Air Tahiti Magazine n°98 avr/mai/jun 2018
Air Tahiti Magazine n°98 avr/mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de avr/mai/jun 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : destination Huahine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
les Jeunes FeMMes s’accrochent des PluMes aux doigts Pour danser le haka Manu, la célèBre danse de l’oiseau/youNg woMeN ATTACh FeAThers To Their FiNgers To perForM The hAkA MANu, The FAMous Bird dANCe. 64 Transmission et croissance C’est tout l’enjeu du festival cette année dont le thème est « la croissance de la culture » L’événement doit être pris comme un moment d’échange et de partage pour transmettre cette culture aux générations futures, elles qui doivent se l’approprier à leur tour pour la faire grandir. Comme le rappelait Édouard Fritch, président de la Polynésie française lors de son discours d’ouverture « La diversité des cultures de la Polynésie française est une richesse. La culture marquisienne est l’une de ces richesses. Richesse transmise par nos parents, héritage que nous devons transmettre à nos enfants. Il est de notre devoir de préserver et de promouvoir cette diversité et vos capacités créatrices. L’héritage à transmettre doit être enrichi et non seulement préservé. » Chaque délégation compte quelques enfants dans ses rangs. Les jeunes garçons qui participent aux haka ont même parfois des rôles privilégiés. Leur âge n’enlève rien à l’énergie qu’ils déploient pendant les performances. On sent chez les anciens l’apaisement de voir la relève en marche. Dans le public, quelques touristes, mais la majorité sont des Marquisiens de toutes générations. Ils assistent aux représentations en famille. Une jeune fille s’approche de sa grand mère « Mamie, aide moi à rattacher la couronne à mes cheveux, je n’y arrive pas » On sent l’importance pour cette fillette d’être belle et la fierté de porter un costume confectionné en tapa, spécialité de l’île de Fatuiva. Il s’agit d’écorces d’arbres, choisies, qui sont battues à la main avec un bois dur jusqu’à obtenir une étoffe plus ou moins épaisse. Elles sont généralement imprégnées de curcuma, lequel leur donne une teinte jaune. Sa grand-mère lui répond en marquisien tout en ajustant sa coiffure. Elle l’embrasse et l’enfant court aussitôt rejoindre sa troupe de danse. Le festival de Tahuata se résumerait presque à cette scène. D’ailleurs, la langue parlée durant le festival est exclusivement le marquisien. Mais les touristes ne s’en plaignent pas  : « C’est vrai qu’on ne comprend absolument rien. Mais ce qu’on ressent pendant les danses est tellement fort, il n’y aurait aucun mot pour décrire ça » assure Greg en escale sur son voilier. Le jeune homme de 30 ans se fait appelé Bryan en France, mais ici à Tahuata c’est Teiki, son deuxième prénom. Il est né et a grandi en France d’un père marquisien et d’une mère française. En quête d’identité, il revient tout juste sur la terre de ses ancêtres pour puiser dans ses racines. En quelques jours il a appris les chorégraphies des danses de son île Hiva Oa et performe avec les siens. « J’arrive à un âge où j’ai besoin de savoir d’où je viens pour savoir où aller. Faire partie de cette troupe de danse me ramène à ce que j’ai au plus profond de moi, ça me prend les tripes » assure Teiki. Sur scène, impossible de faire la différence entre un natif des Marquises et ce nouveau venu. L’énergie qu’il met est aussi intense, on le sent transcendé, son regard tendre devient dur quand il entame la danse du cochon. Comme si ces gestes, ces attitudes, il les connaissait depuis toujours. « Il se passe quelque chose quand je danse, je me sens connecté, je ne peux pas l’expliquer, rien que d’en parler j’en ai la chair de poule » explique-il. Le mana, l’énergie spirituelle des Marquises se ressent et s’exprime dans toutes ses formes à Tahuata.
Transmission and growth the festival’s focus and theme this year was « developing the culture ». the event should be taken as a moment of exchange and sharing, to encourage cultural transmission to the younger generations, who must make it their own to help it grow. as edouard Fritch, French Polynesia’s president, underlined in the opening speech « The diversity of French polynesia’s cultures is its wealth. The Marquesan culture is one of these treasures. wealth transmitted from our parents, an inheritance that we should pass on to our children. it is our duty to preserve and promote this diversity and creative abilities. The heritage that is to be passed on should be enriched and not just conserved. » Within each island’s delegation were some children. the young boys taking part in the haka often even having special roles. their age no obstacle, offset by energy they bring to the performance. you can feel the elders’sense of relief, seeing the next generation takingup the torch. among the spectators, some tourists, but mostly Marquesans, of allages, watching the performances together as a family. a young girl calls to her grandmother « Mamie, help me fix the wreath in my hair, i can’t do it right » you sense the need that this young girl has to be beautiful, and her pride to be wearing a costume made of tapa, bark-cloth, produced on the island of Fatuiva. it is made by hand, beating layers of tree-bark, using a hard, wooden beater, until the desired thickness of fabric is obtained. it is usually dyed with turmeric, CULTURE to give it a yellow hue. her grandmother replies in Marquesan, adjusting her hair. she kisses her granddaughter and the child runs back to join her dance troupe. the scene almost perfectly captures the essence of this festival in tahuata. it is notable that the festival is carried out exclusively in the Marquesan language. the tourists aren’t complaining  : « it’s true, we don’t understand what’s going on. however, what we experience during the dances is so powerful, there aren’t words to describe it » assures greg, visiting on his yacht. a young man of 30, called Bryan in France, but here in tahuata going by the name teiki, his middle name. he was born and grewup in France, son of a Marquesan father and French mother. in search of his identity, he has just returned to the land of his forefathers, to discover his roots. in a few days he had learned the choreography of his island, hiva oa’s dance group, and is performing with them. « i’ve come to an age where i need to know where i came from, in order to know where i’m going. Being part of this dance group takes me to the very core= of myself, coming right from my guts » says teiki. during the performance, impossible to distinguish this newcomer from the native Marquesans. the energy he puts into it is so intense, he is transformed, his gentle gaze becomes steely as he launches into the pig dance. as if these movements and attitude were second nature to him. « something happens when i dance, i feel connected, i can’t explain it, just talking about it gives me goose bumps » he continues. it is this mana, the spiritual energy of the Marquesas, that can be felt and is expressed in all its different forms in tahuata. grand rePas coMMunautaire  : les Paquets de cochon, rôtis dans le Four Marquisien Pendant toute une nuit, sont déBallés. Big CoMMuNAl MeAl  : roAsTed iN MArquesAN oveN All NighT loNg, pACks oF pork Are BeiNg uNwrApped.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 98 avr/mai/jun 2018 Page 122