AirLife n°8 jan/fév/mar 2018
AirLife n°8 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : Paris pour la journée...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
C. Schneider CLAUDIA TAGBO AU PETIT BONHEUR LA CHANCE Propos recueillis par Xavier Paccagnella
Cinq ans après « Crazy », vous remontez sur scène avec un one man show baptisé « Lucky * ». Que racontez-vous dans ce nouvel opus ? Je parle de ce que je connais le mieux  : moi. Je raconte ma vie, mes amis, ma famille, mes rencontres professionnelles… J’égrène nos travers à tous pour faire rire le public, qui se reconnaît bien souvent dans les sketchs. Je parle aussi beaucoup de mon père Jean, dont je suis très proche. Il prend cher, le paternel. Ça le fait un peu râler, mais en même temps, il est une source d’inspiration pour moi. C’est le meilleur punchlineur de la famille ! Il faut le faire monter sur scène alors. Euh… Fausse bonne idée. Vous avez 4 h devant vous ? On dit que je suis bavarde mais lui, alors, c’est un champion ! On vous définit comme une pile électrique. Sur scène, c’est pire ou, au contraire, vous vous canalisez ? Canali…quoi ? (rires) C’est pire. C’est bien simple  : je danse, je crie, je saute, je me jette au sol. Mon corps me sert d’instrument. Je viens du théâtre, vous savez. On nous y apprend, avec très peu, à solliciter l’imaginaire. Et de l’imagination, justement, comme de l’énergie, j’en ai à revendre. Comme le jour où, alors âgée de 18 ans, vous vous présentez au Conservatoire de Montpellier… Vous m’avez l’air bien renseigné. J’ai tenté en effet d’intégrer le Conservatoire de Montpellier à la sortie du lycée. J’avais choisi d’interpréter une scène de Cyrano de Bergerac. Un personnage fort, masculin, affirmé. Je n’avais pas été retenue, mais les jurés m’avaient félicitée pour « ma belle énergie ». Montpellier, que vous connaissez bien, car vous avez grandi dans notre région, du côté de Chanac. Oui. Je suis arrivée de Côte d’Ivoire à l’âge de 13 ans, en suivant mon père, qui avait alors choisi de s’installer en Lozère par amour pour une femme. Un épisode, avant l’heure, de L’amour est dans le pré ! Cela a du être un sacré choc ! Je ne vous le fais pas dire. D’autant que mon père nous faisait croire, avec mes frères et sœurs, que nous passions là de longues vacances au vert. Le salaud, nous a en plus * chanceuse C’est dans les petits bonheurs de tous les jours qu’elle trouve l’inspiration et l’apaisement, qui lui font ressentir sa « chance ». Comédienne passionnée et humoriste survoltée, Claudia surfe sur la vague du succès et joue aujourd’hui son plus beau rôle  : celui d’une femme heureuse, épanouie. Bref, une femme « Lucky », du nom de son nouveau spectacle. Interview i Airlife People i 41 Life’s simple pleasures inspire and soothe her, make her realise how lucky she is. A bouncy comedian with a passion for acting, Claudia Tagbo rides the wave of success and is now playing her best role – that of a happy, fulfilled woman. In short, just like her show, she’s ‘lucky’. Five years after Crazy, you are back on the stage for a one-woman show called Lucky. What is this new performance about ? It’s about what I know best – me ! I tellabout my life, my friends and relatives, business contacts, etc. I make an inventory of all our flaws to entertain the audience, who quite often see themselves in my skits. I also mention my father a lot – Jean – to whom I am very close. I didn’t spare him ! He’s not very happy about it but at the same time he is a real inspiration to me, he’s a natural ! You should get him on the stage then ! Errh… Not such a good idea. Do you have a few hours to spare ? They say I’m chatty but you can’t beat him ! People say you’re a real livewire. Are you the same on-stage or does it channel your energy ? Sorry, what was that ? (laughs) No, it’s worse. It’s quite simple  : I sing, shout, jump, throw myself on the floor. My body is a tool. I have a theatre background you know, and there they teach you to use your imagination with very little. And believeme I have a lot of imagination… and energy. Like the day you applied to Montpellier Conservatoire for dance and drama when you were 18… I see you’ve done some research. That’s right, I tried to join Montpellier Conservatoire after finishing school. I chose to performa scene from Cyrano de Bergerac. A strong, manly, assertive character. I failed but the examiners praised my « beautiful energy ». And you know Montpellier quite well, having been raised in the region, near Chanac. I do. I left Ivory Coast with my father when I was 13, after he decided to move to the Lozère department to be with his loved one. Like something out of Farmer wants a wife ! It must have been quite a shock ! Tell me about it. Especially since my father led us on with my brothers and sisters, telling us we were going on a nice, long break. The bastard, he took us there in the summer, we were delighted ! You’re



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 1AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 2-3AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 4-5AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 6-7AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 8-9AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 10-11AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 12-13AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 14-15AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 16-17AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 18-19AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 20-21AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 22-23AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 24-25AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 26-27AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 28-29AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 30-31AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 32-33AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 34-35AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 36-37AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 38-39AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 40-41AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 42-43AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 44-45AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 46-47AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 48-49AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 50-51AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 52-53AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 54-55AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 56-57AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 58-59AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 60-61AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 62-63AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 64-65AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 66-67AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 68-69AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 70-71AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 72-73AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 74-75AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 76-77AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 78-79AirLife numéro 8 jan/fév/mar 2018 Page 80