Air le Mag n°38 avril 2013
Air le Mag n°38 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : Oblivion, Tom Cruise part à la rescousse de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
INSTANT SPORTIF INSTANT SPORTIF CHARLOTTE BONNET Quels sont vos objectifs à l’occasion des Championnats de France, à Rennes ? Charlotte Bonnet : Me qualifier pour les Championnats du monde de Barcelone, prévus cet été ! En principe, à Rennes, je courrai les 100 et 200 m nage libre et très probablement le 200 m quatre nages. Début mars, je suis revenue d’un stage intensif en altitude, à Pretoria, en Afrique du Sud. J’ai le sentiment d’avoir bien travaillé même si, à dix-huit ans, j’ai encore une grosse marge de progression. Vous vous entraînez à Nice dans le groupe de Fabrice Pellerin en compagnie notamment de Yannick Agnel et Camille Muffat. Comment se découpe une journée d’entraînement ? C. B. : Il y a une première session de travail de 7 heures à 9 heures. Ensuite, je pars au lycée jusqu’à 14 heures. Je suis en terminale, section scientifique, et j’espère bien décrocher mon bac en juin prochain. Puis je remets ça dans les bassins de CHARLOTTE BONNET Née le 14 février 1995. 1,74m, 63 kg. Twitter : @BonnetCha L’UNE DES JEUNES ESPOIRS DE LA NATATION FRANÇAISE SERA À RENNES EN AVRIL ET COMPTE BIEN SUIVRE L’EXEMPLE DE SES COÉQUIPIERS QUI ONT DÉCROCHÉ L’OR AUX JO DE LONDRES. 15 heures à 17 heures. C’est un rythme élevé, mais c’est une discipline à laquelle je me suis habituée. Vous avez obtenu une médaille de bronze à Londres avec les relayeuses du 4 x la 200 m nage natation libre. Comment avez-vous vécu ce moment à seulement dix-sept ans ? C. B. : Nous avions terminé quatrième aux précédents Championnats du monde et nous avions une chance de médaille. Mais c’était très incertain. Ça a été un grand moment, et il a été un peu difficile de redescendre du petit nuage londonien. Cette médaille est un joli point de départ dans ma carrière. Je la conserve précieusement dans un tiroir, et personne ne pourra la retrouver tant elle est bien cachée [sourire]. La natation et vous, c’est une longue histoire…C. B. : Mes parents sont maîtres nageurs, j’ai donc été mise à l’eau très jeune [sourire]. Mon père est un ancien gardien de water-polo de haut niveau. Je suis née dans la région parisienne, puis mes parents ont été mutés à Brest, où j’ai passé mes années de collège. Au fil des compétitions, j’ai acquis un certain niveau en devenant la meilleure de mes catégories d’âge successives. Et, à quinze ans, j’ai mis le cap sur Nice pour rejoindre le groupe d’entraînement de Fabrice Pellerin. Comment avez-vous vécu ce déracinement ? C. B. : Assez difficilement au début, pour moi mais aussi pour mes parents, dans la mesure où je suis enfant unique. Après quelques mois dans une famille d’accueil, qui était celle de Camille Muffat [devenue depuis médaillée d’or sur 400 m nage libre aux JO de Londres], mes parents ont déménagé de Brest à Nice pour me rejoindre. Quelle est votre relation avec Camille Muffat et Yannick Agnel ? C. B. : Camille est un peu ma grande sœur, parce qu’elle m’a prise sous son aile dès mon arrivée à Nice. Elle est timide et réservée aux yeux du grand public, mais elle est différente dans l’intimité. Elle est beaucoup plus chaleureuse qu’elle le laisse paraître. Yannick, lui, est un vrai gosse qui vit dans son monde de Bisounours où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil [sourire]. Toujours de bonne humeur, il est déterminé et va droit au but. Ce sont des exemples, compte tenu de leur réussite au plus haut niveau. Ils sont devenus champions olympiques ! Il n’y a pas mieux. Ils m’apprennent beaucoup, à la fois sur le plan humain et sportif. La natation exige beaucoup de discipline. Reste-t-il une place pour les loisirs ? C. B. : Oui, par le biais de la lecture et de la musique. Mais les études prennent aussi pas mal de temps. Je n’ai pas envie de m’arrêter au bac pour tout consacrer à la natation à partir de l’an prochain. Je voudrais pouvoir suivre une filière dans le marketing ou la communication. Je vais devoir trouver une solution viable pour marier correctement études et natation car les Jeux de Rio vont vite arriver. PROPOS RECUEILLIS PAR Y.C. NATATION : LES ESSENTIELS LUNETTES Confort optimal, profil hydrodynamique et vision périphérique pour un minimum de mouvements de la tête font de ces lunettes un produit indispensable pour les nageurs sérieux. Fastskin3 Elite, Speedo, 40 €. TONGS Légères et confortables. Semelle extérieure en EVA haute densité. Smoothie, Arena, 13 €. MAILLOT UNE PIÈCE Sa coupe très dégagée et son grand dos ouvert offrent une totale liberté de mouvements. En Waternity , matière qui résiste parfaitement au chlore. People, Arena, 50 €. BONNET DE BAIN Idéal pour les entraînements et les compétitions. Forme profilée pour une plus grande pénétration dans l’eau. La qualité supérieure de ce silicone vous apporte confort et aisance. Slogan Cap, Speedo, 10 €. PALMES Courtes et rigides, 100% silicone. Très confortables pour les longs entraînements. Approuvées par nos athlètes ! Tech Pro fin, Arena, 50 €. BALADEUR Nager en écoutant sa musique favorite, ça donne la pêche ! Les titres de vos morceaux sont affichés sur l’écran LCD. Aquabeat 2, Speedo. Exclusivité Decathlon, 99,95 €. 50 Nicola Lo Calzo pour Air le mag | Journaliste shopping : Yannick Breton | DR 50 AVRIL 2013
Où serez-vous demain ? NOS MÉTIERS H/F : SOUDEURS• MÉCANICIENS• TECHNICIENS DE MAINTENANCE• TUYAUTEURS• CHAUDRONNIERS• CHARGÉS D'AFFAIRES• DESSINATEURS PROJETEURS• CONDUCTEURS DE TRAVAUX• INGÉNIEURS D'ÉTUDES• Pour en savoir plus sur nos métiers, nos offres d'emploi, de stage et d'alternance et déposer votre candidature, rendez-vous sur www.eiffagemetal.com Eiffage Branche Métal sur les réseaux sociaux : (J 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :