Air Tahiti Magazine n°103 jui/aoû/sep 2019
Air Tahiti Magazine n°103 jui/aoû/sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°103 de jui/aoû/sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 41,3 Mo

  • Dans ce numéro : Manihi, l'île bleue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
Huîtres perlières P.margaritifera dans leur milieu naturel, ensachées dans des pinacles coralliens. Black lip pearloysters P.margaritifera in their natural environment, nestled within coral piNNACles. 74 L’économie de la perle de culture, malgré la crise à laquelle elle fait face, demeure encore la seconde ressource économique du Pays, juste après le tourisme. La perliculture couvre officiellement plus de 8 000 hectares de surface d’exploitation (concessions maritimes), répartie sur 26 atolls ou îles producteurs au sein de trois des cinq archipels que compte la Polynésie. Parmi les 556 producteurs détenteurs d’une carte d’exploitation (collecteur de nacre et/ou producteur de perles), les lagons de Mangareva (archipel des Gambier) et d’Arutua (archipel des Tuamotu) concentrent la majorité des fermes avec respectivement 141 et 72 propriétaires (source  : DRM, Direction des Ressources Marines). Par le passé, la nacre fût pêchée en apnée (nacre de plonge) pour l’exploitation de sa coquille (fabrication de boutons), puis pour la production de perle avec le développement de la méthodologie associée. Aujourd’hui, elle est collectée dans certain atoll, dit collecteur ; essentiellement Ahe et Takapoto au Tuamotu et Mangareva au Gambier. Sur ces trois sites, sa densité est telle qu’il suffit de jeter des stations de collectage pour approvisionner la filière entière. Autrefois composée de fagot de « miki-miki » (Pemphis acidula, un arbuste des rivages tropicaux), chaque station est désormais une corde de 220 m de longueur, composée de 600 collecteurs de 80 cm de longueur, véritable guirlande de matière plastique. Ces stations en suspension dans le lagon sont autant de surface de contact offerte pour capter les larves d’huîtres perlières. Ces dernières sont produites en abondances quasiment Chin Long Ky tout au long de l’année, avec cependant des pics de collectage plus favorable en saison de reproduction (lors des transitions saisonnières). L’huître perlière présente dans les lagons de Polynésie porte le nom scientifique de Pinctada margaritifera (ou parau en tahitien). C’est un mollusque bivalve (c’est à dire à coquille double) de la famille des Pteriidae, tout comme la moule ou la coquille Saint-Jacques exploitées pour leurs chairs. P.margaritifera est ensachée dans les formations coralliennes où elle échappe à la prédation. On peut l’a trouver jusqu’à trente mètres de profondeur. Elle peut atteindre une taille maximale avoisinant une trentaine de centimètre de circonférence chez les individus les plus âgés. C’est un organisme filtreur, qui se nourrit de micro-algues en suspension dans les eaux des lagons. Et oui, il est inutile de lui donner à manger ! Elle est capable de filtrée plusieurs mètres cube d’eau par jour pour subvenir à son appétit et agit donc comme une véritable unité de filtration. Toute sa biologie et les fonctions physiologiques associées seront dans les années à venir étudier à l’échelle de son génome. En effet, son patrimoine génétique a été séquencé, assemblé et annoté cette année par l’Ifremer (Institut français pour la recherche et l’exploitation de la mer), grâce au soutien du Pays. Une avancée scientifique majeure qui marque le leadership de la Polynésie française en matière de recherche et développement sur l’espèce.
The production of cultured pearls is the second most important economic activity in French Polynesia after tourism ; this is despite the crisis that it has been through. There are more than 8,000 hectares of pearlfarm(on maritime lease) according to official figures, spread across 26 atolls or islands in three of the five French Polynesian archipelagos. Among the 556 producers with a registered business (shell collectors and/or pearlproducers), a majority of the farms are found inside Mangareva’s lagoon (Gambier Islands) and on Arutua (Tuamotu Islands) with 141 and 72 establishments respectively (source  : DRM, Direction des Ressources Marines, Department of Marine Resources). In the past, oysters were fished by free divers mostly for the nacre, which was used to make buttons ; pearlproduction came later, as the associated techniques were developed. Today, the oyster larvae or spat are collected on certain atolls, called collector sites ; primarily Ahe and Takapoto in the Tuamotu and Mangareva in the Gambiers. The natural densities of oyster larvae are sufficient at these three locations that you just need to throw collector substrates into the water to get enough individuals to supply the entire trade. Once made using of miki-miki (Pemphis acidula, a tropical shrubby tree found on the coast) twigs, the ‘collectors’consist of 220m lengths of long rope with 600 80cm long collectors tied to them, forming a sort of plastic garland. These floating stations are placed in the lagoon, providing an ideal large surface area for capturing pearloyster tit NATURE larvae. The larvae can be found in abundance year ‘round, though there are peaks in their abundance during the reproductive period (when the seasons are changing). The pearloyster is found in French Polynesia’s lagoons and goes by the scientific name Pinctada margaritifera (or parau in Tahitian). It is a bivalve mollusk (with a hinged double-shell) in the family Pteriidae, just like the mussels and scallops that are prized as seafood. P.margaritifera is found in nooks and crannies between the corals, where it is protected from predators. It can be found at depths ofup to thirty meters and the oldest individuals reach a maximum size of around 30 centimeters in circumference. As a filter-feeder it nourishes itself on micro-algae suspended in the lagoon water. So, no, it doesn’t even need to be fed ! It acts as an efficient water filter, cleaning several cubic meters of seawater a day, in order to satisfy its appetite. In the coming years every aspect of its biology and the associated physiological functions will be studied on a genomic level. In fact, its entire genome has already been sequenced, assembled and annotated this year by Ifremer (Institut français pour la recherche et l’exploitation de la mer, the french Institute for research and exploitation of the sea), with support from the local government. This major scientific advance demonstrates French Polynesia’s place at the forefront of the research and development of this species. CCP  : \\  : Retirez de l'argent partout dans les îlesie.\\L'OPTrrl AVEC CASH ADVANCE OPT Bientôt tes vacances dans tes îles ? Pensez à prendre votre tarte de retrait locale. Avec Cash Advance OPT, retirez bellement de l'argent dans Les 46 agences OPT des îles éloignées. vous facilite las îles ! Office des Postes et Télécommunications - Polynésie française www.optpf OPT FIR TFIHiTi 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 103 jui/aoû/sep 2019 Page 124