Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Anaa, un projet-pilote d'écotourisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
GROTTES, MÉGABLOCS ET AUTRES PARTICULARITÉS GÉOLOGIQUES SONT AUTANT DE CENTRES D’INTÉRÊT QUI AGRÉMENTENT LA DÉCOUVERTE DE L’ÎLE. CAVES, GIANT BLOCKS AND OTHER GEOLOGICAL ODDITIES ARE POINTS OF INTEREST THAT PUNCTUATE YOUR VISIT OF THE ISLAND. 36 Cette configuration géologique a par ailleurs contribué à créer un milieu naturel original, autrefois d’une grande richesse, car moins soumis au sel, au vent, à la sécheresse et à la submersion. Du fait de ce soulèvement, l’île ne compte aucune passe mais son lagon est néanmoins bien alimenté par les hoa, chenaux naturels entre les motu qui permettent la communication avec les eaux du large. L’état de protection naturelle de l’île, diffcile donc à envahir, était conjoint à de grandes possibilités de production alimentaire. Les habitants y réalisèrent d’imposantes fosses à culture, les maite, qui leur permettaient de produire tubercules et fruits (’uru, arbre à pain, bananes…) en quantité. Ceci a autorisé le développement culturel d’un groupe social cohérent qui a su aussi imposer sa présence, durant plusieurs siècles, à ses voisins insulaires. UNE HISTOIRE MILLÉNAIRE L’atoll de Anaa, on l’a vu, est dépourvu de véritable passe. Il possède cependant une petite et discrète ouverture près de l’actuel village de Tukuhora qui autorise certaines embarcations à passer du lagon à l’océan. Sans doute est-ce cette entrée qui permit à de hardis navigateurs polynésiens de peupler l’atoll, il y a près de mille ans, et de constituer ainsi une société parfaitement structurée et dynamique au fil des générations. Des traditions locales évoquent la formation de l’île, son peuplement, ainsi que le mode de vie de ses habitants jusqu’au milieu du XIX e siècle. Cette société insulaire généra notamment une caste de guerriers redoutables, les Parata, qui s’imposèrent dans tout l’archipel. Très mobiles, ceux-ci n’hésitaient pas à affronter l’océan, quelles que soient les conditions, le sillonnant à bord de pirogues rapides. Anaa avait alors établi des contacts, réguliers et pas toujours hostiles, avec d’autres populations, et notamment des relations d’échange, non seulement dans l’archipel mais aussi dans toute la sphère culturelle polynésienne. Après une dernière confrontation guerrière interinsulaire dans les années 1815, les habitants de l’île poursuivirent une existence plus paisible. UNE POPULATION ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ Dans les années 1840, impliqués plus ou moins malgré eux dans un contexte géopolitique où s’affrontaient les grandes puissances coloniales de l’époque qu’étaient la France et l’Angleterre, les habitants se sont vus intégrés, sous protectorat, à la nouvelle entité que représenteront plus tard les Établissements français d’Océanie (EFO) alors que l’Église catholique augmentait son champ d’influence aux Tuamotu à partir de 1850. Les missionnaires de la Congrégation de Jésus réorganiseront alors progressivement la vie collective selon de nouveaux critères. - - É..'
The inhabitants being able to create impressive cultivation channels, called maite, which allowed them to grow root vegetables and fruits (’uru or breadfruit, bananas…) in quantity. This permitted a coherent cultural unit to develop and flourish, dominating its island neighbors for several centuries. A MILLENNIUM OF HISTORY Anaa atoll, as can be seen, has no real pass. There is, however, a discrete opening near the village of Tukuhora that allows certain vessels to get out into the ocean. It is this entry that allowed the hardy Polynesian navigators to colonize the atoll, around a thousand years ago, allowing a highly structured and dynamic society to blossom here over time. Local oral tradition evokes the island’s formation, its colonization by man, as wellas the inhabitant’s lifestyleup until the mid- 19 th century. This island community notably gave rise to a formidable warrior caste, the Parata, who held influence over the entire archipelago. Highly mobile, they never hesitated to take to the sea, regardless of the conditions, travelling in canoes that were known for their speed. Anaa thus maintained regular though not always hostile contact with other populations, within the archipelago but also in other parts of the Polynesian triangle, a network of trade and exchange. After a final hostile clash between islands in 1815, the inhabitants of Anaa have slipped into a peaceful existence. DESTINATION A POPULATION SOMEWHERE BETWEEN TRADITION AND MODERNITY In the 1840s, more or lessinadvertently caughtup in a geopolitical situation, that saw two great colonial powers of the time, France and England, pitted against each other, the inhabitants, under the French Protectorate, became part of a new entity that would later be called the Établissements français d’Océanie (EFO, French Overseas Settlements). Soon after the influence of the Catholic Church also began to spread throughout the Tuamotu. From the 1850s the missionaries of the Congregation of Jesus Christ gradually restructured the society to conformto its values. Most notably they built churches on the existing village marae and encouraged the intensive planting of coconut groves. At that time Anaa had the largest population in the Tuamotu, with almost 2,000 inhabitants living in five villages, that is until a particularly devastating cyclone and swell hit on February 8 th 1906, killing around a hundred people and causing major damage to the island’s infrastructure. The island, that was hit by yet another cyclone in 1983, is today home to around 500 people, a resilient population that are not afraid to rebuild their lives when faced by the forces of nature. The population is centered in the main village, Tukuhora, and have integrated modern technology into their lives with moderation : Internet, cellphone and satellite television… LE PATIA FA EST UNE VÉRITABLE INSTITUTION À ANAA. LE PALMARÈS DE SES ATHLÈTES EST IMPRESSIONNANT, NOTAMMENT LORS DU HEIVA I TAHITI. THE PATIA FA IS A PROUD TRADITION ON ANAA. THE SKILL OF THESE LOCAL ATHLETES IS IMPRESSIVE, A SIGHT NOT TO BE MISSED DURING THE HEIVA I TAHITI. FM 9...FieMia.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 114