AirLife n°2 jui/aoû/sep 2016
AirLife n°2 jui/aoû/sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui/aoû/sep 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : Argentine, le pays des merveilles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 i Airlife people i Ils ont attErri Ils ont atterri ici ! Ces personnalités ont atterri à Montpellier. Que ce soit pour défendre une cause, soutenir un projet ou encore animer une conférence, elles ont répondu positivement à l’invitation Montpellieraine. Airlife en a profité pour en savoir un peu plus sur leurs motivations et leur rapport aux voyages en avion. Audrey Pulvar Journaliste, animatrice de télévision et de radio. Auteur des ouvrages  : Libres comme elles et L’Enfant-Bois. Invitée par  : le Club de la Presse du Languedoc- Roussillon le 20 mai, dans le cadre de la divulgation des résultats de l’étude Femmes et Médias et du lancement de l’Annuaire des Expertes en Languedoc-Roussillon. Audrey Pulvar, vous êtes connue du grand public, on vous voit régulièrement dans les médias, comment vous présentez-vous ? Je suis journaliste et passionnée par mon métier. C’est précisément ce que j’ai envie de faire et que je commence à savoir faire au bout de 25 ans (rires). J’ai aussi toujours rêvé d’écrire. C’est ce que je considère être la deuxième partie de ma vie professionnelle, aujourd’hui, je m’y consacre de plus en plus. Propos recueillis par Clotilde Kancel. Guy Rieutort « Les combats féministes concernent l’ensemble de la société, et pas uniquement les femmes » Vous êtes aujourd’hui à Montpellier pour répondre à l’invitation du club de la presse autour du projet « Femmes et Médias » et du lancement de l’annuaire des expertes. pourquoi cette cause est-elle si importante pour vous ? Je suis féministe depuis toujours et je pense que les combats féministes concernent l’ensemble de la société, et pas uniquement les femmes. Ils sont entièrement d’actualité car il y a encore beaucoup de combats à mener. Les chiffres donnés par l’étude « Femmes et médias » parlent d‘eux même  : il y a dans les médias, beaucoup plus d’interviewés, d’experts et de chroniqueurs masculins. Notre mission est d’inverser cette tendance, faire en sorte que les choses changent, c’est à mon niveau ce que je tends à faire dans mon émission quotidienne sur I télé. C’est pourquoi, les initiatives comme celles du Club de la Presse de Montpellier sont à soutenir. Avez-vous un objet fétiche que vous emmenez systématiquement avec vous lors de vos voyages en avions ? Alors j’ai deux objets fétiches  : le premier est un livre, Recherche de la base et du sommet de René Char, que je prends toujours avec moi. Et le deuxième, c’est un caillou. Je ramasse souvent de jolis cailloux en bord de mer, de rivière ou dans les champs et j’en garde souvent avec moi au fond de mon sac. Ã
David Sifry Christophe Guibbaud Géraldine Le Meur Co-fondatrice de l’accélérateur de start-up, The Refiners, basé à San Francisco, et de la conférence LeWeb. Invitée par  : La Poste direction régionale Languedoc- Roussillon, organisatrice de Bigup 4 Startup, le 19 mai dernier. Cette conférence a pour ambition de permettre à soixante start-up de répondre aux besoins d’innovation de quatorze grands groupes. Géraldine Le Meur, vous êtes connue dans le milieu des Start Up, Pouvez-vous vous présenter ? Je suis avant tout une entrepreneur. Depuis 1995, j’ai créé puis revendu plusieurs entreprises en France avant de partir m’installer aux États-Unis en 2007. Aujourd’hui avec mes deux associés, Carlos Diaz et Pierre Gaubil, nous lançons à San Francisco The Refiners, un accélérateur de Pierre Gattaz Président du directoire de l’entreprise Radiall depuis 1994, et Président du ME- DEF depuis le 3 juillet 2013 Invité par  : le MEDEF Centre Hérault- Sète - Montpellier à l’occasion de son Assemblée Générale le 22 juin 2016 au Palais des Congrès de La Grande Motte. Vous arrivez à Montpellier dans quel état d’esprit ? Je suis très inquiet de la situation actuelle du pays et du climat de violence qui y règne. Plusieurs présidents de Medef territoriaux ont vu leur maison taguée, leur entreprise bloquée, cette stratégie d’intimidation est inacceptable. Sans compter les discours stigmatisants et les violences proférées à l’encontre des chefs d’entreprise. Je déplore une volonté de nuire à l’économie en général s’accompagnant d’une perte de repères et d’un déni de nos valeurs républicaines. Ils ont attErrI i Airlife People i 37 startups cross-border (transfrontalier). Nous aidons les startups à devenir globales, en venant chercher dans la Silicon Valley les idées, l’énergie et les financements qui vont accompagner leur développement. The Refiners a effectué une levée de fonds de 6 millions de dollars pour investir dans 70 startups pendant trois ans. Car créer une startup, c’est avant tout créer un business, et pas uniquement une machine à lever des fonds. Pourquoi avoir accepté l’invitation de BigUp 4 StartUp, organisé par La Poste ? Je ne suis pas étrangère à la région puisque je suis originaire de Perpignan. J’ai ensuite trouvé très pertinente cette idée de faire rencontrer grands groupes et startups. Ces dernières ont besoin de clients, et les grands groupes ont besoin d’innovation. Cela promet un bel avenir à Bigup 4 Startup, qui a l’ambition de se développer au national, voire à l’international. Avez-vous un objet fétiche que vous emmenez systématiquement en voyage avec vous ? Les objets dont je ne me sépare jamais sont mes deux téléphones ! J’avoue être contente que les vols San Francisco - Paris ne soient pas encore connectés, contrairement à la plupart des vols intérieurs aux États-Unis. L’avion reste le seul moment où je n’ai aucune mauvaise conscience à ne pas consulter mes mails ! Ã Pourquoi avoir accepté l’invitation du Medef Montpellier-Sète-Centre Hérault ? Le Medef Montpellier-Sète-Centre Hérault est une structure extrêmement dynamique et à l’écoute de ses adhérents. Il fédère les entreprises, entretient et contribue à développer le tissu économique. C’est un Medef qui a su mettre en place, dans le cadre d’une collaboration intelligente avec les autres Medef territoriaux de la région, une offre de services très variée répondant aux besoins concrets des entreprises locales. En outre, il peut s’enorgueillir de compter parmi ses 800 adhérents Mohed Altrad, président du groupe Altrad, un des leaders européens des échafaudages et des services aux industries du BTP. Avez-vous un objet fétiche que vous emportez systématiquement lors de vos voyages en avion ? Je ne me sépare jamais du connecteur fabriqué par Radiall qui équipe notamment les avions. C’est lui qui permet notamment de transmettre des informations aux pilotes mais aussi aux passagers qui, par exemple, peuvent suivre sur écran le trajet de leur avion. Et je suis fier de participer à cette révolution technologique qui permet une communication dans et entre toutes les régions du monde, qui améliore la vie de milliards de gens, sort de leur isolement les pays reculés. La révolution technologique peut être un formidable vecteur de prospérité et de principes démocratiques. Ã



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 1AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 2-3AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 4-5AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 6-7AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 8-9AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 10-11AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 12-13AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 14-15AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 16-17AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 18-19AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 20-21AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 22-23AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 24-25AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 26-27AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 28-29AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 30-31AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 32-33AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 34-35AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 36-37AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 38-39AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 40-41AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 42-43AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 44-45AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 46-47AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 48-49AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 50-51AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 52-53AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 54-55AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 56-57AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 58-59AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 60-61AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 62-63AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 64-65AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 66-67AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 68-69AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 70-71AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 72-73AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 74-75AirLife numéro 2 jui/aoû/sep 2016 Page 76