AirLife n°4 jan/fév/mar 2017
AirLife n°4 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Londres, capitale envoûtante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 i Airlife Eco i Dossier CROWDFUNDING … sur 13 grandes régions françaises (hors Île-de- France), il ne s’agirait pour le géant du financement participatif, que de la deuxième implantation en province, après Lyon en 2015. « Montpellier est une métropole attractive qui enregistre un taux de création d’entreprise très élevé, analyse Kévin Bary, fondateur de la société Happy Crowdfunding, qui rappelle au passage le manque de trésorerie qu’enregistrent le plus souvent les créateurs dans les phases initiales de préparation ». Un public alors en recherche de modes de financements alternatifs… Conscient de l’enjeu, Kévin Bary a choisi de créer son entreprise pour accompagner les porteurs de projets dans leurs démarches et dans la stratégie à mettre en place. « Happy Crowdfunding est une société spécialisée en financement participatif et plus précisément dans le conseil, la formation et l’accompagnement des porteurs de projet et chefs d’entreprise. Nous Kévin Bary, fondateur de la société Happy Crowdfunding intervenons auprès des chambres consulaires et des structures d’accompagnementfinancement (CCI, CRMA, Airdie, BGE, Adie…) pour renseigner sur les méthodes d’obtention des fonds nécessaires à l’activité », précise le jeune homme. Les secteurs plébiscités Musique, spectacle vivant et art sont les catégories les plus prisées en Languedoc et à Montpellier, informe KissKissBankBank, qui évalue au passage le ticket moyen d’une campagne à 50 € /personne pour des campagnes d’environ 4200 € . À titre de repère, sur leur plate-forme au moment où nous bouclons ce dossier, 24 projets sont actuellement en cours sur les 538 enregistrés dans l’hexagone. Depuis 2009, sur 23 705 financements réussis, 486 ont pu aboutir sur le périmètre de l’ancienne région, dont 175 rien qu’à Montpellier. De quoi inspirer suffisamment deux entrepreneurs montpelliérains pour « Plus concret qu’une étude de marché, le financement participatif, c’est une opportunité de tester son business, son activité et d’identifier sa clientèle. Une campagne réussie, c’est aussi la preuve d’un potentiel qui peut rassurer les banques et les pousser à réexaminer un dossier » 2015. « Montpellier is an attractive metropolis which has a very high new business creation rate, analyzes Kévin Bary, founder of the company Happy Crowdfunding, who also reminds the lack of cash that most creators often have to face in the initial stages of preparation ». A public therefore looking for alternative financing methods... Aware of the stakes, Kévin Bary chose to create his company to help project leaders in their efforts and in the strategy to develop. « Happy Crowdfunding is a company specialized in crowdfunding and specifically in consulting, training and accompaniment of project leaders and business leaders. We work with local Chambers and structures of accompanimentfinancing (ICC, CRMA, Airdie, BGE, Adie...) to informpeople about the methods that can be used to obtain funds for their activity, » says the young man. Popular sectors Music, live entertainment, and art are the most popular categories in Languedoc and in Montpellier, informedKissKissBankBank, who evaluates the average ticket for a campaign at € 50/person for campaigns of about € 4200. As a point of reference, on their platformas we are finishing this file, 24 projects are currently underway on the 538 registered in France. Since 2009, on 23 705 successful financing, 486 were lead on the perimeter of the former region, including 175 in Montpellier. Enough to inspire two entrepreneurs from Montpellier who launch their own platformCercle Rouge, dedicated exclusively to art and culture. Passionate and daring, Boris Norbert and Laurent Gasseng, associated, are at the initiative of the successful operation « Art Station » (see box) which has since propelled their company onto projects of national scope. « There is a great pool of talent here. A lot of energy and passion. The people in Montpellier are open, enthusiastic, in the vanguard. If we find some inertia on the institutional side, things move gradually and in a good way, » consider Boris and Laurent. Everyone gets going According to figures of the « Finance Participatory France » (FPF) association 297 million Euros have been collected last year on all crowdfunding businesses  : loan (individuals and companies), donation (with …
… Laurent Gasseng CERCLE ROUGE Cercle Rouge, c’est une plate-forme de crowdfunding montpelliéraine mais c’est surtout l’histoire de deux entrepreneurs locaux (Boris Norbert et Laurent Gasseng) qui ont pris le pari de rassembler une communauté centrée autour de l’art et la culture urbaine. « Après 1 an d’existence, nous avons déjà fait émerger plus d’une dizaine de projets, en accompagnant systématiquement chaque porteur de projet dans le montage et la promotion de sa campagne. Une manière efficace de nous différencier des poids lourds du secteur ». Leur projet le plus notable, « Art Station », évènement organisé à la station de tram du Corum en juin dernier. La quasi-totalité des affiches publicitaires y ont été remplacées par des œuvres d’art. 13 artistes, 24 œuvres pendant une semaine, pour une respiration visuelle momentanée. lancer leur propre plateforme Cercle Rouge, dédiée exclusivement à l’art et à la culture. Passionnés et audacieux, Boris Norbert et Laurent Gasseng, associés, sont à l’initiative de l’opération à succès « Art Station » qui a depuis propulsé leur entreprise sur des projets d’envergure nationale. « Il y a un grand vivier de talents ici. Beaucoup d’énergie et de passion. Le public de Montpellier est ouvert, enthousiaste, à l’avantgarde. Si nous constatons une certaine inertie du côté institutionnel, les choses bougent progressivement et dans le bon sens », estiment Boris et Laurent. Tout le monde s’y met Selon les chiffres de l’association Finance Participative France (FPF) 297 millions d’euros ont été collectés l’an dernier sur l’ensemble des métiers du crowdfunding  : le prêt (aux particuliers et aux entreprises), le don (avec ou sans contreparties) et l’investissement au capital. Si on s’intéresse de plus près aux projets des entreprises, le prêt rémunéré séduit le plus, suivi du financement en obligations (essentiellement la promotion immobilière) et de l’investissement en direct au capital. À Montpellier, dès 2014, le promoteur Kalelithos faisait figure Dossier CROWDFUNDING i Airlife Eco i 47 Cercle rouge, is a crowdfunding platformmade in Montpellier but it is above all the story of two local entrepreneurs (Boris Norbert and Laurent Gasseng) who took the challenge to bring together a community centered on art and urban culture. « After 1 year of existence, we already developed more than a dozen projects, by always helping every project manager in the setup and in their campaign promotion. An effective way to differentiate ourselves from the heavy weight found in the sector. » Their most notable project, « Art Station », event held at the Corum tram station in June. Almost alladvertising posters have been replaced by works of art. 13 artists, 24 pieces of work during an entire week, for a momentary visual breathing. and without counterparts) and capital investment. If we take a closer look at the projects of the companies, the paid loan is the most popular, followed by bond finance and direct capital investment. In Montpellier, as early as 2014, the promoter Kalelithos was seen like an alien when he raised on Anaxago 1 800 000 Euros to achievehis program Koh-I-Noor. Others have since joined the movement, like the developer ROXIM who spent last year 800 000 Euros to finance real estate projects using this method. The importance of the follow-up So far, no rush, a project, must be prepared. « To manage and succeed oneself campaign is to be at the same time its own commercial, communicator, business leader, in short  : an Ambassador », warns Kevin Bary from Happy Crowdfunding. « We must, among other factors, know whether we are in a B2B or B2C exchange especially if one wishes to conduct a fundraising campaign and counterparties, if we are able to repay investors waiting for return... ». Because participatory finance, let’s not forget, is a big business ! If individuals are willing to giveup a little of their savings in a context of low performance, seeking for more lucrative alternative investment does not exclude the notion of profit. Carried away by the crowd... You know the song. Ã



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 1AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 2-3AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 4-5AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 6-7AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 8-9AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 10-11AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 12-13AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 14-15AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 16-17AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 18-19AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 20-21AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 22-23AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 24-25AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 26-27AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 28-29AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 30-31AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 32-33AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 34-35AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 36-37AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 38-39AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 40-41AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 42-43AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 44-45AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 46-47AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 48-49AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 50-51AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 52-53AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 54-55AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 56-57AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 58-59AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 60-61AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 62-63AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 64-65AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 66-67AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 68-69AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 70-71AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 72-73AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 74-75AirLife numéro 4 jan/fév/mar 2017 Page 76