AirLife n°3 oct/nov/déc 2016
AirLife n°3 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : Cuba la douce...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 i Airlife Voyage i Cuba Cuba, souvent ignoré par les circuits touristiques, n’est pas en reste. Plus authentiques, ses villages encore préservés permettent de découvrir un autre rythme de vie, où le mot stress est une légende. Sanci Spiritus, étudiante et engagée, permet ainsi de vivre d’inoubliables rencontres. En osant partir à l’Est, on s’offre une découverte majeure  : Camagüey. La « ville des églises » - il y en a des dizaines, partout - surplombe la mer. Ses rues, exiguës et sinueuses, déroutent  : mieux vaut avoir un guide ! La légende dit que cette organisation en labyrinthe a permis de piéger les pirates… Santiago Et avant de repartir, comment ne pas découvrir Santiago, l’ancienne capitale « plus populaire et chaleureuse que La Havane », selon Jean-Michel Gramond, président de l’association Montpellier Cuba Solidarité. Une ville qui porte encore les stigmates de la révolution. Au détour d’une ruelle, on peut écouter la musique traditionnelle cubaine, et les chansons de la révolution, dans les sympathiques Casas de la musica. Bref, un voyage inoubliable. D’ailleurs, les Cubains l’assurent  : une fois qu’on a goûté aux plaisirs de l’île, on ne peut s’empêcher d’y retourner ! Ã Gwenaël Cadoret GC Jean-Michel Gramond, président de Montpellier Cuba Solidarité. « Le plus important à Cuba, ce sont les Cubains » Jean-Michel Gramond est fou de Cuba  : il y a déjà séjourné 21 fois ! « C’est un peuple formidable, ouvert, cultivé, qui a gardé des valeurs humaines. Il faut discuter avec les gens, dans la rue, les transports. On trouve régulièrement des Cubains qui parlent français ! On peut parler de tout, même de politique ! » Il aime tellement le pays qu’il est désormais président de l’association Montpellier Cuba Solidarité, qui organise des événements culturels, et mène des projets de développement à Cuba. Ã On aime/our picks Les mojitos Présent sur les cartes de cocktails des bars de nombreux pays, le véritable mojito est cubain ! A Cuba, il est totalement différent et vous surprendra. Pour découvrir la recette authentique, l’idéal est de le siroter dans le bar Los Dos Hermanos, où Hemingway avait ses habitudes. Present on the cocktail lists of bars in many countries, the real mojito is Cuban. In Cuba, it is totally different and will surprise you. To discover the authentic recipe, the ideal is to enjoy one in the bar Los Dos Hermanos, where Hemingway had his habits. Jean-Michel Gramond, president of Montpellier Cuba Solidarity « The most important in Cuba, it is the Cubans » Jean-Michel Gramond is crazy about Cuba  : he has already stayed there 21 times ! « It is a wonderful, open and cultured population who kept human values. You must talk with people, in the street, in public transports. We often meet Cubans who speak French ! We can talk about everything, even politics ! » He loves the country so much that he is now president of the Montpellier Cuba Solidarity association, which organizes cultural events, and conducts development projects in Cuba. Ã « Cuba, il faut y aller maintenant, car bientôt, tout aura changé ! » and winding, confuse  : it is better to have a guide ! The legend says that this organization as a maze has allowed to trap pirates... And before leaving, how not to discover Santiago, the old capital « even more popular and warmer than Havana », according to Jean-Michel Gramond, president of the Montpellier Cuba Solidarity association. A city that still bears the scars of the revolution. At the corner of an alley, you can listen to traditional Cuban music, and songs of the revolution, in the friendly Casas of the musica. In short, an unforgettable trip. Besides, the Cubans assure it  : once you have tasted the pleasures of the island, you cannot help but go again ! Ã



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 1AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 2-3AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 4-5AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 6-7AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 8-9AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 10-11AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 12-13AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 14-15AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 16-17AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 18-19AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 20-21AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 22-23AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 24-25AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 26-27AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 28-29AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 30-31AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 32-33AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 34-35AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 36-37AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 38-39AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 40-41AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 42-43AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 44-45AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 46-47AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 48-49AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 50-51AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 52-53AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 54-55AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 56-57AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 58-59AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 60-61AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 62-63AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 64-65AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 66-67AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 68-69AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 70-71AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 72-73AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 74-75AirLife numéro 3 oct/nov/déc 2016 Page 76