Air Tahiti Magazine n°97 jan/fév/mar 2018
Air Tahiti Magazine n°97 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Air Tahiti célèbre ses 60 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
cArTe du monde de 1612, monTrAnT, dAns l’hémisphère sud, les Terres « découverTes » pAr le porTugAis pedroFernAndez quiros, pArTi À la recherche de la TerrA AusTrAlis, la terre australe/The world MAp FroM 1612 showiNg iN The souTherN heMisphere The lANds « disCovered » By The porTuguese pedroFerNANdez quiros, iN seArCh oF TerrA AusTrAlis, The souTherN lANd. 76 En Europe, on assiste à partir du XIV e siècle à l’épuisement des gisements d’or. La recherche de richesses nouvelles s’impose et les premières expéditions maritimes sont organisées par les Portugais et les Espagnols. À leur suite viendront les Hollandais, les Français et les Anglais. À partir du XV e siècle donc, les Européens sillonnent les mers avant tout dans un but économique. L’hypothèse de l’existence d’un continent austral avait été émise dès l’Antiquité, c’est donc tout naturellement que la Terra Australis Incognita ou Terre australe inconnue s’impose peu à peu sur les cartes de l’époque et devient LA destination pleine de promesses à atteindre absolument. La fréquence des expéditions augmente grâce aux progrès réalisés dans le domaine des techniques de navigation et des mesures astronomiques. De la navigation à l’estime, l’on passe à la navigation astronomique grâce à l’invention de l’astrolabe et la parution des Tables de l’Astrolabe. Les premiers Européens dans le Pacifique  : le contexte À la fin du XV e siècle et au début du XVIe, les expéditions portugaises sont menées par Bartolomeo Dias, Vasco de Gama, PedroCabral ou encore Albuquerque. C’est au cours de cette période que s’ouvre la route des Épices et que les Açores, le cap de Bonne-Espérance, les Indes, Ceylan ou encore le Brésil, sont redécouverts par l’Europe. C’est aussi en rAre Book division cette fin de siècle, à Tordesillas, que Portugais et Espagnols se partagent le monde. Le Portugal pourra désormais revendiquer les terres situées à l’est des îles du Cap-Vert, tandis que l’Espagne s’attribuera les terres situées à l’ouest de ces mêmes îles. Au moment où les grandes puissances européennes s’aventurent sur ces routes maritimes vers de nouveaux continents, cela fait déjà environ 6 000 ans que les ancêtres des premiers Polynésiens ont commencé leurs migrations hors de leur terre d’origine, dans le Sud-Est asiatique. Trois mille ans après leur départ, ces navigateurs austronésiens s’étaient installés entre l’archipel Bismarck et les îles Salomon. 2 000 ans plus tard, les Lapita, comme on les désigne aujourd’hui, colonisaient le Vanuatu, Fidji puis migraient vers les îles Tonga et Samoa. Ils avaient acquis une grande connaissance de leur environnement et avaient affné leurs compétences en matière de navigation au cours de leurs migrations vers l’est. Au fil des siècles, et à la suite de guerres ou de famines, les migrations se poursuivirent pour atteindre les sommets les plus reculés de ce que l’on appelle aujourd’hui le Triangle polynésien. Ainsi, des mouvements migratoires se produisirent de Samoa et Tonga vers les Marquises, les îles de la Société, l’île de Pâques, Hawai’i, et la Nouvelle-Zélande. Capables de s’orienter grâce au soleil, aux étoiles, aux vents, houles et courants, ils avaient embarqué à bord de leurs grandes pirogues doubles des animaux tels les cochons et la volaille, mais aussi des plantes pour la consommation ou la pharmacopée. Au-delà de tout cela, à bord des pirogues, les anciens avaient aussi et surtout leurs savoirs, leurs savoirfaire, leurs croyances, leur culture…
1. I. M.r, I.- Yale 17: » a.. From the 14 th century onwards, the gold mines were exhausted in europe, and there was an urge to find new wealth. As a consequence, the first maritime expeditions were setup on economic grounds in the 15 th century by portugal and spain, followed by holland, France and great Britain. The hypothesis of the existence of a southern continent originated in antiquity and therefore the Terra Australis incognita –the unknown southern landnaturally appeared more often on the maps of the time and became the land full of promises to discover absolutely. The expeditions became more and more frequent thanks to the evolution of navigation techniques and astronomical measures. the invention of the astrolabe and its tables allowed navigators to turn from dead reckoning to celestial navigation. in late 15 th and early 16 th centuries, portuguese expeditions were led by Bartolomeo dias, vasco de gama, pedrocabral or albuquerque. the spice route was then opened and europe re-discovered the azores, the cape of Good hope, the indies, ceylon and Brazil. toward the end of the century, in tordesillas, portugal and spain shared out the world  : portugal could claim the lands situated east of cape Verde while spain got the lands west of those islands. As the major european powers first ventured on these sea routes to new continents, the ancestors of the first polynesians had already left their original land in south-east asia some 6,000 years before. 3,000 years later these Austronesian seafarers settled between the Bismarck Archipelago and the solomon islands, and mixed with the local populations. 2,000 years later the lapita people –as they are now called- settled vanuatu, Fiji, Tonga and samoa. As they moved eastwards these ancestors acquired a good understanding of their environment and became experts in navigation techniques. in the course of the centuries and because of wars or famines, they kept on looking for new territories to the north, the south and the east, finally reaching the apices of what is now known as the polynesian Triangle. Therefore, migrations took place from tonga and samoa towards the Marquesas, the Ir 5.1) inoemoom culture society islands, and then to easter island, hawai’i and new zealand. these ancient seafarers were able to navigate using the position of the heavenly bodies, the clouds, the winds and the sea currents and on board their big double-hulled canoes they brought animals – pigs, fowls- but also plants for food and medicine. More important than that, they also brought along their knowledge and skills, and their beliefs ; in other words, their culture. The Europeans in the Pacific ; the first encounters The spanish explorers who discovered the golden route and allowed spain to assert its power on america were commanded by christopher columbus, amerigo Vespucci, Magellan, elcano, cortés and pizarro. Between 1519 and 1521 magellan, a portuguese explorer, and elcano undertook the first circumnavigations for charles v. during one of these expeditions Ferdinand magellan got into a new ocean on november 28, 1520 which he named« pacific ». Two months later the crew, in a state of severe exhaustion, sighted with relief an atoll –pukapuka- in the Tuāmotus. They landed in tough conditions and discovered that the island was uninhabited ; they pickedup some eggs and caught some fish to improve their diet but couldn’t find the water they needed and resumedtheir route westward. in 1595, alvaro de Mendaña commanded a fleet of four vessels, that is, 378 people. They got to a group of islands that the spanish commander namedlas islas Marquesas de don garcia hurtado de Mendoza de Cañete, in honor of the viceroy of peru. These islands were Fatuiva (santa magdalena), hiva oa (Domenica), and tahuata (christina). on July 21, 1595, in the bay of omoa, Fatuiva, the spaniards met the islanders for the first time. They were stunned at the impressive size of the men and the beauty of the women. Trois hommes cleFs dAns l’hisToire des conTAcTs enTre polynésiens eT européens (de gAuche À droiTe)  : FerdinAnd mAgellAn (1480-1521), AlvAro de mendAnA (1542-1595) eT pedroFernández de quirós (1565-1614)/Three key MeN iN The hisTory oF The CoNTACTs BeTweeN polyNesiANs ANd europeANs (FroM leFT To righT)  : FerdiNANd MAgellAN (1480-1521), AlvAro de MeNdANA (1542-1595) eT pedroFerNANdez de quirós (1565-1614). 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 126-127Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 128-129Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 130-131Air Tahiti Magazine numéro 97 jan/fév/mar 2018 Page 132