Air Tahiti Magazine n°97 jan/fév/mar 2018
Air Tahiti Magazine n°97 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Air Tahiti célèbre ses 60 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
86 Hei ku’à  : couronne de plumes rouges Issue de la collection de M. Ernest Butteaud et acquise par la Société des études océaniennes pour le Musée de Papeete en 1928, cette couronne de plumes de coq est fragile et exceptionnellement présentée lors d’expositions temporaires de courte durée. Hauteur  : 26 cm Largeur  : 39 cm Épaisseur  : 6,5 cm Matériaux  : plumes de coq, fibres de coco, écorce de fau (Hibiscus tiliaceus) technique  : vannerie datation  : XiX e siècle ou antérieur description  : en plumes de coq à reflets rouges et orangés, cette couronne - hei, en tahitien - possède un tressage particulièrement élaboré en fibres de bourre de coco et écorce de fau, présentant des motifs géométriques. disposées en plusieurs rangs et plus longues au centre, les plumes, sont inclinées dans un même sens. cette courbure naturelle donne à la couronne toute sa force. une bande en demi-cercle tressée en fibres de coco soutient l’ensemble de la structure, prolongée à chaque extrémité par une cordelette en écorce de fau. cette coiffe se porte comme un diadème, les liens permettant de l’attacher sur la nuque sous la chevelure. Teiki dev Hei ku’à  : red-feather headdress From the collection of Mr. Ernest Butteaud, acquired by the Société des études océaniennes (Society of Oceanian Studies) for the Musée de Papeete (Papeete Museum) in 1928, this headdress made of cockerel feathers is fragile and only exceptionally put on display during short-term, temporary exhibitions. height  : 26 cm Width  : 39 cm Thickness  : 6,5 cm Materials  : cockerel feathers, coconut fiber, fau (Hibiscus tiliaceus) bark technique  : weaving Date  : 19 th century or earlier Description  : Decorated with cockerel feathers in shades of red and orange, this headdress - hei, in Tahitian – is particularly elaborately woven using fiber from the coconut husk and fau bark, creating geometric patterns. With several different rows, getting longer in the middle, the feathers are all inclined in the same direction. This natural curvature gives the headdressits strength. A semi-circle of plaited coconut fiber supports the entire structure, prolonged at each end by a cord in fau bark. This head-piece is worn like a tiara, the strings allowing it to be attached at the neck, below the hairline. 1
culture Couronne Hei ku’à Hei ku’à headdress archipel des îles marquises/Marquesas Islands AiR TAhiTi S’ASSoCiE Au muSÉE DE TAhiTi ET DES îLES, TE FARE mAnAhA, PouR PRÉSEnTER DAnS ChAQuE numÉRo un oBJET EmBLÉmATiQuE DE L’ART PoLynÉSiEn PRoVEnAnT Du muSÉE. unE PLongÉE DAnS LE PASSÉ ET noTRE hÉRiTAgE, RiChE DE LA DiVERSiTÉ DE noS îLES, DE noS CuLTuRES ET noS SAVoiR-FAiRE AnCESTRAux. Aux îles Marquises, la hei ku’à était porté par les chefs et les prêtres. Ces derniers servaient le grand prêtre, ou tahu’a, et accompagnaient les chants sacrés de leurs tambours. Caractérisées par une extraordinaire magnificence, les coiffes réservées aux chefs témoignaient d’une grande dextérité et d’un savoir-faire ancestral. Le plus souvent, il s’agissait de bandeaux noués derrière la tête et réalisés à base de fibres de bourre de coco tressées, sur lesquels étaient fixés divers éléments. Certaines coiffes semblaient destinées aux guerriers de haut rang mais pouvaient aussi être portées par des chefs. Les plumes étaient réunies par petits paquets et incluses dans un tressage très serré en écorce de fau, lui-même intégré à une bande tressée en fibres de coco. Les bouquets de plumes étaient maintenus à la structure de façon à être tenus à l’écart du front, et retombaient de façon naturelle et élégante. Le nombre de plumes pouvait atteindre le millier dans les plus grandes coiffes. La hei ku’à, se distinguait des couronnes de fleurs ou de plantes par sa longévité et n’était portée que par des hommes. Elle témoigne aujourd’hui du degré de raffnement atteint par les arts dans la société pré-européenne, plus particulièrement aux Marquises. Malheureusement, peu de pièces de ce type ont pu être conservées jusqu’à nos jours. La valeur patrimoniale de cette œuvre n’en est que plus importante. AiR TAhiTi JoinS WiTh ThE muSÉE DE TAhiTi ET DES iLES - TE FARE mAnAhA (muSEum oF TAhiTi AnD hER iSLAnDS), ShoWCASing An EmBLEmATiC oBJECT oF PoLynESiAn ART, houSED AT ThE muSEum, in EACh iSSuE oF ThE mAgAzinE. A JouRnEy ThRough ouR hiSToRy, RiCh WiTh ThE DiVERSiTy oF ouR iSLAnDS, ouR CuLTuRES AnD ouR AnCESTRAL knoWLEDgE. in the Marquesas, the hei ku’à belonged to chiefs and priests. the latter being high priests, or tahu’a, they were worn during sacred drum chants. simply magnificent, these headdresses, reserved for chiefs demonstrate the impressive dexterity and remarkable ancestral knowledge of the creator. more often, they were headbands knotted at the back of the head, made from woven coconut husk,upon which different objects were attached. some headdresses seem to have been for high status warriors, but could also be worn by chiefs. the feathers were bundled into small packets and tightly woven with fau bark, which was then woven into the plaited coconut fiber band. The bunches of feathers were attached in a way that they stood back from the forehead, falling back in a naturally elegant manner. The largest headdresses could contain a million feathers. the hei ku’à, were distinct from flower or plant leis because of their longevity, and were exclusively worn by men. Today it testifies to the sophistication of art forms in this pre-european society, specifically in the marquesas. sadly, few pieces of this type have survived the ages. making it’s the object’s heritage value even greater. 87 I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 126-127Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 128-129Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 130-131Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 132