AirLife n°5 avr/mai/jun 2017
AirLife n°5 avr/mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de avr/mai/jun 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Les Baléares, un paradis vert et bleu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 i Airlife Eco i Dossier Thermalisme … Un rapport du Conseil national des exploitants thermaux (CNET) publié en 2004, fait état d’un chiffre d’affaires moyen par curiste de 500e. Le chiffre d’affaires annuel du thermalisme sur l’hexagone frôlerait, lui, le milliard d’euros…avec un taux de redistribution dans l’économie locale plutôt réjouissant  : 75% ! Le nombre d’emplois directs, indirects et induits (hôtellerie, restauration…) générés par le thermalisme est quant à lui estimé à 110 000, dont 40% d’emplois permanents. « Pour un emploi dans la station thermale, cinq emplois indirects lui sont liés », précise le CNET. Mettons à présent ces chiffres en rapport avec notre territoire. En se basant sur le panier moyen estimé par le CNET et en le multipliant par le nombre de curistes accueillis chaque année en Occitanie, on obtient pas moins de 90 millions d’euros de recettes. Une bagatelle. La filière se structure De quoi expliquer la création, le 15 septembre dernier, d’une nouvelle instance régionale  : la Fédération Thermale de l’Occitanie (FTO), dont l’objectif premier est de consolider cette richesse puis de la renforcer. « L’objectif est d’allier l’ensemble des stations thermales des deux anciennes régions, en réalisant des projets autour d’axes de travail clairement identifiés », explique son président Louis Ferré, aussi maire de Bagnères-de- Luchon (Haute-Garonne). « Nous nous attelons à dresser un état des lieux le plus fidèle possible du marché. Notre réflexion et nos actions concernent aussi bien des questions d’investissement, de communication que d’innovation », précise-t-il. Interrogé sur l’absence des centres de bien-être utilisant nos eaux de sources minérales au sein de la fédération, il n’écarte pas un élargissement « dans les prochaines années ». Un projet européen baptisé « SOWELL » préconise de développer les complémentarités entre la filière du thermalisme et celle du tourisme social pour les publics jeunes et seniors en basse saison. to 110,000, including 40% of permanent jobs. « For one job in the thermal station, five indirect jobs are linked to it », says theC.N.E.T. Now put these figures in relation to our territory. Based on the average estimated by theC.N.E.T and multiplying it by the number of spa visitors welcomedeach year in Occitania, you get no less than 90 million euros of revenues. A trifle. The sector structures itself This explains the creation, on September 15, of a new regional body  : Thermal Federation of Occitania (F.T.O), whose first objective is to consolidate this wealth and then to strengthen it. « The goal is to combine the wall of the thermal stations of the two former regions, The region welcomes more than 180,000 clients every year by creating projects around clearly identified working axes, » explains his president Louis Ferré, also Mayor of Bagnères-de-Luchon (Haute- Garonne). « We are buckling down to establish an as fair as possible inventory of the market. Our thoughts and our actions concern just as well investment, communication and innovation issues », he says. Asked about the absence of wellness centers using our mineral spring waters xxxxxxxxx …
… 12 vertus pour 1 même ressource ! Les Romains furent les premiers à déceler et à profiter des qualités uniques des eaux minérales naturelles d’Occitanie. Eaux chaudes sulfurées ou eaux minérales sulfatées calciques, l’efficacité thérapeutique de nos eaux thermales est due à leur composition physico-chimique, adaptée à certaines pathologies. À noter que toutes les stations thermales répondent au moins à deux indications thérapeutiques. The Romans were the first to identify and take advantage of the unique qualities of the natural mineral water of Occitania. Hot sulfurouswater or calcic sulfated mineral waters, the therapeutic efficacy of our thermal waters is due to their chemical composition, adapted to certain pathologies. Note that all the thermal stations propose at least two therapeutic indications. Il existe 12 orientations thérapeutiques, préventives ou curatives. Il s’agit d’orientations médicales concernant les affections suivantes  : rhumatologie, neurologie, gynécologie, muqueuse bucco-linguale, dermatologie, phlébologie, troubles psychosomatiques ou du développement de l’enfant, maladies cardio-vasculaires, troubles des voies respiratoires, de l’appareil urinaire ou de l’appareil digestif. There are 12 therapeutic approaches, preventive or curative. They are medical orientations for the following illnesses  : rheumatology, neurology, gynecology, oral mucosal-lingual, dermatology, phlebology, psychosomatic disorders or child development, cardiovascular diseases, respiratory, urinary tract or the digestive tract problems. De l’eau à notre moulin Au cours de ces dix dernières années, les collectivités se sont emparées de la question. Le Languedoc-Roussillon, alors présidé par Georges Frêche, avait même choisi d’accompagner la modernisation des stations, contribuant à leur montée en gamme et à leur stabilité future. Même politique en Midi-Pyrénées, qui appuya plusieurs études sur leur impact économique régional. La région accueille plus de 180 000 curistes chaque année Aujourd’hui réunis sous un même étendard, les deux anciens territoires évoluent selon une dynamique similaire. « Reconnues et porteuses d’emploi, les stations font rayonner l’Occitanie, qui possède l’une des collections les plus riches de France », se félicite Carole Delga. Un temps menacées de déclin, après un XX e siècle « âge d’or » du thermalisme, la majorité de ces stations a su rebondir, se moderniser et s’adapter. Certaines sont bien sûr plus réputées ou plus rentables que d’autres, mais la tendance est, selon les principaux observateurs, au regain d’intérêt. Un leitmotiv  : mettre en tourisme les stations Comment se structurer durablement ? Cette question, politiques et … Jondreville within the federation, he does not rule out an expansion « in the years to come. » Grist to our mill During these last ten years, the communities took hold of the question. The Languedoc- Roussillon, then chaired by Georges Frêche, had even chosen to accompany the modernization of the stations, contributing to theirupgrade and their future stability. Same policy in Midi-Pyrenees, who supported several studies on their regional economic impact. Today gathered under the same banner, the two former territories evolve according to a similar dynamic. « Recognized and job creating, the stations make shine Occitania which has one of the richest collections of France, » says Carole Delga. A time threatened with decline, after a 20 th century « golden age » of thermalism, the majority of these stations were able to bounce back, to modernize and adapt. Some are of course more famous or more profitable than others, but the trend is, according to the main observers, towards the renewed interest. Dossier Thermalisme i Airlife Eco i 47 A leitmotif  : open the stations to tourists How to structure sustainably ? A question that politicians and players in the industry have been asking themselves for a long time. « By providing a response to customers eager to a global offer of destination and followers of a new thermalism », already indicated in 1998 a ministerial report issued to the national Council of tourism. A European project called « SOWELL » exists today and recommends to develop, among other things, the complementarity between the hydrotherapy and social tourism sectors for young and senior audiences, during the low season. A way to extend the seasons and to exploit new economic models. Also another way to surf the very promising wave of thermoludism. Cures of comfort, cultural gateways, fulland semi-ludic stays... The tourist activity linked to thermalism now doubles as a non thermal touristic vocation… A benefit non-refundable by the social security, but obviously beneficial to our economy.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 1AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 2-3AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 4-5AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 6-7AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 8-9AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 10-11AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 12-13AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 14-15AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 16-17AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 18-19AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 20-21AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 22-23AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 24-25AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 26-27AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 28-29AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 30-31AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 32-33AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 34-35AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 36-37AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 38-39AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 40-41AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 42-43AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 44-45AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 46-47AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 48-49AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 50-51AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 52-53AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 54-55AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 56-57AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 58-59AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 60-61AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 62-63AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 64-65AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 66-67AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 68-69AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 70-71AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 72-73AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 74-75AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 76-77AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 78-79AirLife numéro 5 avr/mai/jun 2017 Page 80