Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 36 Mo

  • Dans ce numéro : Rimatara, immensément séduisante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Le littoral est riche en formations de corail fossilisé. Généralement appelées feo, ces structures portent aussi le nom de mato./The coast is dotted with blocks of fossilized coral. Generally called feo, these small cliffs are also called mato. 40 Il a été alimenté par l’existence dans cette région du Pacifique de « points chauds », des zones situées sous l’écorce terrestre d’où remontent, depuis le manteau profond, des panaches de matière en fusion. Le volcan perce alors l’écorce et le plancher océanique, phénomène puissant capable d’édifier ces constructions de laves titanesques. Mais les points chauds sont fixes tandis que l’écorce terrestre se déplace  : ici, en direction du nordouest et à une vitesse moyenne de 11 cm par an. Du coup, au fil des temps géologiques, le volcan se voit privé de sa source d’alimentation. Son activité décline et cesse. Sa partie émergée subit l’érosion marine et climatique. Tel fut le destin de Rimatara. Sa partie centrale, si charmante avec son alternance de vallons et de petits plateaux, est bien le reste de ce volcan initial. On y trouve cette terre rouge caractéristique de l’île issue de la dégradation des matériaux volcaniques originels. Et si cette île haute est si « petite » c’est bien parce qu’elle est la plus ancienne de l’archipel  : sa formation remonte à 20 millions d’années, puis après l’arrêt de l’activité volcanique, 15 millions d’années auparavant, l’érosion a eu le temps de faire son œuvre. Une autre aventure notable est venue marquer son destin. En raison de mouvements très localisés de la croûte terrestre, l’île fut soulevée rapidement de plusieurs mètres. C’est ce qui explique la présence sur son littoral de falaises calcaires d’origine coralliennes, appelées mato, pouvant atteindre une quinzaine de mètres de hauteur. Il s’agit en fait de son ancien récif corallien aujourd’hui hors d’eau. Cette particularité géologique constitue un des grands charmes de l’île car elle a créé un littoral de belles plages de sable blanc entrecoupées de criques rocheuses aux eaux calmes et limpides, plus particulièrement dans sa partie sud et sud-ouest. Un littoral typique que l’on trouve dans sa plus belle expression entre les localités de Mutuaura et Anapoto. Le site le plus célèbre est la baie des Vierges, aussi nommée bain des Vierges, près de Mutuaura. D’autres merveilles sont cependant à découvrir et à parcourir comme la belle et grande plage de Mutuaura bordée par le motu Rama et le motu Uta. La nature a donc fait ici une œuvre utile et belle comme elle sait si bien le faire en prenant son temps. Des Polynésiens installés depuis un millénaire Comme les autres îles de l’archipel, Rimatara fut peuplée par les Polynésiens un millénaire auparavant. Les spécialistes estiment que les Australes furent le dernier des cinq archipels de notre territoire à avoir été colonisé. Bien qu’ayant des rapports et des échanges fréquents entre eux, ces archipels développèrent chacun une identité propre lors de ces temps qualifiés de préeuropéens (c’est à dire antérieurs aux premiers grands contacts entre ces deux civilisations vers la fin du XVIII e siècle). Il en fut de même aux Australes et l’isolement de ces îles séparées par plusieurs centaines de kilomètres de mer leur permit de développer et conserver des spécificités culturelles.
They vigorously erupt through the oceanic crust, forming gigantic mounds of lava. However, these hotspots stay fixed in place while the earth’s crust moves, in this case northwestwards, at an average speed of 11cm per year. Thus, over geological timescales, the volcano moves away from the lava source. Finally, it stops erupting, leaving the inactive volcanic cone. The aerial portion of the island starts to undergo erosion by water and air. Such was Rimatara’s fate. Its alluring interior with its small valleys and plateaus is what remains of the ancient volcano. You find the red soils, so characteristic of weathered volcanic rock. And if this high island is « tiny », it is because it is the oldest in the island chain, initially formedby a volcano that was active around 20 million years ago, and then for 15 million years, once the volcano became inactive, erosion has had time to play its part. However, there was also another chapter in its history, one that shaped its destiny. Localized movements in the ocean crust rapidly re-uplifted the island by several meters. A phenomenon that explains why you find big blocks of coral limestone, called mato, dotted around the coast, some around fifteen meters in height. They are fragments of the coral reef that was lifted out of the water. This geological anomaly creates much of the island’s charm, the shore, particularly the South and Southwestern part of the island is dotted with fine whitesand beaches, interspersed by rocky creeks with calm and limpid waters. This typical coastline that is found at its most attractive around Mutuaura and destination Anapoto. The most well-known site being the Bay of Virgins, or Virgins’Bath, near Mutuaura. Other surprises are also to be discovered and explored, like the large beach in Mutuaura bordered by Motu Rama and Motu Uta. Nature has taken time to weave its magic, creating a beautiful and useful work of art. Inhabited by Polynesians for a thousand years Like the other islands in the archipelago, Rimatara was discovered by Polynesians a millennium earlier. Specialists in the field consider that the Australs were the last of the five archipelagos in our territory to have been colonized. While there were frequent exchanges between them, each archipelago developed a distinct identity during what is known as the pre-European era (that is before the first meaningful contact between the two civilizations, towards the end of the 18th century). More strikingly in the Australs, where the islands are separated by several hundreds of kilometers of ocean, each island has its own cultural particularities. Thus, the language spoken on Rimatara, Reo Rimatara, differs somewhat from the other languages spoken on other islands in the archipelago, though they all belong to the same large group Reo Tuha’a Pae, the language spoken within the archipelago. L'hospitalité n'est pas un vain mot à Rimatara où bonne humeur et sourires sont le quotidien des habitants./HospiTAlity is not AN empty concept in RiMATAra, where smiles and light-heartedness are a way of life for the population.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 126-127Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 128-129Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 130