Air le Mag n°99 mai 2018
Air le Mag n°99 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de mai 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 16,8 Mo

  • Dans ce numéro : Pokemon, détéctive Pikachu !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
ILS NOUS ONT BLUFFÉS Votre domaine ? Depuis quand ? C'est où ? Vous êtes qui ? Jonas, Romain, Rafaël & Darlan, Vous avez quel âge ? De 24 à 26 ans Vous aimez quoi ? Les stat', la nourriture japonaise, la... musique. McDo LES A REPÉRÉS Suivez-les g roover.ca eHeyGroover D@HeyGroover Ils sont quatre, sont passionnés de musique et ont créé Groover, il y a un an. Leur promesse ? Aider les artistes émergents à se faire repérer par les bonnes personnes... Topo ! Texte  : Yanis Hacherai Photos  : Christophe Meireis pour Air le mag titea-s, vous êtes devereeib des as du « pitciti » ? Durian C'est clair ! (Rires.) Je vais justement à New York représenter Groover et tenter de gagner une compétition de start-up tech à coup de pitchs. Donc, Ciroovc "- C'est une plate-forme qui aide des artistes à contacter des professionnels du métier avec garantie de réponse. On s'est rendu compte, par nos expériences dans la musique, qu'il était compliqué de faire sortir ses créations de sa piaule. La promotion, ce n'est pas facile, et les artistes ignorent souvent comment faire. Concrètement, comment ca marche ? Roui Les artistes doivent payer une petite somme pour faire une demande à un pro, de l'ordre de 2 euros. En contrepartie, les professionnels qui se sont engagés à répondre reçoivent, eux aussi, une contrepartie financière pour le temps qu'ils prennent à réellement écouter les morceaux et y répondre. Ingerieux... et ça sort d'où, cette idée ? Rafaê I- De notre dernière année d'études, à l'Université de Berkeley. On fonctionnait en team, et on avait un projet à mener. On a cherché à faire quelque chose qui nous parlait à tous, d'où l'idée d'un projet musical. En mai 2018, on lançait notre site « privé ». Enfin, il était public, mais on n'en parlait pas {rires). La boîte a vraiment été créée en février. C'est complètement dingue, comme transition ! Tout a coïncidé  : à la fin des études, on a ramené Groover à Paris où on avait une incubation chez Schoo lab, grâce à notre cursus. Et la suite ? J.  : On lève des fonds, on va bientôt pouvoir embaucher. À date, on a 190 médias actifs et plus de 25 000 morceaux reçus. C'est fou ! Mais on espère aller encore plus loin. Et si Groover permettait à tous les artistes du monde de pénétrer le marché français, et aux labels de recevoir des playlists personnalisées d'artistes encore inconnus ? Qui sait ! Mai 2019
Réalité, augmentee Explications page 4 O Zii.. « Si vous ous ric zans un pr, a` = -ea and ? SI on en est là aujourd'hui, c'est sans doute parce que, p notre dernière année d études, on avait la chance d étr à l'étranger. Là-bas, pas de famille, pas de copine... Que du temps pour se consacrer à fond à Groover. » e..ii‘ « La data est porteuse d'avenir et permet d'adapterses produits ou ses services à la réalité. Chez Groover, on expérimente un système de score qui permettra aux médias de recevoir des propositions en accord avec leur ligne éditoriale—. Et c'est grâce à la data. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :