Air Tahiti Magazine n°105 jan/fév/mar 2020
Air Tahiti Magazine n°105 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 73,2 Mo

  • Dans ce numéro : Gambier, ces îles du bout du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
Les cabosses du cacaoyer se parent de magnifiques couleurs lorsqu’elles sont mûres ; il faut alors les cueillir et ne pas perdre de temps pour en extraire les fèves../Cocoa pods turn a fantastic vivid color when ripe ; they should be picked without further delay and the beans removed.. 76 1840  : le docteur Francis Johnstone, chirurgien de profession, installé à Tahiti depuis quatre ans, voit son « commerce » fructifier auprès de la petite colonie essentiellement de missionnaires anglais occupant déjà Tahiti, tandis que son influence ne cesse également de croître, puisque la reine Pomare IV fait parfois appel à ses services, autant comme médecin que comme conseiller. À l’époque, l’actuelle Polynésie française n’existait pas, les îles étaient des royaumes indépendants et la Grande-Bretagne comme la France lorgnaient sur ces terres dans le grand Monopoly colonial de l’époque. C’est la France qui l’emporta finalement avec la signature du protectorat en 1842 (l’annexion ne se fera qu’en juin 1880, quand Pomare V fera don de ses États à la France). Premiers cacaoyers mexicains en 1845 Johnstone, lui, si influent fut-il, n’était pas un politique mais en revanche, il avait compris que ces îles devaient être mises en valeur. Féru de botanique, il décida en 1845 de réaliser sa grande opération d’enrichissement de la flore locale en important, d’Asie comme d’Amérique (et même d’Afrique), un très grand nombre de plantes n’existant pas encore (voir encadré). Parmi celles-ci, Theobroma cacao, le cacaoyer, qu’il fit venir du Mexique. Le climat, chaud et humide, convient RiR TFIHiTi parfaitement à ce petit arbre, et de fait, Johnstone réussit très bien cette acclimatation. Mais à l’époque, la trilogie de culture coprah-coton-café (et oranges accessoirement), avait le vent en poupe et aucun colon ne se lança à grande échelle dans la production de fèves de cacao ni, à plus forte raison, de chocolat. Johnstone, qui rédigea aussi un traité consacré aux plantes médicinales polynésiennes, mourut prématurément en 1855, et avec lui fut enterré tout son savoir et toute sa science  : les Tahitiens savaient quel amour le chirurgien portait aux plantes et à leur étude ; aussi, Johnstone inaugura-t-il le cimetière de l’Uranie à Papeete (il fut le premier à y être enterré) d’une manière singulière puisque dans sa tombe, ses proches et amis polynésiens ajoutèrent toutes ses notes, tous ses écrits, le fruit de tous ses travaux. Et de cacao, sinon artisanalement ici ou là, il ne fut plus question pendant des décennies… Cacao et poivre en renfort du coprah Nous voilà quinze ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale  : à Paris, on avait compris que l’empire colonial français subissait une cure d’amaigrissement drastique, mais on savait aussi que les territoires demeurant français méritaient la plus grande attention. Ambitionnant de créer un nouveau terroir pour le chocolat à Tahiti, Morgane Richard-Bruant est ici devant une de ses tables de séchage des fèves, après leur fermentation./With an ambition to create a new chocolate terroir in Tahiti, Morgane Richard-Bruant stands in front of a table for drying the cocoa beans, after they have been fermented..
1840 : the medical doctor Francis Johnstone, a surgeon by profession, living in Tahiti for four years, with a flourishing «business» in this small colony, his patients essentially consisting of the English missionaries already settled in Tahiti. His influence was continuing to grow, to the point that he was sometimes calledupon by the Queen Pomare IV, in an advisory capacity as much as for medical matters. At the time, French Polynesia did not yet exist, the islands were independent kingdoms, that both Great Britain and France were greedily eyeing-up, as part of the great colonial Monopoly game they were playing across the globe at the period. It was France that finally won, the protectorate was signed in 1842 (The annexation would not happen until June 1880, when Pomare V placed his islands under French administration). The first Mexican cacao trees from 1845 Johnstone himself, for all his influence, was not a politician, but he did believethat the islands should be developed. As a keen botanist, he decided to start introducing a large variety of different plants to enrich the local flora, from Asia, America (and even Africa), many of which did were not previously found here (see textbox). Among them was Theobroma cacao, the cocoa or cacao plant, brought from Mexico. The warmand humid opt. pf il NATURE climate suited the small tree perfectly, and so Johnstone had no difficulty getting the plant acclimated. However, at that point in time the agricultural trio coprah-cotton-coffee (and oranges to a lesser extent) were already well established, and none of the colonists launched themselves actively into cacao production in any large scale, and so chocolate production remained a dream. Johnstone, who also produced a treatise on Polynesian medicinal plants died prematurely in 1855, and all his scientific knowledge was buried with him, quite literally. Johnson was notably the first person to be buried in the Uranie cemetery in Papeete, and his Tahitian friends, knowing how much the surgeon loved his studies of plants decided buried all his notes and works with him. And so, after his death the secrets of growing and processing cacao were lost to all for decades, except for a small number who made used very basic preparation methods … Cacao and pepper as a complement to coprah Let’s fast forward, it is now fifteen years after the Second World War. In Paris it was clear that the French colonial empire was drastically shrinking, but there was also an awareness that the remaining French territories deserved greater attention. CCP VZ) #4/ ;\,\Retirez de l'argent partout dans les îles AVEC CASH ADVANCE OPT Bientôt les vacances dans les îles ? Pensez à prendre votre carte de retrait locale. Avec Cash Advance OPT, retirer facilement de L'argent dans les 46 agences OPT des îles éloignées. L'OPT vous facilite les îles ! Office des Pcstes et Télécommunications - Polynésie française www.opt.pf OPT 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 105 jan/fév/mar 2020 Page 116