Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
Air Tahiti Magazine n°102 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 36 Mo

  • Dans ce numéro : Rimatara, immensément séduisante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
RiR TRNiTi Coup d’œil sur Rimatara COUP D'CEILIMATARA Rimatara at a glance En arrivant par avion, voir Rimatara apparaître lentement à l’horizon est à la fois un émerveillement et le prélude à un dépaysement à venir encore plus grand. De forme ovale et d’un vert éclatant, l’île se démarque intensément de l’océan qui surprend par son bleu Majorelle, couleur du nom de son créateur, peintre orientaliste français qui rendit encore plus éclatant et intense le célèbre bleu outremer en y ajoutant quelques ingrédients secrets. Une couleur dont la réputation est d’être reposante et d’apporter la paix à l’esprit. Ce sont bien les sentiments que procure cette première vision de la petite île des Australes. Ces subtilités chromatiques enseignent aux visiteurs les plus sensibles qu’ils sont bien ici dans un « ailleurs » polynésien où lumières, couleurs, paysages, climat et culture diffèrent des autres archipels. Celui des Australes constitue en effet la frontière méridionale de la Polynésie française. Situées entre 600 et 1 200 km au sud de Tahiti, ses cinq îles habitées se répartissent sur un arc de cercle d’environ 1 200 km, distance entre l’île la plus à l’ouest, Rimatara, et celle la plus à l’est, Rapa. Nous sommes donc ici à une frontière. Peut-être pas le bout du monde, mais le bout d’un monde, celui des Polynésiens. Sur les rivages sud de ces terres, le regard ne rencontre que l’océan Pacifique, immensité maritime qui ne sera interrompue que par les Rimatara at a glance Le paisible village d'Anapoto vu depuis les collines alentour./The peACeful village of Anapoto, seen from the nearby hilltops. 38 rivages glacés de l’Antarctique, 6 000 km plus bas. Entre ces deux rivages  : rien… pas même un caillou, une île. C’est l’immense bassin du Pacifique Sud. Et des eaux bordant le lointain mais finalement voisin Continent Blanc remontent chaque année entre juin et octobre les majestueuses baleines que l’on peut observer près des côtes de Rimatara. Elles viennent se reposer et mettre bas dans ces eaux plus hospitalières. Ce long voyage est aussi fait, bien plus régulièrement par des masses d’air glacé qui rendent le climat de l’archipel plus frais, parfois de manière surprenante, bien que ces îles flirtent toutes avec le tropique du Capricorne. Petite perle des Australes Rimatara est la plus petite des îles habitées des Australes avec une superficie de 8,6 km2 seulement et elle est aussi la plus basse puisque son point culminant, le mont Uahu, ne dépasse pas 84m. Comment une telle petite merveille a-t-elle pu surgir au milieu de cette immensité océanique ? À l’instar de toutes nos îles, Rimatara est le vestige – certes très réduit – d’un puissant volcan né sur le plancher océanique à 4 500 mètres de profondeur et qui, au fil des éruptions, à réussi à s’élever au dessus de la surface.
Vue de Rimatara avec au premier plan le village principal d'Amaru. La piste de l'aérodrome donne un bon aperçu de la taille de l'île./View of RiMATAra with the main village of Amaru in the foreground. The airstrip gives you an idea of the island’s size. destination Arriving by air, seeing Rimatara appear slowly on the horizon is an enchanting sight and the prelude to a complete change of scenery. A brilliant green oval of land, the island is picked-out by an intensely blue ocean, an astonishing color that is sometimes called Majorelle blue, after the French artist Jacques Majorelle who used a few secret ingredients to make his overseas blues ever richer and more striking. A color said to be relaxing and to soothe the soul. These are certainly feelings that this small island in the Australs stirsup, even at first sight. These color nuances subtly tell the visitor that he has arrived « elsewhere », in a Polynesia where the light, color, landscape, climate and culture are quite different from the other archipelagos. The Australs formFrench Polynesia’s southern limit, lying between 600 and 1,200km South of Tahiti, the five inhabited islands are scattered along a curved arc around 1,200 km long, the distance between the island the furthest West, Rimatara, and Rapa the easternmost of the chain. Here we are on the frontier. Maybe not quite the edge of the world, but the edge of French Polynesia. Looking out from the southern coasts of these islands, there is nothing but a vast expanse of the Pacific Ocean, until we arrive on the Antarctic’s icy shores, 6,000 km below. Between the two coasts, nothing, not even the tiniest rock. This is the colossal South Pacific basin. These waters, that also wash the shores of the distant but technically neighboring frozen continent, are home to majestic humpback whales, who make an annual journey northward and can be sighted from Rimatara’s shores between June and October. They come to escape the Antarctic winter, basking in the warmer waters. The long journey is also made, and more often, by an icy wind that gives the archipelago it’s notably even surprisingly cooler climate, though the islands only just dally with the Tropic of Capricorn. A little Austral gem Rimatara is the smallest inhabited island in the Australs, with a surface area of just 8.6km², it is also the lowest of them, its highest point, the Mt. Uahu, standing just 84m tall. How did such a tiny gem come to exist in this gigantic ocean ? Much like all our islands, Rimatara is the remains – albeit much eroded- of a powerful volcano that grew on the ocean floor, 4,500m below the surface, after numerous eruptions, it managed to get its head above water. Such volcanic islands, found in this part of the Pacific, are the result of hotspots, that is zones of weakness within the earth’s crust that allow molten rock from deep within the mantle to reach the surface.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 114-115Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 116-117Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 118-119Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 120-121Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 122-123Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 124-125Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 126-127Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 128-129Air Tahiti Magazine numéro 102 avr/mai/jun 2019 Page 130