Air Tahiti Magazine n°92 oct/nov/déc 2016
Air Tahiti Magazine n°92 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Hiva Oa... l'âme des Marquises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
92 Dans le cadre de ces formations, son rôle est de mettre le personnel navigant dans toutes les conigurations et situations possibles. « par exemple, nous nous entraînons en cabine en cas d’incendie à bord ou d’évacuation par les issues de secours », précise christelle nadjarian. une préparation des passagers et de la cabine en vue d’un atterrissage ou amerrissage forcé peut même être simulée pour s’exercer à l’ensemble des annonces et procédures d’urgence. les gestes sont répétés inlassablement pour qu’ils deviennent des automatismes, permettant ainsi aux Pnc d’avoir une actioneicace en cas de situations d’urgence. Pour mener à bien cette mission, elle collabore avec trois autres instructeurs. tous sont rattachés à la direction des opérations aériennes (doa). en tant qu’instructeur, christelle a suivi une formation pour devenir formatrice ainsi que des cours de coaching ain de mieux appréhender l’accompagnement du personnel navigant. sous la casquette de chef Pnc, christelle s’occupe d’aspects méconnus du métier de PNC. Des rôles, des tâches et des fonctions que les passagers ne s’imaginent souvent pas. elle élabore notamment les procédures de sécurité en partenariat avec les diférents services de la compagnie aérienne dont le Bureau d’étude et la cellule système de gestion de la Sécurité, deux entités de la Direction des Opérations Aériennes. elle travaille également avec le responsable des marchandises dangereuses et de la sûreté mais aussi le service catering et le service commercial pour tout ce qui concerne le service à bord. les procédures sont en perpétuelle évolution pour répondre à toutes nouvelles exigences règlementaires ou relatives à la sécurité. christelle participe de manière régulière à des audits ain de vériier que ces évolutions sont prises en compte par la compagnie de manière satisfaisante. ces audits sont réalisés par la direction générale de l’aviation civile (dgac), organisme de l’état chargé du contrôle du secteur du transport aérien. Ce dernier mandate des personnels qui, au cours de certains vols, observent le travail des Pnc d’air tahiti pour déterminer si les diverses réglementations sont bien respectées. Par ailleurs, christelle précise : « Je travaille avec tous les départements liés au service et à la sécurité à bord. C’est un aspect très intéressant et enrichissant de mes nouvelles fonctions. Je suis Photos : P.ailloud amenée à rencontrer des services et de nouvelles personnes que je n’avais pas l’occasion de côtoyer auparavant. » et pour garder le contact avec le terrain, les Pnc et les passagers, christelle réalise encore quelques vols par semaine, même si la plupart du temps, c’est au sol qu’elle opère. une autre facette de son travail est la gestion des vols que l’on peut qualiier de « spéciaux » c’est-à-dire ne rentrant pas dans le cadre du programme de vols habituel de la compagnie. « Nous avons des clients des entreprises, des particuliers, des autorités qui nous louent des avions ATr 42 ou ATr 72. mon rôle est de répondre au mieux à leurs attentes dans le cadre du service à bord. » en février dernier, christelle a ainsi fait partie de l’équipage qui a pris en charge la délégation présidentielle dans le cadre d’un voyage du président de la république, françois hollande, à raiatea. « Je n’ai pas eu la chance de voler avec François hollande qui voyage dans l’avion oiciel du président de la république, mais c’était une belle expérience d’être avec sa délégation. pour les pNC, le service à bord des vols « spéciaux » est souvent plus compliqué, car nous devons répondre à des attentes particulières en gérant les contraintes telles que le service à bord souhaité par le client, le temps de vol, souvent très court, et le nombre de passagers. », explique Christelle pour qui, avec l’aspect sécuritaire, le sens du service est une priorité. Pour répondre aux standards de la compagnie, l’ensemble du personnel navigant doit faire preuve de professionnalisme, de gentillesse et manifester son sens de l’accueil polynésien. ce sont d’ailleurs des qualités qu’elle prend en compte lorsqu’elle participe, en collaboration avec la direction des ressources humaines, au recrutement de nouveaux PNC ou de chefs de cabine. Pour christelle nadjarian, les qualités inhérentes au poste de chef PNC sont l’écoute, l’intégrité, l’exemplarité, la coniance et le respect des autres, mais aussi un bon relationnel et une bonne communication. « il faut évidemment aussi beaucoup de rigueur, surtout à un tel niveau de responsabilités. Je dirais qu’on ne naît pas chef, mais qu’on devient chef, j’apprends tous les jours. Chaque jour est un challenge pour moi. ».en accédant au poste de chef Pnc, christelle espère contribuer à l’amélioration du travail des Pnc à bord de nos avions, ainsi qu’à la sécurité, au confort et au bienêtre des passagers.
Among the responsibilities of the Cabin Crew Manager, Christelle attends to many little known aspects of a light attendant’s work. These are roles, tasks and functions that the passengers themselves often don’t even imagine. Christelle develops safety protocols, in partnership with the diferent airline services, among them the Flight Operations Support and Safety Management System units, both entities of the Flight Operations Department. She also collaborates with heads of Dangerous Goods and Safety, as wellas the Catering and Commercial departments, with respect to the inlight services proposed. Because the safety standards and requirements are constantly evolving, Christelle regularly participates in audits, in order to verify that theseupdates have been adequately incorporated into the airline’s practices. The audits are carried out by the Civil Aviation Authority charged with controlling the air transport sector. The Civil Aviation Authority mandates personnel, whose role is to observe Air Tahiti’s light attendants at work, to ensure that the various rules and regulations are being respected. Among other things, Christelle notes : « I work with all the departments linked with inlight services and security. It is one of the interesting and rewarding parts of my new responsibilities. I am required to meet with a large number of diferent services and personnel, that I hadn’t previously had the opportunity to work with. » In order to maintain contact with the cabin crew and passengers, Christelle still makes the time to work on several lights a week, even if the greatest part of her time is now spent on the ground. Another aspect of her work is to manage « special » lights that are not featured in the regular light program. « We ZOOM SUR AIR TAHITI have clients – businesses, individuals or authorities – that charter ATR 42 or ATR 72 lights. My role is to respond to their needs in terms of the inlight services. » Last February, Christelle was part of the light crew taking care of the presidential delegation, when the French President, François Hollande, visited Raiatea. « I didn’t get the opportunity to ly with François Hollande, who traveled in the oicial presidential airplane, but it was a great experience to be with his delegation. Such « special » lights are often more challenging for cabin crew, as we must respond to the speciic requirements of our clients, managing constraints such as special onboard service requests, light times, that are often very short, and the number of passengers » explains Christelle, who considers customer service, along with security concerns, to be of the highest priority. In order to meet the standards required by Air Tahiti, all light attendants must demonstrate professionalism, kindness and an innate sense of the Polynesian welcome. These are the primary qualities that Christelle seeks in candidates, when she assists in the recruitment of new cabin crew or pursers, in collaboration with the Human Resources Department. For Christelle Nadjarian, the qualities required to be a good Cabin Crew Manager are integrity, the abilities to listen, lead by example, show trust and respect for others, but also to have good inter-personal skills. « Obviously you need to be very rigorous, particularly at such a high level of responsibility. I would say that you are not born a leader, but that you become a chief, I am always learning. Every day holds a new challenge for me ».As the Cabin Crew Manager, Christelle hopes to improve the work standards of the light attendants onboard our airplanes, as wellas the security, comfort and wellbeing of the passengers. 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 100