Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Anaa, un projet-pilote d'écotourisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
LÉGENDE POLYNÉSIENNE/POLYNESIAN LEGEND Hina fabrique du tapa dans la lune Nous avons vu qu’après un long périple océanique avec le dieu Rū, à la découverte des îles pêchées par les héros légendaires Maui et Tafa’i, une nuit de pleine lune, la déesse Hina décida d’aller visiter l’astre de la nuit. Elle s’y plut et y resta pour éclairer le chemin des navigateurs nocturnes, devenant Hina-nui-te-’ara’ara ou Grande Hina qui veille. Dans d’autres récits, Hina était une si ardente fabricante de tapa qu’elle fut aussi nommée Hina tutuha’a = batteuse de tapa. Elle mettait tant d’ardeur à marteler les écorces internes de différents arbres que Ta’aroa son divin père à l’origine de l’univers n’arrivait plus à dormir. Aussi, excédé, il la lança dans la lune où elle continua à œuvrer avec soin et vigueur à la fabrication d’étoffes non tissées. Ses œuvres allaient des plus fines aux plus épaisses destinées aux usages les plus humbles comme aux plus prestigieux et aux plus sacrés. Les Polynésiens aimaient se vêtir, se parer d’étoffes lumineusement blanches ou teintes de rouge, marron et jaune, unies ou décorées de dessins élégants. Ils les portaient en toges, pāreu (nom tahitien du paréo), jupes simples ou bouffantes, turbans, bandeaux, ceintures, etc. Ils ne se dénudaient que pour aller se baigner. Hina éleva le battage du tapa au rang d’art. Sur terre, les artisans et artistes la priaient pour qu’elle les guide dans le choix des écorces, des battoirs et dans l’ajustement des pièces d’étoffes et tout au long de leur ouvrage. Le martelage des fibres sur des enclumes de bois ou de pierre à l’aide de battoirs en’aito, le bois de fer, diversement rainuré était essentiellement l’apanage des femmes qui rythmaient les journées de leur labeur. Mais des hommes y excellaient aussi. Le’ōrā, banyan, lunaire, dessine les ombres que nous apercevons dans la lune. C’est un arbre immense aux ramifications nombreuses fournissant à Hina de quoi assouvir son désir de fabriquer des étoffes. Un jour, alors qu’elle en cueillait des branches, elle fit tomber l’une d’elles qui chut à Opoa Ra’iatea où elle prit racine. Ce fut le premier banyan du monde. Des graines de banyan furent ensuite disséminés sur terre par son pigeon vert,’ū’upa, Ptilonopus, mandaté pour offrir aux humains la matière première pour des étoffes de qualité. Jusqu’à l’importation des produits de l’industrie textile européenne puis asiatique, le banyan habilla les populations insulaires et enveloppa les délicates effgies des divinités. Qui sait si les vertus de ce cadeau de la déesse Hina ne seront pas redécouvertes et remises au goût du jour dans un avenir plus proche qu’on ne le pense. Texte  : Simone Grand/Illustration  : Vashee Te tutuha’a rā’o Hinai Marama rā’Ua’ite tātoue,’ua haere na atua rā’o Rū rāua’o Hina’e ori haere na te mau fenua tā na’aito’o Māui’e ‘o Tafa’i, i tāi’a mai.’E, i muri iho, i te hō’ē pō’atira’a’ava’e,’ua fa’aoti’o Hina’e haere’e mata’ita’i te fetu’o te pō. Nō tōna au i reira’ua fa’aea atu nō te tūramai te mau tere’a te mau rātere pō, pi’i hia ai’ōna’o Hina-nui-te-’ara’ara. I roto i tetahi atu ma’u’ā’ai, nō tōna’ana’anatae tu’u’ore i roto i te hāmanira’a tapa pi’i ato’a hia ai i āna’o Hina tutuha’a. Nō te pūai’o tōna’ana’anatae i te tā’irira’ai te mau pa’a tumu rā’au huru rau,’aita te ta’oto’a tōna metua tāne atua tei rahu i te Ao,’o Ta’aroa, i topa fa’ahou. Nō reira tāora atu ai’o Ta’aroa ia Hinai Marama rā. I reira, rohi noa atu ai’o Hina na roto i te itoito’e te aupuru maite i te mau tapa huru rau.’Ua hāmani’ōiai te mau huru tapa ato’a mai te rairai roa tae atu i te me’ume’u, tei fa’a’ohipa hiai roto i te mau peu ha’iha’i roa tae atu i te mau peu hanahana roa’e te mo’a roa.’Ua au te mau ta’ata Tahiti i te’ahu ha’a nehenehe ia rātou mai te tapa’uo’uo’ana’ana’aore ra tei’ū hia :’ute’ute, tapau fe’i, re’are’a, uoa,’aore rā tei nene’i hiai tetahi mau hoho’a hāviti. Rave hia te mau tapa’ei’ahu rahi tautau,’ei ta’amuupo’o, hātua, maro’e te vai atura. Ia haere ana’e’e hopu i te pape’e tātara hia te’ahu.’Ua fa’auta’o Hinai te tutuha’a’ei’ohipa tahu’a. I te Ao nei,’e pure te mau tahu’a’e te mau feia aravihi ia Hina nō te arata’i ia rātou i te ma’itira’ai te mau pa’a tumu rā’au, te mau rā’au tā’iri, te huru pū’oira’ai te mau’apa’apa’ahu, tae roa atu i te hope’ara’a’ohipa.’E’ohipa vahine te tutuha’auaua rā’au i ni’ai te’ōfa’i’aore rai ni’ai te hō’ē tāpū rā’au pa’ari maita’i, ma te tāpū rā’au’aito tei tarai māite hia. Tera rā’ua’aravihi ato’a tetahi mau tāne i te tutuha’ara’a. Na te tumu’ōra ava’e’e nene’i rai te mau atai ni’a ia Marama.’E ti’apa’i tumu rā’au, rave rahi’ama’ai reira’o Hina’e rave ai te pa’a nō te fa’a mahai tōna hia’ai tutuha’a. Hō’ē mahanai tōna pāfa’ira’ai tetahi mau’āma’a rā’au, marua atura tetahi’o tena mau’ama’a tei topai Opoa Ra’iatea tupu mai ai tetahi a’a. Te’ōra matamua ia’o teie nei Ao. I muri iho,’ua ha’aparare mai tōna’ū’upai tetahi mau huero nō te horo’a atu i te mau ta’ata tetahi rave’a nō te hāmani te mau tapa fa’ahiehie mau.’Ua horo’a te tumu’ōrai te’ahu maita’i nō te mau ta’ata’e’ua vehi i te mau ti’i iti atua. Tae roa atu i te tau fa’autara’a hia mai i te mau’ahu nō Europa mai’aore ra mai te fenua tinitō. Penei a’e te vai ra te mahana’e’ite fa’ahou hia mai te faufa’a’a rahi’a teie ō ta te atua vahine’o Hinai pūpū atu na te ta’ata’e tei fa’a’apī hia nā roto i te mau rave’a’a teie tau.’O vai’ite… pene’i a’e i roto i te hō’ē tau poto’aore mana’o hia. MiR TFIHiTi 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 114