Air Tahiti Magazine n°92 oct/nov/déc 2016
Air Tahiti Magazine n°92 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Hiva Oa... l'âme des Marquises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
rencontres culturelles à Kauehi, atoll des tuamotu, archiPel disPosant de Plusieurs langues Polynésiennes : sePt aires linguistiQue en tout. CulTurAl eNCouNTers oN kAuehi, AN AToll iN The TuAmoTus ArChipelAgo, A hoTspoT oF polyNesiAN lANguAges : diVided iNTo No less ThAN seVeN liNguisTiC zoNes. 66 - Le reo pa’umotu (langues des habitants des Tuamotu). La dispersion des atolls des Tuamotu est telle qu’il convient de parler des langues pa’umotu. Sept aires linguistiques peuvent être distinguées : le vahitu, le mihiroa, le tapuhoe, le parata, le napuka, le fagatau et le maragai. Ces langues sont pratiquées quotidiennement par les populations très peu nombreuses, l’archipel entier ne comprend que 15 000 habitants et les atolls proches de Tahiti utilisent désormais le tahitien. Une académie pa’umotu a été créée en 2008. Des défis surmontés et d’autres à surmonter… Un des déis que la société polynésienne a eu à surmonter, suite aux diférents bouleversements qui ont afecté le pays, fut la conservation de ses langues locales. Le reo mā’ohi est toujours vivant en dépit de la période coloniale (protectorat français sur Tahiti dès 1842) et de la politique d’assimilation qui s’est étendue sur plus d’un siècle après l’annexion de nos îles en 1880. À partir de cette époque, le tahitien fut progressivement banni des écoles au proit du français et il n’y réapparut qu’en 1982, après l’extension dans nos îles de la loi Déixonne de 1951. Cette loi permettait, en Métropole, l’enseignement des langues régionales dans les écoles. Aujourd’hui, le tahitien est parlé au quotidien par pratiquement toute la population autochtone, à l’exception peut-être de la capitale Pape’ete où réside un fort pourcentage de personnes venues de l’extérieur et où un phénomène de changement linguistique devient préoccupant parmi les jeunes. D’une façon générale, la population est bilingue à des degrés divers ; beaucoup s’expriment avec diiculté en français, voire pas du tout pour les personnes âgées. La situation linguistique est relativement simple en Polynésie française, comparée à d’autres pays, nous n’avons qu’une seule langue avec des variantes dans les archipels. La situation actuelle est encore bonne, à l’exception de la frange des personnes âgées qui ne connaissent que leur langue maternelle. La quasi-totalité des Tahitiens et des Demis – les métis européens et tahitiens – s’exprime indiféremment en tahitien ou en français. La population européenne, même originaire du pays, reste idèle au français et s’intéresse peu aux langues locales.
Challenges past and future… one of the greatest challenges Polynesian society has faced and surmounted is preserving its’languages. reo mā’ohi remains deiantly alive, despite the ravages of the colonial period (from 1842 onward, when tahiti became a french Protectorate) and the assimilation policies that were in efect for over a century after the annexation of the islands in 1880. tahitian was gradually banished from schools in favor of french, and only re-appeared on the curriculum in 1982, due to the broader application of the Déixonne law, a French law dating from 1951, that allowed the teaching of regional languages, such as Breton, in french schools. today tahitian continues to be spoken on a daily basis, with maybe the exception of the capital Pape’ete, where most of the non-Polynesian residents live and where a disturbing number of younger speakers no longer use their language. speaking generally, the population is bilingual, but to varying degrees. many of the older generation can’t or have great diiculty expressing themselves in French. for linguists, the situation in french Polynesia is relatively simple, compared with many other countries, as there is just one indigenous language, with geographic variants. With the exception of the older generation, who generally speak only their regional language, the current situation is encouraging. Photos : PhiliPPe Bacchet 5411P".., ¢.e ç r - {. : , f r {y } y f } -, f.'- -41iy -_, ;.7.., I {..=x. k -... CULTURE'f For the most part, Tahitians and Demis (people of mixed Polynesian and european heritage) are bilingual, and able to express themselves equally well in Tahitian or French. The european population, however, even those whose families have now lived here for generations, generally stay faithful to french, very few attempt to learnthe local languages. the most serious threat to the survival of Polynesian languages, however, was not its social exclusion, but the mass disappearance of its’speakers. in the 18 th and 19 th centuries the population was decimated due to the arrival of various european diseases and epidemics. at the end of the 18 th century the tahitian population was in the region of 204,000 inhabitants, by 1900 there were less than 10,000. today’s population has recovered to around 260,000 (all ethnicities combined), but it is hard to comprehend how the languages survived such erosion. But they did, the indigenous population, still the majority today, speak their own regional languages. the reasons for this, as mentioned previously, are that each isolated island represented a sanctuary for its language, and the depth of the attachment of the local population to their mother tongue and cultural identity. the greatest progress made recently was in the media, particularly radio and television. Within a matter of months, television channels, that would not have been out of place in mainland france, were transformedinto something adapted to their actual audience. ti. v,. Y1 } r rare Dire no Tyruai des marQuises (à gauche) à tuBuai aux australes (Photo du haut) en Passant Par l’île de tahiti, les langues Polynésiennes affichent leur diversité. iN The mArquesAs (leFT), TuBuAi iN The AusTrAls (ABoVe) ANd Also The islANd oF TAhiTi, polyNesiAN lANguAges CeleBrATe Their diVersiTy. 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 92 oct/nov/déc 2016 Page 100