Air le Mag n°39 mai 2013
Air le Mag n°39 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 75,8 Mo

  • Dans ce numéro : fast & furious 6, une équipe toujours plus explosive !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
CULTURE LIVRES/BD ROMAN JEUNESSE Derrière les préjugés Barreur dans son club d’aviron, Farrukh est une bacha posh, une fille élevée comme un garçon dans les familles afghanes qui n’ont pas de fils. La pratique est tolérée jusqu’à la puberté : à ce moment, le « faux garçon » est sommé de rentrer dans le rang des filles à marier. Cloîtrée chez elle du jour au lendemain, Farrukh ne peut se résoudre à renoncer au sport qu’elle adore, à sa relation avec son ami Sohrab, à sa complicité avec son père. Elle va se battre jusqu’au bout pour sa liberté. Un roman poignant qui nous parle des difficultés à découvrir son identité à l’adolescence, dans un pays qui préfère tolérer le mensonge plutôt que d’accepter des femmes libres. Bacha Posh, de Charlotte Erlih, Actes Sud Junior, 186 p., 13,50 €. Dès 14 ans. CHRONIQUE NOIRE Paumées Elles ont entre seize et dix-huit ans et sont déjà mères : dans leur petite ville de province américaine, Sandy, Tara, Wanda et Jill n’ont guère d’autres sujets de préoccupation que leurs bébés. Certaines sont déjà mariées, d’autres élèvent seules leur progéniture, sans plus d’états d’âme. L’irruption dans leur ville de deux jeunes femmes en quête d’enfants va faire basculer leur existence ordinaire. Avec ce premier roman, paru en 1981 aux États-Unis, remarquable chronique de la vie de jeunes femmes au foyer de l’Amérique profonde, Joyce Maynard faisait une entrée remarquée en littérature. Baby Love, de Joyce Maynard, Philippe Rey, 240 p., 18 €. MÉMOIRES Sous les draps des stars En décidant de publier ses Mémoires à quatre-vingtneuf ans, Scotty Bowers semble avoir tiré un trait sur la discrétion qui lui a permis d’être tant apprécié par le Tout-Hollywood des années 1940 à 1960… En effet, il jouait à l’époque le rôle d’entremetteur pour les stars. Doté d’une féroce libido, Scotty a couché également – souvent de manière rémunérée – avec un grand nombre d’hommes et de femmes parmi les plus influents du show-biz. Se livrant et livrant sans tabou, il évoque notamment l’homosexualité de Cary Grant et de Katharine Hepburn ou encore la bisexualité de l’éphémère roi d’Angleterre Édouard VIII. Un livre qui devrait ravir les amateurs d’anecdotes croustillantes. Full Service, de Scotty Bowers, Hugo Doc, 320 p., 19 €. LES DESSOUS DE MIAMI Ernesto, jeune policier d’origine cubaine, est rejeté par ses proches qui le considèrent comme un traître depuis qu’il a empêché un clandestin cubain d’obtenir le statut de réfugié. Magdalena, bombe ambitieuse, fréquente de riches Americanos. Ghislaine, la Haïtienne au teint pâle, passe pour une Française. Cyrus Booker, Afro-Américain nommé au poste de chef de la police de Miami, prouve que la minorité ethnique qu’il représente ne compte pas pour du beurre… À travers le regard de personnages emblématiques des différentes communautés de Miami, Tom Wolfe dresse le portrait d’un territoire américain où les Cubains sont rois et nous dévoile les coulisses et les enjeux politiques qui l’agitent. Une fresque éclairée et palpitante ! CULTURE L POLAR sélec Cadavres et idiophénomènes LES ENNUIS PLEUVENT SUR JEREMY COOK, linguiste à l’Institut Wabash, une crèche servant de centre d’étude du langage des nourrissons. D’abord, il y a les difficultés de son travail de recherche sur le vocable spontané des bébés, retardé par les caprices autocrates de son patron Walter Wash, incompétent et pervers notoire. Sans parler de l’étiquette de « trou du cul » que lui a collé un salaud de collègue – mais lequel ? - auprès de la nouvelle assistante qu’il espérait séduire. Comme si cela ne suffisait pas, le professeur Arthur Stiph est retrouvé mort et scalpé dans son bureau… La guerre est déclarée dans ce panier de crabes d’universitaires déjantés, pour le plus grand plaisir du lecteur. Le linguiste était presque parfait, de David Carkeet, Monsieur Toussaint Louverture, 288 p., 19 €. Bloody Miami, de Tom Wolfe, 32 Robert Laffont, 610 p., 24,50 €. DR 32 MAI 2013
IVRES/BD HUMOUR Cancres de tous les pays, réjouissez-vous ! BOULARD, LE HÉROS (FAÇON DE PARLER) DE LA SÉRIE DE BANDE DESSINÉE LES PROFS, récemment adaptée au cinéma, a droit désormais à des albums à son nom. « C’est un scandale ! » hurleront certains représentants du corps enseignant, et ils n’auront pas tort. Car, enfin, est-ce là un exemple pour notre belle jeunesse ? Ce Boulard est le pire cauchemar de ses professeurs. Toujours en retard, il a fait de la « glande » une philosophie personnelle. Si elle était inscrite au programme, nul doute qu’il serait le premier de sa classe. En plus, depuis qu’il est incarné au cinéma par Kev Adams, il a sûrement attrapé la grosse tête… Un scandale, on vous dit ! Boulard, d’Erroc et Mauricet, Bamboo, 48 p., 10,60 €. tion UNE FILLE MODERNE Dans son nouvel album, Margaux Motin ne cache rien des trous d’air et des folies, dignes d’une gamine de quatorze ans, provoqués par sa nouvelle vie de mère célibataire. Tout se conjugue pour faire de ce récit une vraie réussite : un langage inventif, un trait léger, des couleurs subtiles et des dialogues qui claquent. C’est drôle, c’est tendre, c’est surtout rudement bien vu, à tel point qu’on se demande si elle n’est pas en train de s’affirmer comme la Claire Bretécher de sa génération… Margaux Motin ? Une fille formidable ! La Tectonique des plaques, de Margaux Motin, Delcourt, 192 p., 13,95 €. AMITIÉ Unis par la musique C’est l’histoire d’une complicité inattendue entre deux collégiens que tout oppose a priori. L’un, Kaoru, vient tout juste de s’installer en ville, précédé d’une légende de premier de la classe. L’autre, Sentarô, traîne la réputation inverse, celle d’un bagarreur toujours prêt à faire le coup de poing. Et pourtant, ils vont se rapprocher grâce à l’une de leurs camarades et grâce au jazz, un terrain sur lequel ils vont pouvoir mesurer leurs compétences respectives. Une belle histoire d’amitié servie par un graphisme élégant et une mise en pages originale. Kids on the Slope, de Yuki Kodama, Kazé Manga, 192 p., 6,69 €. HUMOUR À Thor et à travers Prenez une bande de joyeux Vikings, affublezles de patronymes dignes d’une aventure d’Astérix (genre Toubibdegard, Dahmar ou Brömur), faitesleur vivre des aventures hilarantes, secouez le tout… et servez chaud cet album désopilant et plein d’énergie, parsemé de jeux de mots, de gags et de références inattendues, de Serge Gainsbourg à Saint-Exupéry (mention spéciale à la réplique « Décime-moi un mouton »), qui rappelle les meilleurs moments de la saga de Goscinny et Uderzo. Franchement, il existe de pires références ! Walhalla,t. 1, Terre d’écueils, de Nicolas Pothier et Marc Lechuga, coll. « Treize étrange », 33 Glénat, 48 p., 11,50 €. HUMOUR NOIR Bouh ! Zombies, calamars géants, boas et monstres en tout genre… Lio a décidément de drôles de fréquentations. Heureusement, c’est pour rire ! Quelque part entre Tim Burton, Calvin & Hobbes, Gary Larson et la famille Addams, l’univers de Mark Tatulli est un bel hommage à la culture populaire américaine des comics et des bons vieux films de série B. D’ailleurs, les lecteurs en redemandent : la série est publiée depuis cinq ans dans plus d’une centaine de quotidiens des États-Unis. Attention, tout de même, à ne pas la lire juste avant de s’endormir… Les Aventures extraordinaires de Lio,t. 2, Le Petit Musée des horreurs de la crypte hantée, de Mark Tatulli, Hors Collection, 112 p., 13,90 €. 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :