Air Tahiti Magazine n°104 oct/nov/déc 2019
Air Tahiti Magazine n°104 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°104 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 53,0 Mo

  • Dans ce numéro : Raiatea, une île originale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
70 La Polynésie française est leader mondial de la production de perles de culture issues de l’espèce Pinctada margaritifera. Il y a 90% de chance qu’elle provienne de nos lagons, lorsque votre regard croise cette gemme en bijouterie, partout dans le monde. Près de 14 tonnes de perles de culture sont exportées par le territoire annuellement depuis 2010 (source officielle de l’Institut de la statistique de la Polynésie française, Service des douanes), avec de nombreuses ventes aux enchères organisées à Tahiti. C’est dire l’importance de cette véritable industrie perlière. La perle de Tahiti est une perle de couleur naturelle, provenant de la greffe et de l'élevage de Pinctada margaritifera, sans traitement susceptible de modifier ses caractéristiques après sa récolte. La perle de culture s’oppose à la perle naturelle ou fine, produite accidentellement par l’animal, sans intervention humaine. Plusieurs ingrédients sont requis pour produire une perle de culture. Comme toute « culture », elle nécessite avant tout un site propice, soumis à autorisation d’exploitation en Polynésie française, pour l’élevage, le stockage et l’entretien des « cheptels ». Enfin, et le plus important, il faut des huîtres perlières ! En Polynésie française, ces dernières sont collectées dans le milieu naturel à l’inverse des autres pays producteurs concurrents dont l’approvisionnement est réalisé par voie d’écloserie. Ces huîtres collectées dans la nature sont élevées en moyenne (et au minimum) 2 années, avant d’atteindre la taille suffisante pour être « exploitées » et produire des perles. À L’ORIGINE, UNE OPÉRATION « CHIRURGICALE » LA GREFFE DES NACRES EST UNE ÉTAPE CLEF DU LONG PROCESSUS MENANT À LA NAISSANCE D’UNE PERLE DE CULTURE. GRAFTING OF THE OYSTERS IS A KEY STAGE IN THE CULTURED- PEARL PRODUCTION PROCESS. MANU’A VECKER-SUE Pour produire une perle de culture, une opération « chirurgicale » est nécessaire. Cette dernière se décompose en plusieurs étapes et consiste successivement à  : 1) prélever un morceau de manteau appelé greffon (de 3 à 4 mm 2) à partir d’une huître (qualifiée de donneuse de greffon) et 2) insérer ce greffon avec un nucléus sphérique (il est fabriqué à partir de coquille de moule du Mississipi) dans la gonade d’une huître (dite receveuse). Pour cela, cette dernière est entrouverte à l’aide d’une pince écarteur et la gonade est incisée afin de recevoir le nucléus, puis le greffon est délicatement apposé à son contact. Cette opération est pratiquée par des greffeurs très expérimentés. Hors découpe du greffon, le temps nécessaire est inférieur à la minute ! C’est dire l’adresse des greffeurs qui peuvent réaliser jusqu’à 500 greffes par jour. Comme tout acte de chirurgie, des rejets du nucléus peuvent avoir lieu. On les estime entre 30 et 5% selon la dextérité du greffeur et les paramètres physiologiques et/ou culturaux lors de la greffe. Sans rejet du nucléus, les cellules du greffon vont proliférer autour de lui et former la poche perlière, un organe dit biominéralisateur (dérivé des cellules du manteau et capable de produire des minéraux d’origine biologique).
French Polynesia leads the world in the production of cultured pearls from the Pinctada margaritifera species of pearloyster. If you find one of these pearls in a jeweler’s store, anywhere in the world, there’s a 90% probability that it came from one of our lagoons. Our territory has been exporting nearly 14 tons of cultured pearls annually since 2010 (according to the official figures published by the French Polynesian Institute of Statistics, Customs Department), with many auctions held in Tahiti annually. This demonstrates the genuine importance of the pearlindustry here. The Tahitian pearlis naturally colored, produced by raising and grafting Pinctada margaritifera, without any treatments to alter their characteristics after harvesting. The cultured pearldiffers from natural or wild pearls, which are much rarer and are produced accidentally by the oyster, without any intervention by humans. Several elements are necessary to produce a cultured pearl. Like all other « cultures », first of all you need a suitable location, and the accompanying permit authorizing pearlfarming, required here in French Polynesia, in order to raise and look after « livestock ». Finally, and most importantly, you need pearloysters. Here in French Polynesia, the oyster spat are collected in the wild, unlike other competing pearl-producing countries that breed their oysters in hatcheries. The wild-caught oysters must be raised on average (and for at least) 2 years before they are large enough to start producing pearls. ilopt.pf +SI W lob NATURE THE RESULT OF A « SURGICAL » PROCEDURE To produce a cultured pearlthe oyster must undergo a « surgical » procedure. This is carried out in different stages  : 1) removing a small piece of mantle called the graft (of 3 to 4 mm 2) from an oyster (said to be the donor shell) and 2) inserting the graft along with a spherical nucleus (made from a piece of Louisiana freshwater mussel shell) into the gonads of another oyster (called the recipient). To do this, the recipient shell is opened slightly using a spreading clamp, an incision is made in the gonad large enough to take the nucleus, and then the graft is also inserted, delicately placed in contact with the nucleus. It is an operation that is carried out by highly experienced grafters. Excluding the preparation of the grafts themselves, the process takes less than a minute ! This testifies to the skill of grafters who can performup to 500 grafts in a day. As is the case with all transplant operations, the nucleus can be rejected. This happens in between 5 and 30% of cases, depending on the grafter’s dexterity and other physiological and/or culturing conditions when the graft takes place. If the nucleus is not rejected, the grafted cells will grow around it to forma pearlsac, an organ that is capable of biomineralization (in other words the mantle cells produce mineral substances of biological origin). CCP\Z Retirez de L'argent partout clans tes tes AVEC CASH ADVANCE OPT Bientet las vacances dans les% es ? Pansez à prendre votre tarte de retrait locale. Arec Cash Acivançe ()PT. retire ; Éa çi bernent de en ; dans les h agences OPT des îles eleignies, L'OPT velus laciti ta les ïles ! Orifice cos Postas et Télécommunicelicers - Polynésie française'mem aplpf OPT mn.rrii-1.1"  : 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 104 oct/nov/déc 2019 Page 124