AirLife n°11 oct/nov/déc 2018
AirLife n°11 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lysagora Médias

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,3 Mo

  • Dans ce numéro : Costa Rica, splendeurs naturelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 I Airlife ECO I DOSSIER … Session d’entraînement au CNEA de Font-Romeu permettra aussi de définir et mettre en œuvre les moyens nécessaires à la préparation de futures grandes compétitions internationales. Elle s’inscrit d’ailleurs dans un vaste programme baptisé « Occitanie Olympique 2024 », dont l’objectif est de « fédérer et accompagner le mouvement sportif en région ». Le but assumé  : faire valoir nos atouts régionaux pour nous positionner comme un camp de base incontournable aux yeux des délégations sportives. Un « Club des ambassadeurs » (environ 100 personnalités) se chargera, dans ce contexte, de mener des opérations de lobbying pour persuader ces fédérations que c’est ici, en Occitanie, que toutes les conditions sont réunies pour leurs champions. Au demeurant, qu’on vienne ici pour s’entraîner ou s’affronter, l’important c’est qu’on y vienne, voire qu’on y reste. La dimension nationale ou internationale de la compétition vient bien sûr renforcer l’intérêt majeur de ces événements  : quand les caméras tournent, quand les appareils-photos crépitent et que tous les regards sont tournés sur l’Occitanie, ce sont les athlètes, mais aussi les équipements de pointe, les capacités d’accueil des villes-hôtes et les environnements naturel et climatique exceptionnels de l’Occitanie qui sont dans la lumière. POINTS CLÉS « L’accessibilité des sites est prise en compte. Elle fait même partie des points clés étudiés par le Comité officiel des JO. » Bernard Lapasset est le Président d’honneur du Comité Officiel des Jeux de Paris 2024. Une fonction qui l’amènera à identifier les territoires aptes à « accueillir dans de bonnes conditions » les athlètes lors des phases préparatoires précédant les JO. Pour lui, l’olympiade SNS group/SRU Julien Crosnier light goes on, when the camera flashes and all eyes are turned on Occitanie, the athletes, cuttingedge equipment, accommodation capacity of host cities and the exceptional natural and climatic environment willall be in the spotlight. KEY POINTS « Easy access to the various sites is one of the key-points considered by the Olympic Committee. » As Honorary President of the Organizing Committee for the 2024 Olympics, Bernard Lapasset will identify which territories are in a position to accommodate athletes under good conditions for Olympics prep. For him, this is also a cultural event, and « at a national level and not just for Paris ». « Territories have the opportunity to play a key role in hosting foreign delegations and training courses ». He resolved to keep in mind « everything that the South of France has to offer to the Olympic Games », a reference to infrastructures and other types of facilities such as venue accessibility. That was all it took for Emmanuel Brehmer, Chairman of Montpellier Airport Management Board, to react. His airport is a 20-minute drive from Montpellier CREPS sports grounds and provides daily flights to Paris with Navette ! and same day round trip flights. An asset that could have a positive impact on the decision of the Committee when sending all 206 foreign delegations (most likely around the time of Tokyo 2020 Olympics) the offers and specificities of the various sites, a relevant record for Olympic and Paralympic Committees so that they can choose host cities for the pre-Games training. SPORTY MONTPELLIER HAS A FEW CARDS TO PLAY Toulouse is already provided with reliable infrastructures and is assured of hosting football games during the Olympics. As for Font-Romeu, its main asset is the CNEA, already quite popular with French teams and foreign delegations. As for Montpellier, it is counting on its sporty spirit and strong ecosystem in favour of sports. Apart from the many victories this year, its contribution to the development of the territory through Sport Tech and innovation must also … Les Creps d’Occitanie proposent 40 équipements sportifs. Ils hébergent 750 sportifs, dont quelques « stars » comme, ici, le décathlonien Kevin Mayer (Creps Montpellier).
… Les territoires ont l’opportunité de jouer un rôle majeur pour l’accueil des délégations étrangères et les stages de préparation. est aussi culturelle et « nationale, pas uniquement parisienne ». « Les territoires ont l’opportunité de jouer un rôle majeur pour l’accueil des délégations étrangères et les stages de préparation, explique-t-il, promettant d’être attentif à tout ce que le Sud peut offrir aux Jeux ». Référence, bien sûr, aux infrastructures, mais aussi aux équipements d’autre nature comme l’accessibilité des sites. Il n’en faut pas moins pour faire réagir le Président du directoire de l’aéroport de Montpellier, Emmanuel Brehmer. Son aéroport est situé, du terminus aux terrains du Creps de Montpellier, à 20 minutes en voiture, montre en main. Et les liaisons avec Paris (qui plus est, hub mondial de premier plan,ndlr.) sont quotidiennes grâce au service Navette ! qui permet d’effectuer des A/R dans la journée. Un atout qui devrait peser favorablement dans la balance du COJO « Qu’on vienne ici pour s’entraîner ou s’affronter, l’important c’est qu’on y vienne, qu’on s’y installe durablement » avant que ce dernier ne fasse parvenir aux 206 délégations étrangères (vraisemblablement autour des Jeux de Tokyo 2020) les offres et les spécificités des différents sites, une sorte de « registre » utile aux comités olympiques et paralympiques pour choisir où préparer les stages qui se dérouleront en France en amont des Jeux. DR be mentioned. Montpellier has a very dynamic network, with champion entrepreneurs involved in all fields. Among them, Christophe Carniel, who transformedthe sports industry with Vogo Sport technology solutions for live sports, entering a new stage in its international development concurrently with the Games. Some hotels are also rethinking their strategy to ride the Olympic wave. In Vichy Spa Hotel in Juvignac, near Montpellier, former handball world champion Grégory Anquetil provides services tailored to sportsmen. The latest acquisition is a hypoxia chamber (which simulates a low oxygen environment), one of the few available in France. Both entrepreneurs and politicians realised that the development of the economic aspect of sports is extremely favourable for the territory, with benefitsup to 20 times the amount originally invested, if we take the example of FISE festival in Montpellier, and a lot more if applied to other sectors such as health and tourism. Overall, in our region, no less than 41 000 companies live through sport – companies identified by experts as high-potential companies for transversal markets, traditional and technology industries, innovation and branding power. This gives food for thought – what if sports was mainly played outside of stadiums ? Ã EN CE MOMENT ! ON GOING Une communauté « Occitanie olympique 2024 » est progressivement en train de se constituer. Elle réunira, à terme, territoires de sport, dirigeants sportifs, entraîneurs, athlètes, médaillés olympiques et paralympiques… DOSSIER I Airlife ECO I 49 Occitanie Olympique 2024 community is being setup. Eventually it will include sports territories, leaders, coaches, athletes, Olympic and Paralympic medal winners, etc. DR …



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 1AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 2-3AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 4-5AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 6-7AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 8-9AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 10-11AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 12-13AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 14-15AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 16-17AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 18-19AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 20-21AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 22-23AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 24-25AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 26-27AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 28-29AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 30-31AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 32-33AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 34-35AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 36-37AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 38-39AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 40-41AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 42-43AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 44-45AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 46-47AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 48-49AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 50-51AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 52-53AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 54-55AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 56-57AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 58-59AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 60-61AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 62-63AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 64-65AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 66-67AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 68-69AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 70-71AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 72-73AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 74-75AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 76-77AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 78-79AirLife numéro 11 oct/nov/déc 2018 Page 80