Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
Air Tahiti Magazine n°101 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Tahiti Communication

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Anaa, un projet-pilote d'écotourisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
, i0"-fte 1 34 LA PARTIE SUD DE L'ATOLL, RICHE EN FEO, OFFRE DES PAYSAGES EXCEPTIONNELS. THE SOUTH PART OF THE ATOLL, SCATTERED WITH FEO, OFFERS EXCEPTIONAL SCENERY...Ld.11 Autrefois fer-de-lance de la société traditionnelle des Tuamotu, Anaa est longtemps resté à l’écart des circuits touristiques. Positionné sur le bord de cet archipel, cet atoll est situé à 340 kilomètres à l’est de Tahiti. Les recherches ethno-historiques et archéologiques menées depuis plus d’un siècle, ainsi que la tradition, nous apprennent que l’île a connu des heures glorieuses dans les temps passés. Au XVII e et XVIII e siècle, son influence sur les autres atolls de l’archipel était même prédominante. Suite à des guerres interinsulaires puis à l’expansion européenne dans le Pacifique et à la christianisation de la région, la donne changea. Au XIX e siècle, Anaa était encore l’île la plus peuplée de l’archipel, jusqu’à ce qu’en 1906 une forte houle cyclonique la dévaste. Depuis, elle s’est relevée, avec une population certes moins importante, tout en restant néanmoins en dehors des circuits touristiques de la destination Tahiti et ses îles. Cet atoll recèle pourtant un fort potentiel, à la fois culturel et naturel, et relève désormais le challenge de son développement en s’ouvrant à un tourisme durable. Anaa propose aujourd’hui des microniches touristiques et ambitionne d’attirer des visiteurs passionnés de nature et de culture, en immersion au sein d’une population éminemment hospitalière. Associant aire marine éducative et donc préservation des ressources 19 ; R TFIHITi COUP D’ŒIL COUP D'OEIL At a glance At a glance sous l’impulsion d’une poignée d’acteurs particulièrement motivés, Anaa rejoint aussi à titre de projet-pilote le cercle des destinations mondiales, très convoitées par les amateurs, du « Fly Fishing », c’est à dire la pêche à la mouche. Partons à sa découverte. UNE CONFIGURATION GÉOLOGIQUE ET NATURELLE ORIGINALE De forme allongée – environ 30 km de longueur pour une largeur moyenne de 6 à 7 km et une surface de lagon d’environ 100 km 2 – Anaa constitue la deuxième plus grande surface de terres émergées des Tuamotu, après Rangiroa, avec une superficie de 37,7 km 2 répartie sur onze motu. Excroissance corallienne du sommet d’un important mont volcanique sous-marin formé il y a 50 à 60 millions d’années, cette île – comme Makatea et Tikehau – est ce que l’on appelle un atoll surélevé  : une configuration géologique particulière due à l’affaissement du bouclier montagneux de Tahiti il y a environ 130 000 ans. Ce soulèvement est manifesté par des feo, émergences coralliennes fossiles aux formes déchiquetées et spectaculaires qui surplombent régulièrement l’océan et le lagon, et qui peuvent abriter des grottes, y compris à l’intérieur des terres. -1131z11mIn
Once the spearhead of ancient Tuamotu society, Anaa has always been off the main tourist circuit. Lying at the edge of the archipelago, the atoll is 340 km East of Tahiti. Ethno-historical and archeological research that have been undertaken for more than a hundred years, as wellas tradition, demonstrate that the island had a glorious place in history. In the 17 th and 18 th centuries, it was a supreme power, dominating many of the other atolls in the archipelago. The tables turned following interisland conflicts and the far-reaching European influence in the Pacific, accompanied by the region’s conversion to Christianity. In the nineteenth century, Anaa was still the most populous island in the archipelago,up until 1906 when a powerful cyclone devastated the island. Since, it has been recovered, but the population is considerably smaller, and it is firmly off the main Tahitian tourist routes. However, the island hides an amazing cultural and natural potential, and has already started developing a sustainable approach to tourism. Today Anaa fills a tourism micro-niche, offering a total immersion experience within an eminently hospitable community, attracting visitors inspired by the culture and natural surroundings. An educational marine area has been combined with an approach to resource conservation, thanks to the reactivity of a few highly motivated individuals, Anaa also has become a pilot-project for tourism, being an internationally appreciated destination for fans of fly fishing. Let’s find out more. DESTINATION AN UNUSUAL NATURAL AND GEOLOGICAL FORM ANAA FAIT DÉSORMAIS PARTIE DES DESTINATIONS TRÈS CONVOITÉES PAR LES INCONDITIONNELS DU FLY FISHING. ANAA IS A MUCH COVETED DESTINATION FOR FLY FISHING FANATICS. With a striking elongate shape – around 30km in length with an average width of just 6 to 7 km and a 100 km 2 surface area of lagoon– Anaa, with its 37.7km² of land surface, spread over eleven motu, is the second largest emergent land massin the Tuamotu, after Rangiroa. A coral reef that established around the summit of an enormous submarine volcano, formedsome 50 to 60 million years ago, this island – like Makatea and Tikehau – is what is called anuplifted atoll : an unusual geological phenomenon, linked to the collapse of Tahiti’s main volcanic shield some 130,000 years ago. Theuplift created the feo, blocks of subfossil coral that have spectacular jagged shapes, overlooking the ocean and lagoon, they can conceal caves and some of are even found inland. This unusual geological formation contributed to the creation of a unique natural environment, once extremely rich, because it was less exposed to salt, wind, drought and waterlogging than regular atolls. Another result of the secondaryuplift is the absence of a passinto the ocean, but even so there is some connection with the ocean, through hoa, natural channels between the atoll’s motu that allow the seawater to circulate between ocean and lagoon. The feo also created natural fortifications, making the island hard to invade, but it also contributed to the island’s greater capacity for food production. 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 1Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 2-3Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 4-5Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 6-7Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 8-9Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 10-11Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 12-13Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 14-15Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 16-17Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 18-19Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 20-21Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 22-23Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 24-25Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 26-27Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 28-29Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 30-31Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 32-33Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 34-35Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 36-37Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 38-39Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 40-41Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 42-43Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 44-45Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 46-47Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 48-49Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 50-51Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 52-53Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 54-55Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 56-57Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 58-59Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 60-61Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 62-63Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 64-65Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 66-67Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 68-69Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 70-71Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 72-73Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 74-75Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 76-77Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 78-79Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 80-81Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 82-83Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 84-85Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 86-87Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 88-89Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 90-91Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 92-93Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 94-95Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 96-97Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 98-99Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 100-101Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 102-103Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 104-105Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 106-107Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 108-109Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 110-111Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 112-113Air Tahiti Magazine numéro 101 jan/fév/mar 2019 Page 114