Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 36 Mo

  • Dans ce numéro : Rimatara, immensément séduisante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Scène contemporaine de culte à tAhiti. Les tenues vestimentaires sont toujours très codifiées. A scene from a modern day religious service in Tahiti. There is stilla strict dress code. 72 Deux ans plus tard, le temple et la station missionnaire de Papetoai, sur l’île sœur, étaient édifiés pour devenir la base principale des évangélistes qui essaimèrent ensuite dans tous les archipels. Les premières conversions massives en tant que telles intervinrent en 1815 après que Pomare II ait remporté, dans la guerre des clans dont Tahiti était l’incessant théâtre, la victoire sur les chefs de cette île, des chefs jusqu’alors dévoués aux religieux traditionnels. En cette même année, Pati’i, le grand prêtre de Papetoai lui-même, se convertit et brûla l’image de Oro, le dieu de la guerre, en témoignage de sa nouvelle foi. Un acte qui signa le début d’une longue série de destructions d’idoles et de déités traditionnelles par le feu par des populations devenues iconoclastes. Pomare II fut baptisé en 1819 et aida à traduire et corriger l’Évangile en langue tahitienne. L’ouvrage devint alors une arme politique qui lui permit d'étendre son pouvoir des îles de la Société jusqu’aux Australes. Les derniers soubresauts Durant les décennies suivantes, les deux grands empires coloniaux constitués alors par la France et l’Angleterre continueront âprement à se disputer la prééminence de ces îles devenues entre-temps l’incarnation du Paradis sur Terre pour tous les Occidentaux. Une lutte d’influence idéologique remportée pour longtemps par les Britanniques même après l’établissement du protectorat français en 1842  : arrivée la première, l’église évangélique fit table rase des coutumes ancestrales et coiffa sur le poteau l’église catholique, qui ne parvint à s’implanter durablement à Tahiti qu’à la fin du XIX e siècle. Une lutte d’influence ayant surtout laissé des traces jusqu’au sein de la population polynésienne moderne, qui continue à se répartir entre église catholique et église protestante tout en ayant ouvert la porte à diverses autres confessions et obédiences, le plus souvent directement dérivées des premières. Il n’y eut en tout cas plus jamais de retour aux anciennes idoles après ce point de rupture que fut en 1813 la renonciation de Pomare II aux pratiques religieuses ancestrales. En quelques décennies, les Maohi oublièrent tout  : cérémonies, signification des rites, déroulement de leur quotidien. Les églises dans le même temps poussèrent sur toutes les îles comme des champignons, parfois implantées sur les lieux mêmes des anciens marae. Et la vie, les mœurs, les rites et les valeurs de la société polynésienne s’en trouvèrent définitivement changés. Il ne serait toutefois pas tout à fait juste de se limiter à ce résumé sans évoquer les réactions qui se firent jour ponctuellement contre l’ordre établi. On pense notamment aux Mamaia et aux plus discrets Tutae-Auri, mais il ne s’agit pas de mouvement de rébellion au sens propre du terme. Souvent considérés comme des gardiens des dieux polythéistes et des arts traditionnels dont la résistance héroïque fut réprimée dans un bain de sang (au moins pour les premiers) en 1833 après six ans de rébellion, il s’agissait en réalité de chrétiens convertis engagés dans un mouvement religieux syncrétique. Beaucoup avaient intégré que le monde allait changer et pensaient par ailleurs que leurs propres dieux les avaient abandonnés. Reste qu’une mutation sociale d’une telle envergure passe forcément par différentes étapes et phases, certains se montrant nostalgiques des temps anciens tandis que d’autres s’étaient convertis du bout des lèvres et que beaucoup regrettaient surtout la liberté de mœurs d’avant. Mais le mouvement de fond était bel et bien inexorablement lancé et il n’y eut jamais de retour en arrière. Virginie Gillet P.bacchet
The final blows During the following decades, the two great colonial empires of the time, France and England, continued to fight for supremacy in the region, become in the meantime the very incarnation of earthly paradise in the collective Western imagination. It was an ideological battle dominated by the British Protestants for a long while, even after the region became a French Protectorate in 1842. Arriving first, the Protestant missionaries laid waste to the ancestral customs and left little room for the Catholic churcheither, that only established a lasting presence in Tahiti at the end of the 19 th century. The struggle for influence has left its mark on the Polynesian population to this day, a population that is still divided between the Catholic and Protestant church, whilst also remaining open to other religious confessions, most often variations of these first two. In any case there was never a return to the ancient pagan beliefs once Pomare II had renounced the practice in 1813. In just a few decades, the maohi population would utterly forget the past  : the ceremonies, significance of rituals, the way of life. At the same time churches sprangup like mushrooms all over the islands, sometimes built on the very same sites as ancient marae. The lifestyle, traditions, rites and values of Polynesian society was permanently and unalterably changed. It would be unfair, however, to finish this review without alluding to the backlash that there was against this new order. Most notably the Mamaia and the more discrete Tutae-Auri, but these cannot really be considered a rebellion, in the strict sense. Often considered to be the guardians of polytheist gods and traditional art, the movement was quashed by a bloody massacre in 1833 (at least for the former) after six years of resistance, but even here they should be more correctly considered to be a group of Christian converts seeking a religious syncretism. Most people had understood that the world was changing and thought that their old gods had abandoned them. Such a profound socialupheaval naturally incited a variety of reactions, some were nostalgic for the old times while others were diehard converts and regretted the shameful practices of the past. Regardless the all-pervasive shift was already underway and there would be no going back. Virginie Gillet culture KAye..) CM te-re.cutivatz. IQ% F ne enrr.rt Trois images de tAhiti et Moorea imprimées à partir d’une même plaque, de haut en bas  : Moorea près de tAhiti ; Près de la baie de mAtavai à tAhiti ; L’ancienne chapelle du pasteur Nott - 1838 - gravure sur papier de Thomas Landseer./Three images from Tahiti and Moorea printed on the same plate, from top to bottom  : Moorea near Tahiti ; Near MATAvai Bay in Tahiti ; Pastor Nott’s ancient chapel - 1838 - engraving on paper by Thomas Landseer. RiR THTi 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 126-127Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 128-129Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 130