All-aluminum design HP EliteBook 830 HP EliteBook 840 HP EliteBook 850 Screen size 13.3" diagonal 14" diagonal 15.6" diagonal Weight 2.94 lbs (1.33 kg) 3.27 lbs (1.48 kg) 3.94 lbs (1.78 kg) Thinness 0.70" (17.9 mm) 0.70" (17.9 mm) 0.72" (18.25 mm) Optional WWAN to stay connected Block visual hackers with optional HP Sure View integrated privacy screen HP Multifactor Authenticate Gen2 including facial recognition with optional IR camera Built-in HP Privacy Camera Optional ultra-bright display that automatically adapts to changing light conditions Choice of non-touch or edge-toedge touchscreen HP Collaboration keys allow onetouch access to start, end, and control calls Spill-resistant, backlit keyboard Top-firing speakers with rich bass World-facing microphone for enhanced noise cancellation Copyright 2018 HP Development Company,L.P. The information contained herein is subject to change without notice. Microsoft and Windows areeither registered trademarks or trademarks of Microsoft Corporation in the United States and/or other countries. USB Type-C and USB-C are trademarks of USB Implementers Forum. Intel, Core, vPro, and Thunderbolt are trademarks or registered trademarks of Intel Corporation or its subsidiaries in the United States and other countries. c05864281, January 2018
Dans la plupart des entreprises, on entend actuellement beaucoup parler de « numérisation », d’« IoT », d’« industrie 4.0 » et de « transformation ». Mais pour beaucoup de salariés, ces mots suscitent souvent incertitude et peur de l’avenir. Allons-nous être remplacés par des robots ? La numérisation qui nous envahit peu à peu menace-t-elle notre culture du travail ? Selon diverses études, plus de 50% des salariés interrogés craignent d’être remplacés par un processus automatisé. Et ce qu’on entend dans presque toutes les pauses du matin vient confirmer ces études. Cette peur est bien réelle et n’est pas simplement un problème ressenti par les « anciens » ou un conflit générationnel. Elle est due à la peur de l’inconnu, au manque de perspectives et à l’évolution toujours plus Éditorial « L’être humain au centre de la numérisation » rapide du marché du travail. Il en résulte une perception partiellement déformée et un progrès dont on fait une question de principe. « Je suis convaincu qu’à l’avenir, nous... »  : voilà à peu près comment commencent de nombreuses discussions. J’aimerais quelque peu démystifier ce thème pour proposer une perspective reposant davantage sur les faits. Economiesuisse a récemment publié un rapport intitulé  : « Digitisation  : a real threat to the future of jobs or just a distorted perception ? » 2015 a vu la création de 1350 emplois par jour en Suisse. Cela représente 40 000 nouveaux emplois par mois et près d’un demimillion par an. Par contre, 1250 emplois ont été supprimés chaque jour, ce qui représente une augmentation nette de 30 000 emplois par an au cours de l’année. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est qu’un plus grand nombre d’emplois a été créé en définitive dans les secteurs où de nombreuses entreprises ont fermé. Vous trouverez le rapport complet d’Economiesuisse sur  : Goo.gl/phaCQ4 L’être humain se trouve au cœur de ce changement structurel, car l’économie numérique connaît une croissance extrêmement rapide et a un besoin de personnes possédant des compétences technicoanalytiques et sociales, besoin quasiment impossible à satisfaire. Étant donné que l’économie se développe plus rapidement que notre système éducatif n’est capable de fournir du personnel qualifié, les entreprises feraient bien d’investir davantage dans la formation et la formation continue de leurs salariés et de leurs cadres. Patrick Hagen Head of Division Services ALSO ÉDITORIAL 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :