AirLife n°8 jan/fév/mar 2018
AirLife n°8 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : Paris pour la journée...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 i Airlife Eco i dossier … Changer de regard Qui aurait cru possible, il y a encore 10 ans, que cette station populaire, symbole du tourisme de masse, puisse renouveler son image, en élargissant son mode de pensée aux principes du design thinking ? Placer le design au centre des réflexions stratégiques plutôt qu’en seconde ligne, réfléchir collectivement à un concept satisfaisant pour l’usager, bannir toute velléité élitiste tout en préservant une approche haut de gamme… Voilà trois préceptes du design thinking qui ont su faire mouche chez nous. Du design pour tous ? Cette initiative aura-t-elle suffi pour convaincre de l’intérêt du design dans des domaines en apparence déconnectés les uns des autres ? Si le design et la décoration sont, sans difficultés apparentes, reliés l’un à l’autre, qu’en est-il de la technologie, du tourisme, du digital, de l’enseignement ? Une étude publiée en 2015 par la CCI de Montpellier portait le regard sur l’émergence d’une filière « nouvelle », faiblement structurée et « peu intégrée à la culture entrepreneuriale », bien que reconnue comme « formidable levier de développement » permettant aux entreprises locales de se différencier de leurs concurrents, notamment à l’international. Une autre étude, cette fois nationale, évaluait le marché national à 7 M € , générateur de 33 000 emplois directs. Cela, alors que 50% des structures du design en France ont moins de 10 ans. Pensées créatives L’exemple de multinationales comme Apple ou Samsung est intéressant. Personne ne nie la capacité à innover de ces majors industrielles, qui leur vaut d’ailleurs d’occuper une place majeure dans leur domaine. Mais là où Apple et Samsung ont su, avant les autres, se démarquer, c’est qu’ils ont compris que dans un monde où les services ont supplanté les produits, l’expérience utilisateur (et donc le design) est un aspect essentiel de la stratégie des entreprises, au même rang que l’innovation. Là encore, le design thinking vient bouleverser les manières de concevoir et créer de la valeur. Avis partagé par le réseau d’agences marketing et communication « 1min30 », implantée dans plusieurs villes de France et, chez nous, du côté de Toulouse  : « La créativité a besoin d’être stimulée par un univers dans lequel elle peut s’exprimer. C’est ici qu’intervient le management propre au Design Thinking. Il faut mettre en place des conditions de travail favorables. La logique de co-création est indispensable, l’atmosphère de travail doit donc être agencée pour accroître la sociabilité entre les collaborateurs. C’est pourquoi les grandes N.Millet - La Grande Motte by Oxyo - Banquette BBB emergence of a « new » sector with a week structure and « lacking integration into entrepreneurial culture ». Also, a national study showed that the domestic market accounted for € 7M, generating 33,000 direct jobs, even though half the design firms in France have been in existence for less than 10 years. Creative thinking The example of multinational companies such as Apple or Samsung is in line with what this business owner from Montpellier has to say. No one is denying these major industries’capacity to innovate, which gives them a prominent position in their area. But if Apple and Samsung stand out it is because they realised before anyone else that in a world where services have overridden products, user experience (and therefore design) is a key aspect of corporate strategy, alongside innovation. Again design thinking challenges ways of designing and creating value, a view shared by 1min30 network of marketing and communication agencies established in several French cities, including Toulouse. « To be stimulated, creativity needs an environment in which it can be expressed. This is where management specific to design thinking comes in. Good working conditions are essential, as is the logic of co-creation. The working environment has to promote sociability among collaborators, which is why major web companies often have original premises not meant to look business-like, favouring a creative working environment, thinking outside the box, so that employees can use their imagination. That way we can make the most of a key resource for innovation – creativity. » #PasSansDesign Montpellier has recently developed an action plan, a sort of hallmark, whose name …
… « Le design, c’est ce qui rend la technique aimable. » Joe Colombo, designer italien entreprises du web ont souvent des locaux originaux, à l’apparence éloignée du professionnel. Elles instaurent un univers de travail créatif, hors des sentiers battus, qui permet aux employés de laisser libre cours à leur imagination. C’est ainsi qu’on profite d’une ressource essentielle pour innover  : la créativité. » #PasSansDesign À Montpellier, un programme d’actions, sorte de « label », existe. Son nom renvoie à un message sans équivoque sur ses intentions  : #PasSansDesign. Objectif  : réunir les TPE et les PME du territoire métropolitain, favoriser la création et l’innovation des savoirfaire et des produits locaux. Créer, aussi, par des ateliers et manifestations, de la proximité entre le design, les designers et leurs cibles. C’est d’ailleurs l’une des missions auxquelles s’attache LabSud, le Fablab de Montpellier. Situé dans la zone du Millénaire, entre IBM et Cap Oméga, ce lieu est ouvert aux professionnels et à tous les publics. Il permet aux conveys a very clear message  : #PasSansDesign (‘not without design’). Its purpose is to bring together VSEs and SMEs of metropolitan France, promote creation and innovation of local expertise and produce, and secure, by means of workshops and special events, a close relationship between design, designers and their targets. This is in fact one of the task LabSud has set itself. Located in the Millénaire business district, between IBM and Cap Oméga businessincubator, this fablab is open to all, professionals or not. It helps project initiators develop prototypes and individuals can learnabout 3D printers, laser engraving and cutting, electronics, etc. The main goal is to understand the benefits of design in terms of product or service development and also to provide advice on the best time to incorporate the appropriate design as part of the project and creation process. Indigo d’Oc designer collective is dossier i Airlife Eco i 49 J. Ben - La Grande Motte by Studio 5.5 - Design à la plage DR another leading figure in design here. For Thibault Desombre, its Chairman from 2014 to September 2017, the only way design will take off in the region is through a collaborative effort. « It is essential if we are to give a clear picture with institutions, local authorities, R&D or innovation centres, schools or even companies ». In order to create bridges between these sectors and the mystified world of design and prove that design is accessible (« and affordable », Desombre stresses) to all, he even works with schools, hoping to spark a career interest. « Design is what makes technique pleasant » Joe Colombo, Italian Designer … …



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 1AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 2-3AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 4-5AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 6-7AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 8-9AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 10-11AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 12-13AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 14-15AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 16-17AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 18-19AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 20-21AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 22-23AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 24-25AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 26-27AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 28-29AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 30-31AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 32-33AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 34-35AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 36-37AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 38-39AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 40-41AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 42-43AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 44-45AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 46-47AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 48-49AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 50-51AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 52-53AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 54-55AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 56-57AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 58-59AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 60-61AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 62-63AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 64-65AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 66-67AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 68-69AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 70-71AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 72-73AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 74-75AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 76-77AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 78-79AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 80