AirLife n°3 oct/nov/déc 2016
AirLife n°3 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : Cuba la douce...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Marc Ginot 24 heures avec Rodrigo Garcia Directeur du Centre Dramatique National de Montpellier, Rodrigo Garcia casse les codes. À quelques jours de l’ouverture de la saison 2016-17, plongée dans le quotidien d’un génie iconoclaste. 7 h 45 Café, silence et lecture de poèmes d’Emilie Dickinson. Encore ensommeillé je me cogne aux meubles, et pourtant quelque chose en moi est disposé à la lecture. 9 h J’ai envie d’aller travailler. Je pense à ce privilège de faire ce qui me passionne et d’être payé pour ça. 12 h Nous bouclons le programme 16/17. Problèmes, tensions et beaucoup d’espoirs. J’aime ça. Je sais que les problèmes se résoudront. 17 h 30 J’écoute la Grande Messe de Mozart ; le Deutsch Oper de Berlin m’a proposé de la mettre en scène. Mais comment mettre en scène une musique à la fois divine et démoniaque ? 19 h Je me remémore la visite de la pinacothèque Ambrosienne que j’ai faite la semaine dernière en profitant de la tournée de mon spectacle « 4 » à Milan. J’y suis allé dans l’espoir de voir le dessin de Raphaël Sanzio pour sa fresque L’école d’Athènes. À la place, une télé diffusant de grossières images du processus de restauration. 24 h avec i Airlife People i 42 19 h 20 Jusqu’à 21 h je n’ai rien fait qui mérite d’être raconté. Je suppose que perdre du temps fait partie de mon travail ; le temps vide est utile pour créer. 21 h Cinéma d’été à hTh. Les gens arrivent avec leurs pliants et s’installent sur la pelouse. 22 h Double séance de cinéma. Lorsque les insectes traversent le faisceau du projecteur, c’est tellement captivant que l’on ne sait plus si l’on doit regarder l’insecte soudainement éclairé et converti en star de cinéma, les étoiles au-dessus de nos têtes ou le film. 1 h 45 Dans mon lit, je pense  : aucun jour ne se répète dans la vie de personne, même si apparemment on fait les mêmes choses. Ce mystère qu’est l’existence terrorise certaines personnes, pour d’autres ça donne du sens à leur vie...
Publi-rédactionnel i Airlife i 43 Motivez vOS salariés en les aidant à épargner ! Épargne salariale Véritable outil de motivation pour vos salariés L’épargne salariale contribue à développer les investissements des entreprises et associe les salariés aux performances et objectifs de leur employeur. Certaines dispositions de la loi Macron favorisent le recours à ce dispositif et renforcent son intérêt pour les PME. Explications avec Philippe Rocher, Directeur du Centre d’Affaires Montpellier-Nîmes de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Tout d’abord, quelle est l’utilité de l’Epargne salariale ? L’épargne salariale regroupe différents dispositifs  : participation, intéressement et plans d’épargne. Pour l’entreprise, c’est un puissant outil d’efficacité économique et de politique sociale. Elle permet de motiver, fidéliser les salariés et d’optimiser la masse salariale. Pour les salariés, elle offre un cadre fiscal et social attractif pour préparer leur retraite ou des projets. Le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO) et le Plan d’Épargne d’Entreprise (PEE) sont des formules d’épargne volontaire pour tous les salariés et les dirigeants des entreprises de moins de 250 salariés. Quelles sont les nouvelles dispositions de la loi Macron ? On peut retenir 4 points  : Ã Un placement automatique de l’intéressement sur le PEE et une meilleure information des salariés sur les supports d’investissement. Ã Un PERCO mieux géré, grâce à un investissement par défaut sur des supports pilotés selon la date de la retraite. De plus, le forfait social est réduit si le PERCO comprend un FCPE détenant un minimum de titres éligibles au PEA-PME. Ã Un accès facilité à l’épargne salariale pour les entreprises de moins de 50 salariés avec un taux de forfait social fortement réduit (8% au lieu de 20%) pour les structures qui mettent en place un premier accord de participation ou d’intéressement ou qui n’en ont pas conclu depuis cinq ans. Ã Une passerelle temps possible entre des jours de repos non pris par les salariés (jusqu’à dix jours par an) et le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO). Cela permet de se constituer une épargne supplémentaire pour la retraite sans débourser d’argent. L’abondement, un atout majeur Un des atouts majeurs de l’épargne salariale réside dans l’abondement de l’entreprise. Son montant, décidé par le dirigeant, doit respecter une double limite  : Animation commerciale Banque de Développement Régional, Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon - Christophe Lhomme Tél. 04 30 16 30 34 - www.decideursenregion.fr Philippe Rocher Christophe Lhomme - la première correspond à 8% du plafond de la Sécurité sociale pour le PEE, soit environ 3000 e pour l’année 2016, et le double pour le Perco. Cette somme est cumulable avec l’abondement d’un plan d’épargne retraite collectif. L’abondement versé dans un PEE et dans un PERCO ne peut toutefois pas excéder un plafond annuel (un peu plus de 9200 e par an et par bénéficiaire). - la seconde à 300% des versements des bénéficiaires. Ainsi, si une personne verse 1000 e sur son PEE, l’abondement maximal de l’entreprise est de 3 000e. Avec cet abondement, le chef d’entreprise fait coup double, car non seulement il en profite lui aussi, mais ce « cadeau » est fiscalement avantageux pour sa société. Certes, celle-ci doit payer un forfait social de 20% * sur le montant de l’abondement, mais ces sommes – abondement et forfait social – sont déductibles du résultat, au même titre que les salaires. Surtout, ces 20% sont bien inférieurs aux charges sociales (salariales et patronales) que l’entreprise devrait payer si le dirigeant décidait de verser une prime annuelle à ses salariés et à lui-même. Concrètement, comment mettre en place un dispositif d’Epargne Salariale ? À la Caisse d’Épargne, la filiale de notre groupe, Natixis Interépargne, existe depuis plus de 40 ans. Notre expert intervient sur tout le territoire du Languedoc-Roussillon, apportant conseils aux décideurs, depuis l’étude préalable jusqu’à la mise en place. Nos clients Entreprises ou Structures de l’Économie Sociale apprécient notre capacité à dialoguer avec toutes les parties prenantes - salariés et dirigeants. De nombreux services sont mis à leur disposition pour communiquer avec leurs salariés  : espace Internet dédié, plateforme téléphonique, application smartphone et tablette. * (Article L137-15 à L137-17 du code de la Sécurité sociale).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 1AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 2-3AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 4-5AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 6-7AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 8-9AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 10-11AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 12-13AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 14-15AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 16-17AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 18-19AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 20-21AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 22-23AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 24-25AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 26-27AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 28-29AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 30-31AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 32-33AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 34-35AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 36-37AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 38-39AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 40-41AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 42-43AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 44-45AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 46-47AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 48-49AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 50-51AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 52-53AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 54-55AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 56-57AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 58-59AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 60-61AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 62-63AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 64-65AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 66-67AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 68-69AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 70-71AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 72-73AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 74-75AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 76