Air Tahiti Magazine n°99 jui/aoû/sep 2018
Air Tahiti Magazine n°99 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : destination les Îles Cook.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
PieD De Bananes Fē’i À l’éTaT sauVaGe en MonTaGne. ceT esPèce esT reconnaissaBle De ParT son réGiMe Dressé./A Fē’i plANT growiNg wild iN The mouNTAiNs. The speCies is eAsily reCogNiZed BeCAuse iTs FruiTs grow oN ANuprighT sTem. 92 Un bananier est composé de différentes parties végétales. On distingue les rejets qui constituent les jeunes pousses, le pseudo-tronc – car ce n’est pas un arbre - servant de support aux feuilles et à la tige florale, les fleurs femelles qui donnent les fruits regroupés sous forme de régime et la fleur mâle. Les fruits ne possédant pas de graines, les bananiers ont un mode de reproduction végétatif. Ce sont les racines du plant mère qui donnent les jeunes pousses. Les rejets peuvent être arrachés du plant mère pour être plantés ailleurs. Entre la formation d’une jeune pousse et l’obtention d’un régime de bananes, il faut patienter environ 1 an. Les récoltes se font tout au long de l’année. Les différentes variétés Les différentes variétés de bananiers se distinguent principalement selon le goût, l’aspect, la couleur ou encore la forme de leurs fruits. On peut les classer en deux grandes catégories  : les bananes desserts et les bananes plantains. Les bananes dites desserts regroupent les espèces Musa nana, désignée par les Tahitiens sous l’appellation de mei’a hamo’a, et Musa sapientum, appelée mei’a rio. Selon leur degré de maturité, ces bananes peuvent être très sucrées et sont la plupart du temps mangées crues. Les bananes plantains ou bananes à cuire sont généralement plus longues. Dans cette catégorie, on retrouve les espèces Musa paradisiaca mei’a et Musa TiM-McKenna troglodytarum, de son nom vernaculaire fē’i. Les bananes fē’i sont des bananes très particulières. Retrouvées uniquement dans les îles du Pacifique Sud oriental, le fruit possède une couleur orangée due à la présence de nombreux pigments  : les caroténoïdes, en fait des molécules synthétisées par les plantes et responsables de la coloration orangée des fruits. Sa sève, de couleur violette, est indélébile et son régime est dressé vers le haut, contrairement aux autres variétés de bananiers dont la tige florale est dirigée vers le bas. Les récits des temps anciens racontent qu’autrefois les mei’a possédaient également leur inflorescence dans le prolongement de leur tronc comme les fē’i. Un jour, ces espèces voisines se livrèrent bataille et les fē’i en sortirent vainqueurs. Ils repartirent avec la tête haute tandis que les mei’a gardèrent la tête (tige florale) vers le bas… Chaque espèce de bananes compte plusieurs variétés. Le botaniste américain Marc Daniels a identifié lors de son séjour à Tahiti, en 1927, au moins 13 variétés de fē’i et le botaniste Brown (1931) nota que les Marquisiens cultivaient plus de 75 variétés de fē’i et bananes plantains. Pour ce qui est des espèces introduites par les navigateurs européens, les deux espèces que nous appelons rio (Musa. sapientum) et hamoa (Musa nana), on peut aussi constater des différences entre les pieds cultivés, bien souvent dûes aux conditions environnementales et de culture (sol sablonneux, rocailleux, limoneux, etc.) qui influent sur la qualité du fruit.
Different varieties The different varieties of bananas can be distinguished by their flavor, appearance, color or fruit shape. There is clear division between two categories, eating bananas and plantains. Bananas of the eating variety include the species musa nana, known as mei’a hamo’a to Tahitians and musa sapientum or mei’a rio. Depending on their stage of maturity, these bananas can be very sweet and are mostly eaten uncooked. Plantains or cooking bananas are generally larger. in this category you find musa paradisiaca, mei’a and musa troglodytarum, fē’i by its common name. The fē’i is a rather unusual banana. The species is only found in the southeastern Pacific, the fruit have an orangey hue, due to the presence of different carotenoid pigments produced by the plant, giving its fruits this distinct color. The sap, a deep purple color, is stains, the flower spike pointsupwards, unlike other bananas where it droops downwards. an ancient legend tells the story that long ago the mei’a also possessed flower spikes that pointedupwards, like the fē’i. one day, the neighboring species went to war, the fē’i were victorious. They left with their heads high, while the mei’a kept their heads (the flower spike) down in disgrace… each species of bananans includes several varieties. The american botanist Marc Daniels identified at least 13 varieties of fē’i during a stay in Tahiti, in 1927, the botanists Brown (1931) noted that the Marquesans cultivated more than 75 varieties of fē’i or plantains. Two species were NATURE introduced by european navigators, those called rio (musa. sapientum) and hamoa (musa nana), differences between individual plants are often due to environmental conditions where the plant is growing (sandy soil, rocky, loam, etc.) that influence fruit quality. From home production to experienced cultivators, bananas are found in private gardens for personal consumption or in larger banana plantations, to supply local superstores and the market in Papeete. Growing bananas, however, is not without its diffculties. in fact, several pests are found in French Polynesia, like the banana root borer weevil Cosmopolites sordidus, the nematode wormradopholus similis and more recently Banana Bunchy Top Virus. Prevention is the recommended first line of defense. using clean uncontaminated tools to avoid spreading disease, destroying infected plants and avoiding transplanting infected plants, from an infected zone to a healthy zone... When that fails then treatment is necessary, with a judicious use of pesticides. in recent years, Kepone or chlordecone, a pesticide widely used in the antilles to treat banana plantations has made the headlines. Traces of this insecticide has been found in certain foods and has secondary effects on human health. according to the French food safety authority the Agence française de sécurité sanitaire des aliments (aFssa), chlordecone is an endocrine disruptor that may have cancerogenic effects. it has been banned in French Polynesia and, more recently so in Martinique and Guadeloupe. The choice of banana cultivars that are planted usually depends on the use of the fruits, but also their resistance to certain pests. réGiMe De Bananes ri’o Mûres./A BuNCh oF ripe ri’o BANANAs. P.BaccheT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 99 jui/aoû/sep 2018 Page 126